Univers de Dune

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dune (homonymie).

Univers de Dune

Univers de fiction
Genre(s)

science-fiction

Auteur(s)

Frank Herbert

Année de création

1965

Pays d’origine

Drapeau des États-Unis États-Unis

Langue d’origine

anglais

Support d’origine

Suite romanesque

Thème(s)
  • Monde inhospitalier
  • Intrigues de cour
  • Mysticisme et messianisme
Public visé

Lecteurs de science-fiction

États
  • Futur lointain où l'humanité vit dans toute la galaxie
  • Niveau technologique : robots, vaisseaux spatiaux, voyages intersidéraux fréquents
  • Rôle important de l'Épice qui permet des voyages spatiaux rapides
  • Organisation sociale : empire galactique et noblesse répartie en Maisons rivales
Autre(s) support(s)

Arrakis, plus connue sous le nom de Dune, est le nom d’une planète dans l’univers imaginaire créé par Frank Herbert pour le cycle littéraire éponyme. Dans un futur lointain, l’Homme s’est répandu partout dans la Galaxie. Les romans décrivent l’histoire des différentes Maisons de l’Empire et de leurs luttes. Entre théologie, écologie, politique, philosophie et combats, Frank Herbert a créé un univers riche. Deux adaptations cinématographiques s’en sont fortement inspirées. Après la mort d’Herbert en 1986, son fils Brian a écrit plusieurs séries se déroulant dans le même univers.

Éléments de l'univers[modifier | modifier le code]

La chronologie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Calendrier impérial (Dune).

L’origine du calendrier de Dune est la création de la Guilde spatiale. Les évènements se déroulent au cours du XIe millénaire après la Guilde. Le premier roman débute en 10191.

Les langages[modifier | modifier le code]

En accord avec la diversité de l’Univers de Dune, de nombreux langages sont employés.

De nombreux termes de l’Univers de Dune sont inspirés de l’arabe : voir les termes arabes dans Dune.

Les mondes[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Mondes de Dune.
Le désert d'Arrakis.

Dans sa dimension de cycle spatial, l’univers de Dune se déroule à travers diverses planètes. Les premières, introduites dès le premier roman, sont Arrakis — planète de sable et source unique de l’Épice, Caladan — monde d’origine de la Maison Atréides, Giedi Prime — planète gouvernée par les Harkonnens — et Kaitain — siège de la Maison impériale Corrino.

Les organisations[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Organisations de Dune.

« En effet le Jihad Butlérien a créé une société féodale quelque peu bloquée »

— Frank Herbert, Frank Herbert (trad. Michel Demuth), Dune, vol. tome II, France, Robert Laffont, coll. « Pocket science-fiction / Cycle de Dune »,‎ 1980, 512 p. [détail de l’édition] (ISBN 2-226-11403-4), page 8

Dans l’univers de Dune, empreint de féodalisme, les principales organisations (ordres) sont :

  • Les Grandes Maisons : familles nobles majeures.
  • La Guilde spatiale : organisation contrôlant les voyages spatiaux grâce aux capacités de ses navigateurs.
  • La CHOM (Combinat ou Compagnie des Honnêtes Ober Marchands): Société mercantile chargée entre autres du commerce de l'Epice.
  • Le Bene Gesserit : ordre “spirituel” qui cherche à créer le Kwisatz Haderach, un surhomme capable de voir l'avenir.
  • Le Bene Tleilax : Société mystique qui a recours à toutes sortes de manipulations génétiques à des fins commerciales.

Les personnages[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Personnages de Dune.

Les personnages du cycle de Dune sont le reflet de la variété de son univers : nobles des Grandes Maisons, Révérendes Mères du Bene Gesserit, Fremen du désert. Cette diversité est illustrée les personnages principaux.

Les peuples[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Peuples de Dune.

Hormis la société de l’Imperium constituée d’une mosaïque d’organisations et de clans — Maisons, Bene Gesserit, Guilde spatiale… —, les peuples autochtones — natifs de Caladan, farouches Fremen d’Arrakis — perdurent, ainsi que des nations non-alignées tel que le Bene Tleilax.

Les technologies[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Technologies de l'univers de Dune.

La technologie de l’univers de Dune a de nombreuses particularités. Elle repose en effet sur la coexistence d’une science très avancée (effet Holtzman, lasers, saut hyperspatial) et d’une primauté permanente de l’esprit humain. La technique ne doit jamais passer outre le tabou touchant aux machines pensantes.

« Tu ne feras point de machine à l'esprit de l’Homme semblable »

— [réf. nécessaire]

Le long-courrier, l’ornithoptère ou encore les boucliers sont partie des principales applications technologiques de cet univers.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Initié par les romans de Frank Herbert, l’univers de Dune a inspiré un grand nombre d’œuvres dans des domaines très variés.

Littérature[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cycle de Dune.

La saga romanesque de Dune a débuté avec le roman éponyme en 1965. Le cycle initial écrit par Frank Herbert comporte 6 livres. Une dizaine (13) de romans, écrits par Brian Herbert et Kevin J. Anderson (en partie sur la base de notes de Frank Herbert), “complètent” l’œuvre littéraire.

Le cycle de Dune

Article détaillé : Cycle de Dune.

Compléments posthumes :

Cinéma[modifier | modifier le code]

Au cours des années 1970, diverses tentatives d’adaptations cinématographiques avaient été envisagées[1]. Arthur P. Jacobs, entre autres producteur de la série de films La Planète des singes était candidat à l’adaptation, ainsi que le britannique Patrick McGoohan (acteur principal de la série Le Prisonnier). Arthur P. Jacobs étant décédé en 1973 et Patrick McGoohan abandonnant, ces projets ne verront jamais le jour.

Un projet de production, plus abouti, a également été initié par Michel Seydoux et Alejandro Jodorowsky. Des acteurs majeurs du monde du Cinéma et des Arts y ont contribué, tels que Salvador Dalí (pour le rôle de l’Empereur Padishah Shaddam IV), Orson Welles (le baron Vladimir Harkonnen), Jean Giraud “Moebius” (3 000 dessins préparatoires), Christopher Foss (les vaisseaux spatiaux) ainsi que Giger (le décor de Giedi Prime, le siège de la Maison Harkonnen) pour la conception graphique, Dan O'Bannon pour les effets spéciaux, le groupe Pink Floyd pour la musique. Le projet ne se concrétisera pas pour cause de financement insuffisant (le film étant prévu pour durer plus de six heures).

Une grande partie du matériel graphique composé par Moebius et Giger sera recyclée dans d’autres films tels Blade Runner ou Alien.

Vers 1980, le producteur Dino De Laurentiis rachète les droits du roman et commence une adaptation confiée à Ridley Scott, mais une incompatibilité d’humeur avec la production oblige ce dernier à abandonner le projet[réf. nécessaire]. David Lynch prend alors sa place pour la première adaptation ayant été menée à son terme. Le film avec Kyle MacLachlan, Francesca Annis, Jürgen Prochnow et Sting est sur les grands écrans en 1984.

Télévision[modifier | modifier le code]

La chaîne Syfy produit a produit et diffusé 3 adaptations télévisuelles du cycle de Dune, récompensées notamment par l’Emmy Award.

Musique[modifier | modifier le code]

Le cycle de Dune a également inspiré Iron Maiden (groupe de Heavy Metal créé en décembre 1975) pour la composition de To Tame A Land (parue sur l’album Piece of Mind sorti en 1983). Le morceau aurait dû s’appeler Dune mais Frank Herbert refusa d'en donner l’autorisation.

Bene Gesserit est le nom choisi par un groupe de musique pop underground belge, en hommage à la suite de romans.

Bernard Szajner a produit en 1979 un LP Vision of Dune (Pathé/EMI; reed. CD en 1999 (Spalax)); Il s’agit de musique électronique expérimentale qui emprunte à l’atmosphère sombre de Dune et également certains noms qui servent de titres aux morceaux.

Jeux de société[modifier | modifier le code]

L'univers de Dune a fait l'objet de plusieurs adaptations en jeux de société de différents types.

Plusieurs jeux de plateau ont exploité l’univers de Dune :

Dune a aussi inspiré les créateurs de Jeux de cartes à collectionner :

Enfin, l'univers de Dune a fait l'objet d'une adaptation en jeu de rôle :

Jeu vidéo[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Dune en jeu vidéo.

À l’instar des nombreux projets d’adaptation visuelle sur grand et petit écran, Dune a été adapté dans le domaine des jeux vidéo.

Évolution de l'univers[modifier | modifier le code]

Les dates importantes dans l’évolution du monde imaginaire de Dune sont :

Thèmes[modifier | modifier le code]

Le cycle de Dune aborde de nombreux thèmes : l’écologie, l’Afrique Saharienne, l’organisation politique et religieuse du Moyen Âge, la géopolitique.

Cet univers est construit autour de ces thèmes en s’inspirant, de domaines variés tels que la Programmation neuro-linguistique (PNL) pour les techniques de communication et de manipulation du Bene Gesserit (la Voix), Lawrence d'Arabie.

Les problématiques liées au pétrole (et autres ressources critiques) dans notre monde réel sont également abordées. Une ressource tendant à se raréfier, seule à permettre les transports spatiaux : l’Épice. Elle est extraite du sol désertique de Dune et a besoin d’être raffinée. Ce rapprochement permet de comprendre la politique dans Dune : tout n’est qu’une affaire de stratégie économique.

Diverses civilisations et cultures ont probablement aussi inspiré Dune.

Inspirations[modifier | modifier le code]

Frank Herbert a cherché à inscrire son univers dans le fictif le plus total et le dépaysement. Néanmoins, il nous tend des perches pour rapprocher le monde de Dune du nôtre. Le cycle de Dune comporte de nombreuses références au monde réel et à des considérations purement terriennes. Frank Herbert se réfère ainsi à différentes civilisations.

  • La civilisation arabe est très présente, notamment au travers des termes arabes dans Dune. Le Tanzerouft, le « Pays de la Soif » et partie du désert de Dune, est proche du nom d’une partie du Sahara, Tanezrouft, dans le sud de l’Algérie. De plus, le terme Fremen semble être inspiré par le nom que se donnent les Touaregs, ainsi que d’autres peuples berbères d’Afrique du Nord : Imazighen[réf. nécessaire], littéralement les hommes libres (free men en anglais).
  • La civilisation judéo-chrétienne et musulmane, avec le thème de l’arrivée d’un prophète annoncé de longue date.
  • Les civilisations germaniques et chinoises : Muad-Dib, prophète prescient, n’a que des visions de mort. Le seul destin possible est la destruction puis la renaissance (un cycle). Tout le cycle de Dune montre la naissance d’un nouveau monde sous la bannière des Atréides, puis sa destruction lors de la Diaspora. On peut rapprocher cette vision des perceptions cycliques du temps dans les civilisations chinoise et nordique (Ragnarök).
  • La civilisation grecque antique : La lignée des Atrides donnant naissance aux Atréides en reprenant le mythe d’Agamemnon. De plus le nom de Leto utilisé pour deux membres de la Maison Atréides (le Duc Leto Atréides puis Leto Atréides II) peut faire référence dans la mythologie grecque à Léto, la mère des dieux Apollon et Artémis. Il faut également signaler que cette référence à la mythologie grecque est renforcée dans les séries précédant de la Genèse de Dune avec le titan cyborg Agamemnon.
  • La civilisation bouddhique : Des similitudes peuvent être trouvées entre la Mémoire Seconde des Bene Gesserit ou les réincarnations en série des maitres Bene Tleilax, avec les tulkus. Les zenchiites et zensunnis semblent avoir quelques sources dans le Bouddhisme Zen, et le Sentier d'Or peut être apparenté au Noble sentier octuple.
  • Les rites initiatiques africains : L’Eau de vie permet l’initiation. Elle peut tuer ou élever la conscience. Cette drogue étant à l’origine d’un rite religieux de retour aux ancêtres, elle peut se rapprocher du rituel bwiti de l’Iboga.
  • Les cultures slaves, notamment Cosaque, auxquelles les Fremen « empruntent » la dénomination de « Sietch » et s'apparentent à ces cavaliers des steppes en chevauchant le Ver.

Frank Herbert a affirmé avoir eu l’idée de Dune après avoir étudié un projet gouvernemental conçu pour arrêter l’expansion des dunes sur la côte de l’Oregon.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]