Irish National Liberation Army

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
(en) Irish National Liberation Army
(ga) Arm Saoirse Náisiúnta na hÉireann
Image illustrative de l'article Irish National Liberation Army

Idéologie Républicanisme irlandais, marxisme
Statut Inactif
Fondation
Date de formation 1974
Fondé par Seamus Costello
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Actions
Mode opératoire Attentats, meurtres, etc.
Victimes (morts, blessés) 113 morts[1]
Zone d'opération Royaume-Uni
Période d'activité 1974-2009
Organisation
Membres 150 en 2008
Branche politique Parti socialiste républicain irlandais
Groupe relié Official Irish Republican Army
Répression
Considéré comme terroriste par Royaume-Uni, Etats-Unis d'Amérique

L'Irish national liberation army (irlandais : Arm Saoirse Náisiúnta na hÉireann, Inla, anglais : People's Liberation Army, français : Armée irlandaise de libération nationale) est une dissidence marxiste de l'Official Irish Republican Army (OIRA). Elle est apparue en 1975.

L'organisation est placée sur la liste officielle des organisations terroristes du Royaume-Uni[2] et des Etats-Unis d'Amérique[3].

L'Inla est directement issue de l'un des deux courants de l'IRA : l’Official IRA (O-IRA). Elle devient la branche militaire de l’Irish Republican Socialist Party (IRSP, Parti socialiste républicain irlandais). Forte de 400 à 500 clandestins, l’Inla est décapitée dans le courant des années 1980 par une vague d’arrestations touchant ses dirigeants. L’IRA profitera de sa faiblesse du moment pour absorber une partie de ses forces. L’Inla ne comptait en 2008 plus que 100 à 150 activistes. Durant le conflit nord-irlandais, l'Inla se rendra responsable de 113 morts[1].

Le 22 août 1998 l'INLA annonce un cessez-le-feu[4], malgré cet engagement les actions armées continueront jusqu'en octobre 2009, date à laquelle l'organisation renonce à la violence, mais continue le combat politique[5] .

Actions récentes[modifier | modifier le code]

Le 15 février 2009, l'INLA revendique la responsabilité de la mort du dealer de drogue Jim McConnell[6].

Le 19 août 2009, l'INLA a blessé un homme à Derry. L'INLA a affirmé que l'homme était impliqué dans le trafic de drogue cependant l'homme blessé et sa famille ont démenti ces allégations. Toutefois, dans un article de journal le 28 août la victime est revenue sur ses déclarations et a admis qu'elle avait été impliquée dans le trafic de drogue à petite échelle, mais a depuis cessé ses activités.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b http://cain.ulst.ac.uk/sutton/tables/Organisation_Responsible.html
  2. (en) http://security.homeoffice.gov.uk/legislation/current-legislation/terrorism-act-2000/proscribed-groups
  3. http://www.america.gov/st/washfile-english/2007/April/20070425112939idybeekcm0.9128382.html
  4. (en) http://news.bbc.co.uk/2/hi/events/northern_ireland/latest_news/156435.stm
  5. http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5h-WjrcFpNcg5SDroOn4It7t8l6MQ
  6. (en) http://www.tribune.ie/news/home-news/article/2009/feb/15/inla-claims-responsibility-for-murder-of-derry-dru/

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]