The Angry Brigade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Angry Brigade est un petit groupe armé britannique d'inspiration communiste libertaire, responsable de plusieurs attentats entre 1970 et 1972 en Grande-Bretagne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Influencé par l'anarchisme et les situationnistes, ce groupe armée avec pour cibles des banques, des ambassades ou le siège du Parti conservateur. Au total, 25 attentats lui est attribués par la police. Bien qu'une personne ait été légèrement blessée lors d'un attentat, les dommages se sont la plupart du temps limités à des dégâts matériels.

Fin août 1971, six militants anarchistes sont inculpés pour leur possible appartenance au groupe. Le procès s'ouvre à Londres le 30 mai 1972, pour finir le 6 décembre. Quatre inculpés sont condamnés à de lourdes peines de prison, Stuart Christie et Albert Meltzer sont acquittés après avoir passé 18 mois en détention préventive.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Servando Rocha, Angry Brigade, L'Échappée, 2013.
  • Angry Brigade : Éléments de la critique anarchiste armée en Angleterre, Ravage Editions, 2012.
  • The Angry Brigade 1967-1984: Documents and Chronology, Bratach Dubh Anarchist Pamphlets, 1978.
  • Tom Vague, Anarchy in the UK: The Angry Brigade, AK Press, 1997, (ISBN 1-873176-98-8)
  • Stuart Christie, Granny Made me an Anarchist: General Franco, The Angry Brigade and Me, Scribner, 2004.
  • The Angry Brigade: A history of Britain's first urban guerilla group, Gordon Carr, John Barker, Stuart Christie, 1975 (ISBN 0-9549507-3-9)