Saison 1943-1944 de la LNH

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Saison 1943-1944

Ligue nationale de hockey
Vainqueur Canadiens de Montréal
Nombre d'équipes 6
Nombre de matchs 50 (saison régulière)

La saison 1943-1944 est la 27e saison régulière de la Ligue nationale de hockey. Six équipes ont joué chacune 50 matchs.

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Trophée Calder

A la mémoire de Frank Calder mort le 4 février 1943, la ligue crée un nouveau trophée pour le Trophée Calder qui est remis à la meilleure recrue de la LNH. Cette récompense qui est décernée depuis 1933, possède maintenant un trophée spécifique permanent alors que Frank Calder en achetait un nouveau chaque année[1].

Bill Durnan le gardien de but des Canadiens de Montréal devient le meilleur gardien de la saison et gagne le Trophée Vézina même si de nombreux obstacles se dressent sur le chemin de la signature du gardien. En effet, ce dernier connaissant sa valeur demande une somme astronomique qui n'est finalement acceptée qu'à la veille du premier match de la saison. Les Canadiens ne concèdent alors que cinq défaites sur toute la saison et Durnan devient le meilleur gardien de la Ligue.

La « Punch Line » fait encore une fois des merveilles même si Joe Benoit est parti pour la Seconde Guerre mondiale et est remplacé par Maurice Richard. Celui-ci atteint les 32 buts et est surnommé par ses coéquipiers « La roquette » (the Rocket).

Paul Bibeault, ancien gardien de Montréal, rentre au pays après la guerre trouve alors sa place prise par Dunan. Cependant, les Canadiens passent un accord pour le faire jouer avec les Maple Leafs de Toronto qui finissent à la 3e de la Ligue. Il termine cette saison avec cinq blanchissages. L'attaque des Maple Leafs est menée par Gus Bodnar dans sa première saison en LNH et il remporte le Trophée Calder. C'est la première saison qu'une franchise le remporte deux années consécutives.

De nombreux joueurs des Rangers partent de la franchise : Clint Smith, Lynn Patrick, Phil Watson et Alf Pike. La situation était tellement désespérée que l'entraîneur Frank Boucher est contraint de rechausser les patins. Malgré tout, les Rangers encaissent 310 buts en 50 matchs pour Ken McAuley ce qui représente une moyenne de 6,20 buts par match. Un soir que l'entraîneur des Rangers est absent pour cause de décès familial, Patrick prend la direction de l'équipe qui perd 15-0 contre les Red Wings de Détroit. Un autre soir Syd Howe, inscrit six buts à lui tout seul dans une nouvelle défaite 12 à 2 des Rangers. Au cours de cette saison noire pour la franchise, ils ne réussissent à gagner que 6 matchs et finissent à 26 points des Bruins de Boston.

Pour les Black Hawks de Chicago, la saison commence avec un gardien remplaçant mais le directeur général Bill Tobin prend rapidement la décision d'aller rechercher l'ancien gardien envoyé en 1940 ligue mineure : Mike Karakas. Ce dernier est à la hauteur de l'attente et permet aux Black Hawks d'accéder aux séries éliminatoires.

Après 36 matchs, les Bruins de Boston doivent se séparer de leur attaquant vedette Bill Cowley sur une blessure alors qu'il était sur le point d'établir un record pour le nombre de buts inscrits : il avait alors déjà inscris 30 buts et 41 passes décisives. C'est finalement son coéquipier Herb Cain qui finit premier du classement avec 82 points (36 buts et 46 passes en 48 matchs pour seulement 4 minutes de pénalités reçues).

Classement final[modifier | modifier le code]

Les quatre premières équipes sont qualifiées pour les séries éliminatoires.

Classement de la LNH[2]
Clt Équipe PJ  V   D  N BP BC Pts
1 Canadiens de Montréal 50 38 5 7 234 109 83
2 Red Wings de Détroit 50 26 18 6 214 177 58
3 Maple Leafs de Toronto 50 23 23 4 214 174 50
4 Black Hawks de Chicago 50 22 23 5 178 187 49
5 Bruins de Boston 50 19 26 5 223 268 43
6 Rangers de New York 50 6 39 5 162 310 17

Meilleurs pointeurs[modifier | modifier le code]

Statistiques des meilleurs pointeurs
Joueur Équipe PJ  B   A  Pts Pun
Herb Cain Boston 48 36 46 82 4
Doug Bentley Chicago 50 38 39 77 22
Lorne Carr Toronto 50 36 38 74 9
Carl Liscombe Détroit 50 36 37 73 17
Elmer Lach Montréal 48 24 48 72 23

Séries éliminatoires de la Coupe Stanley[modifier | modifier le code]

Tableau[modifier | modifier le code]

Demi-finales Finale
 21, 23, 25, 28 et 30 mars      4, 6, 9 et 13 avril
 Montréal  4
 Toronto  1  
 Montréal  4
 21, 23, 26, 28 et 30 mars
   Chicago  0
 Détroit  1
 Chicago  4  

Finale[modifier | modifier le code]

Montréal gagne la série 4 matchs à 0 et la Coupe Stanley.

4 avril 1944 Canadiens de Montréal 5-1
(1-0, 2-1, 2-0)
Black Hawks de Chicago Forum de Montréal


6 avril 1944 Black Hawks de Chicago 1-3
(0-0, 0-1, 1-2)
Canadiens de Montréal Stadium de Chicago
16 003 spectateurs


9 avril 1944 Black Hawks de Chicago 2-3
(1-0, 0-1, 1-2)
Canadiens de Montréal Stadium de Chicago
17 694 spectateurs


13 avril Canadiens de Montréal 5-4 (Pr)
(1-1, 0-3, 3-0, 1-0)
Black Hawks de Chicago Forum de Montréal


Honneurs remis aux joueurs et équipes[modifier | modifier le code]

Trophées[modifier | modifier le code]

Trophées individuels
Trophée Joueur Équipe
Trophée Calder Gus Bodnar Maple Leafs de Toronto
Trophée Hart Babe Pratt Maple Leafs de Toronto
Trophée Lady Byng Clint Smith Black Hawks de Chicago
Trophée Vézina Bill Durnan Canadiens de Montréal
Trophées d'équipe
Trophée Équipe
Trophée Prince de Galles Canadiens de Montréal
Trophée O'Brien Black Hawks de Chicago
Coupe Stanley Canadiens de Montréal

Équipes d'étoiles[modifier | modifier le code]

Joueurs sélectionnés
Position Première équipe Deuxième équipe
Joueur Équipe Joueur Équipe
Gardien de but Bill Durnan Canadiens de Montréal Paul Bibeault Maple Leafs de Toronto
Défenseur Babe Pratt Maple Leafs de Toronto Émile Bouchard Canadiens de Montréal
Défenseur Earl Seibert Black Hawks de Chicago Dit Clapper Bruins de Boston
Ailier gauche Doug Bentley Black Hawks de Chicago Herb Cain Bruins de Boston
Centre Bill Cowley Bruins de Boston Elmer Lach Canadiens de Montréal
Ailier droit Lorne Carr Maple Leafs de Toronto Maurice Richard Canadiens de Montréal

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Calder Memorial Trophy », sur www.nhl.com (consulté le 16 mai 2012)
  2. (en) « 1943-1944 Standings », sur www.nhl.com (consulté le 22 février 2013)
  3. Horace Lavigne, « Le Canadien défait aisément les Hawks dans la Ière », La Patrie,‎ 5 avril 1944, p. 18 (lire en ligne)
  4. Zotique Lespérance, « Richard et Durnan donnent la victoire au Canadien », La Patrie,‎ 8 avril 1944, p. 52 (lire en ligne)
  5. Zotique Lespérance, « Le Canadien a une seule partie de la Coupe Stanley », La Patrie,‎ 10 avril 1944, p. 18 (lire en ligne)
  6. « Trépidante victoire finale du Canadien sur Chicago », La Patrie,‎ 14 avril 1944, p. 18 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]