Dune 2000

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dune (homonymie).
Dune 2000
Éditeur Virgin Interactive
Développeur Intelligent Games et Westwood Studios
Concepteur Brett Sperry

Date de sortie septembre 1998
Version 1.06
Genre Stratégie Temps Réel
Mode de jeu Un joueur, multijoueur (1 à 6)
Plate-forme Windows, PlayStation
Média 1 CD
Langue Français intégral
Contrôle Souris, clavier

Évaluation ESRB : T (13+)

ELSPA : 15+
OFLC : MA (15+)
USK : 12+

Configuration minimum - PC
Système d’exploitation Windows 95
Processeur Pentium
Mémoire vive 16 Mo
Carte graphique Compatible DirectX 5
Espace disque 120 Mo
Réseau IPX, LAN, Modem

Dune 2000 est un jeu vidéo de stratégie en temps réel développé par Westwood Studios, basé sur l'univers de Dune de Frank Herbert. Il est sorti en 1998 sur PC avant d'être porté sur PlayStation par Intelligent Games en 2000.

Il s'agit d'un remake amélioré du jeu Dune II. L'histoire du jeu est similaire à Dune II et se poursuit dans Emperor: Battle for Dune.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'histoire est racontée à travers des cinématiques mettant en scène des acteurs, comme John Rhys-Davies.

Sur Arrakis, les trois maisons majeurs du Landsraad luttent pour dominer la « plaine funéraire », une région particulièrement productive en épice.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le jeu intègre des graphismes 16 bits utilisant le même moteur que ses prédécesseurs dans le studio : Command and Conquer : Conflit du Tibérium et Command and Conquer : Alerte rouge.

Il s'enrichit plus tard d’un patch contenant de nouvelles unités pour le multijoueurs.

Maisons majeures[modifier | modifier le code]

Maison Atréides[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Maison Atréides.

Originaire de Caladan, la Maison Atréides n’est pas réputée pour sa richesse mais pour la loyauté de ses troupes et le charisme de son Duc. Vivant sur un monde agréable, recouvert par d’immenses océans, les Atréides sont un peuple privilégiant la coopération et la diplomatie. Cependant, ils deviennent de redoutables adversaires quand le combat devient inévitable.

Maison Harkonnen[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Maison Harkonnen.

Implantée sur la sombre Giedi Prime, la Maison Harkonnen est connue pour ses méthodes brutales et les penchants sanglants du Baron. Les Harkonnens règnent par la terreur, écrasant leurs opposants sous leur botte. Leur stratégie est à l’image de leur Maison : directe et destructrice.

Maison Ordos[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Maison Ordos.

Peu d’informations circulent au sujet de la Maison Ordos. Elle siège sur Draconis IV et ne semble pas faire partie des familles nobles et serait dirigée par un groupe de personnages influents ayant joint leurs richesses pour acquérir des technologies ixiennes illégales. Cette maison n'est pas liée à l'univers du roman ; elle apparaît dans Dune 2.

Maison Corrino[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Maison Corrino.

Basée sur Kaitan, capitale de l’Empire, la Maison Corrino est celle de l’Empereur en personne. C’est elle qui organise la compétition entre les trois Maisons majeures pour la conquête de Dune. Elle possède une immense influence.

Unités du jeu[modifier | modifier le code]

Infanterie[modifier | modifier le code]

  • Fantassin : L’unité d’infanterie de base, peu armé et doté d'une faible armure. Faible contre des véhicules à lourd blindage.
  • Soldat d’Élite : L’unité d'infanterie anti-chars. Leurs roquettes ne sont pas efficaces contre les autres unités d'infanteries.
  • Ingénieur : Une unité non armée utilisée pour capturer les structures ennemies.
  • Marteleur : Il crée une pulsation rythmique qui attire les vers. Seulement disponible dans les parties multijoueurs.

Véhicules[modifier | modifier le code]

  • Trike : Les trois maisons peuvent maintenant construire cette unité tôt dans la partie. Le trike est couramment utilisé comme éclaireur dû à sa grande rapidité ainsi qu'en tant que gardien des moissonneuses pour éliminer les troupes de l'ennemi.
  • Quad : Le joueur doit maintenant faire une mise à jour pour être capable de construire cette unité. Le quad lance des roquettes. Faible contre les unités d'infanteries, il est plus utile contre les autres véhicules.
  • Char d'assaut : Ce véhicule a un blindage moyen et est armé avec un canon lourd qui est puissant contre les bâtiments et l'infanterie mais fait bien moins de dommages aux autres véhicules.
  • Tank de siège : Un engin au long canon tirant de puissants obus. Il est plus utile contre l'infanterie et les véhicules légers que contre les unités fortement blindées.
  • Char lance-missiles : Il a la plus longue portée de tir de toutes les unités et structures dans le jeu, surpassant même la tourelle à roquettes. Les Ordos n'ont pas accès à cette technologie et doivent l'importer par contrebande.
  • Moissonneuse : Unité utilisée pour la récolte de l’épice convertie en argent dans la raffinerie. Un chargement complet d'épice est d'environ 700 unités.
  • VCM (Véhicule de Construction Mobile) : Unité utilisée pour déployer un chantier de construction.

Unités spéciales[modifier | modifier le code]

Maison Atréides[modifier | modifier le code]

  • Ornithoptère : La seule et unique unité aérienne offensive de tout le jeu. Elle ne peut être produite mais une Usine Avancée perfectionnée offre régulièrement la possibilité d'une attaque aérienne.
  • Char sonique : Un véhicule très puissant tout en étant difficile à contrôler car les ondes soniques ne font absolument pas la différence entre un ennemi et un allié, se propageant en ligne droite pour infliger de très lourds dégâts.
  • Fremen : L'unité fournie par le Palais Atréides (2 par 2) sait se fondre dans son environnement. Furtive et puissante, cette unité est très utile pour organiser une défense discrète de la base ou tendre une embuscade.
  • Grenadier : Une unité d’infanterie armée de grenades, uniquement disponible en mode multijoueurs.

Maison Harkonnen[modifier | modifier le code]

  • Devastator : Le Tank ultime. Malgré sa lenteur, il peut infliger une quantité impressionnante de dégâts tout en encaissant de très nombreuses attaque. À noter qu'il peut également s’autodétruire et endommager tout ce qui l'entoure.
  • Main de la Mort : Ce missile tactique fait pleuvoir la mort sur l'ennemi sous forme d'une multitude d'ogives nucléaires. Son unique point faible est son manque de précision.
  • Sardaukar : Les puissants et redoutés soldat d'élites de l’Empereur sont disponibles pour les Harkonnens, uniquement en mode multijoueurs.
Lors de la mission finale, la capture du Palais de l’Empereur permet de produire des Sardaukar, quelle que soit la maison).

Maison Ordos[modifier | modifier le code]

  • Maraudeur : Ce véhicule remplace le Trike pour la maison Ordos. Plus puissant, plus rapide mais plus cher que le Trike.
  • Déviateur : Ce Tank lance des missiles rempli par un gaz permettant de changer l'allégeance des unités mécaniques adverses.
  • Saboteur : L'unité fournie par le Palais Ordos ne peut pas se défendre mais, grâce à un générateur de furtivité, il peut se glisser dans la base ennemie pour y détruire n'importe quel bâtiment…
  • Maraudeur furtif : Une version améliorée par un générateur de furtivité, uniquement disponible en mode multijoueurs.

Bande son[modifier | modifier le code]

La bande son est l'œuvre de Frank Klepacki.

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Version française de Franck Reuillon

Réception critique[modifier | modifier le code]

Notes de la presse spécialisée
PC Note
Game Rankings 58,82 %[1]
MobyGames 68 %[2]
EUR Gamekult 5,4[3]
AN GameSpot 5,5/10[4]
AN IGN.com 5,3/10[5]

Le jeu fut critiqué par certains à cause du peu de nouveautés apportées ainsi que pour une interface graphique techniquement inférieure à ses concurrents de l'époque comme Total Annihilation[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]