Les Hérétiques de Dune

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Hérétiques de Dune
Auteur Frank Herbert
Genre Roman
Science-fiction
Version originale
Titre original Heretics of Dune
Éditeur original Putnam
Langue originale Anglais américain
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Lieu de parution original New York
Date de parution originale 1984
ISBN original 0-399-12898-0
Version française
Traducteur Guy Abadia
Lieu de parution Paris
Éditeur Robert Laffont
Collection Ailleurs et Demain
Date de parution 1985
Type de média Livre papier
Nombre de pages 492
ISBN 2-221-04642-0
Série Cycle de Dune
Chronologie
Précédent L'Empereur-Dieu de Dune La Maison des mères Suivant

Sur les autres projets Wikimedia :

Les Hérétiques de Dune (titre original : Heretics of Dune), cinquième et avant-dernier roman du cycle de Dune, est un roman de Frank Herbert publié en 1984 et traduit en français en 1985. Il a été positionné au 13e rang des meilleures ventes de livre de fiction de 1984 par The New York Times[1].

Résumé[modifier | modifier le code]

Bien des choses ont changé depuis la mort de l’Empereur-Dieu il y a 1500 ans. Les Vers sont réapparus sur Arrakis (maintenant appelé Rakis), renouvelant la source de l’Épice. À la mort de Leto II, le système économique basé sur l’Épice s’est effondré. Une nouvelle civilisation s’est élevée, basée sur un nouveau triptyque. Les Ixiens avec leurs Non-vaisseaux. Le Bene Tleilax qui parvient à produire l’Épice dans les cuve Axolotl et ont créé un nouveau genre de Danseur-Visage. Et le Bene Gesserit, le toujours puissant ordre Matriarcal, tirant les ficelles politiques. Mais les gens de la Grande Dispersion reviennent maintenant avec leur propre pouvoir. Les Honorées Matriarches, une organisation violente de femmes entraînées au combat et au contrôle sexuel des hommes, en sont le meilleur exemple.

Sur Rakis, une jeune fille appelée Sheana a été découverte. Les Vers Géants lui obéissent. Le Bene Gesserit a l’intention d’utiliser un ghola de Duncan Idaho pour prendre le contrôle de Sheana et de l’ordre religieux qui bientôt vouera un culte à cette jeune fille. L’héritage Prana-Bindu du ghola a été modifié par le Bene Tleilax à la demande du Chapitre.

La Mère supérieure Taraza amène sur Gammu (ancienne Giedi Prime) le Bashar Miles Teg pour protéger le nouveau ghola. Taraza envoie également la Révérende Mère Darwi Odrade, fille biologique de Miles Teg, sur Rakis pour prendre le contrôle de la citadelle du Bene Gesserit sur cette planète. Lucille, une jeune Imprégnatrice du Bene Gesserit, est envoyée sur Gammu afin de se faire aimer de Duncan. Lucille doit être prudente car la révérende Mère Schwangyu, qui est à la tête du projet ghola, fait partie d’une faction du Bene Gesserit qui croit que le ghola représente un danger pour la survie du Chapitre.

Au-dessus de Gammu, Taraza est capturée et gardée en otage par les Honorées Matriarches à bord d’un vaisseau de la Guilde équipé de machines ixiennes. Les Honorées Matriarches insistent pour que Taraza invite Teg à bord, espérant prendre le contrôle du projet ghola. Teg réussit à secourir Taraza et son équipe. Un attentat est ensuite perpétré contre Sheana sur Rakis. Il est déjoué par le Bene Gesserit. Odrade commence donc à entrainer Sheana dans les voies du Bene Gesserit. À peu près au même moment, un autre attentat est perpétré sur le ghola Duncan, mais désamorcé par le Bashar Miles Teg qui s’enfuit avec Lucille et Duncan à travers la foret de Gammu. Caché dans un Non-globe Harkonnen, Teg procède au réveil douloureux du ghola, qui fait retrouver à Duncan ses souvenirs originaux et ce avant que Lucille ait pu imprégner le Ghola. Par la suite, Teg est capturé, mais Lucille et Duncan s’échappent. Le Bashar est torturé avec une Sonde-T venant de la dispersion. Durant l’opération Miles se découvre une nouvelle habileté accélérant ses réflexes physiques et mentaux, ce qui lui permettra de s’échapper. Pendant ce temps, Duncan est capturé et pris en otage.

Odrade organise une rencontre avec le Maitre des maitres Tleilaxu: Tylwyth Waff, qui sera forcé de lui révéler tout ce qu’il connait des Honorées Matriarches. Lorsque plus tard Waff tentera d’assassiner Odrade, elle parvient à le convaincre que le Chapitre partage leurs croyances religieuses (la grande Croyance), et lui propose une alliance qui créera la consternation au sein du Bene Gesserit. Comprenant que le but de Taraza, la Mère supérieure du chapitre, est de détruire Rakis, une alliance avec le Bene Tleilax devient une nécessité.

Lucille arrive finalement à la planque sécurisée de Gammu pour se rendre compte qu’elle a été envahie par les Honorées Matriarches qui ont capturé Duncan. Lucille infiltre les Honorées Matriarches et assiste à l’imprégnation de la jeune Matriarche Murbella sur Duncan. Pendant l’acte, Duncan voit surgir en lui ce que le Bene Tleilax avait caché, une méthode sexuelle équivalente pour séduire et imprégner. Murbella étant épuisée par ce talent inattendu, Lucille en profite pour assommer Murbella et secourir Duncan.

Les Honorées Matriarches attaquent Rakis, tuant Taraza. Odrade devient donc temporairement Mère Supérieure et s’enfuit sur le dos d’un Ver, en compagnie de Sheana. Teg en fuite se rend dans un repaire supposé sûr pour également le découvrir infesté par les Honorées Matriarches. Il tuera tous les gens se trouvant sur son chemin grâce à ses nouveaux pouvoirs. Il retrouve ensuite Lucille et Duncan et ils s'enfuient alors à bord d’un Non-Vaisseau avec leur otage Murbella sur Rakis.

Quand il arrive sur Rakis, Teg retrouve Sheana, Odrade et le Ver Géant. Il les fait monter à bord du non-Vaisseau en compagnie du Ver Géant. Dans un dernier combat suicidaire au milieu de ses troupes, il permet au non-vaisseau de s’enfuir. Les Honorées Matriarches dans un élan de fureur maladive détruisent Rakis et les Vers, excepté celui gardé à bord du Non-Vaisseau d'Odrade. Par la suite, ils noient le Ver, libérant les truites des sables qui transformeront finalement la planète du Chapitre en une nouvelle Dune.

Place dans le cycle de Dune

Article détaillé : Cycle de Dune.

Compléments posthumes :

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Edwin McDowell, « Publishing: Top Sellers Among Books of 1984 », The New York Times, NYTimes.com,‎ January 18, 1985 (consulté le 18 Janvier, 2010)