Super Meat Boy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Super Meat Boy
Image illustrative de l'article Super Meat Boy

Éditeur Indépendant / Direct2Drive / Steam / Xbox Live Arcade
Développeur Team Meat
Concepteur Edmund McMillen
Tommy Refenes

Date de sortie Xbox Live Arcade :
20 octobre 2010

Windows :
30 novembre 2010 (Steam)
2 décembre 2010 (Direct2Drive)
6 avril 2011 (Édition Ultra)

Mac OS X :
18 novembre 2011 (Steam)

Linux :
6 novembre 2013 (Steam)

Genre Plates-formes
Mode de jeu Solo
Plate-forme Windows, Mac OS X, Xbox Live Arcade, Flash, Linux
Média Téléchargement
Langue Anglais, français…
Contrôle Clavier (PC), Manette

Évaluation PEGI : 12+
ESRB : T

Super Meat Boy est un jeu vidéo de plate-forme développé par Team Meat. Il est sorti le 20 octobre 2010 sur Xbox Live Arcade et le 30 novembre 2010 sur Microsoft Windows. Il succède au jeu flash Meat Boy sorti sur le site Internet Newgrounds en 2008.

Super Meat Boy est le premier jeu à sortir sur le Xbox Live Arcade à bénéficier de contenus téléchargeables non certifiés, c'est-à-dire qu’ils n’ont pas à être soumis à une vérification de la part de Microsoft préalablement à leur mise en ligne sur le service[1].

Le 3 mai 2011, la Team Meat a mis à disposition des joueurs PC un éditeur de niveaux, Super Meat World, permettant à la communauté de créer et publier ses propres niveaux [2]

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le joueur contrôle un petit personnage cubique nommé Meat Boy (référence à Mario Bros.), qui doit sauver sa petite amie Bandage Girl du méchant Dr. Fetus. Le joueur doit guider Meat Boy jusqu'à la fin de chaque niveau en utilisant ses capacités de saut et d'adhérence aux murs, en évitant les scies circulaires, le sel et autres obstacles létaux. Le système de jeu peut être comparé à de nombreux jeux de plateforme traditionnels comme Megaman ou N, nécessitant une précision et un timing sans faille. Car la principale caractéristique de Super Meat Boy est d'être assez difficile. Les niveaux se bouclent en quelques dizaines de secondes, mais ils n'ont aucun checkpoints, et Meat Boy meurt au contact du moindre obstacle (ces derniers sont très nombreux). Le jeu a une mécanique Die and Retry, il faudra recommencer des dizaines de fois pour apprendre les pièges à éviter et réussir un niveau.

Le jeu contient environ 420 niveaux répartis en différents chapitres. Les niveaux peuvent être joués dans n'importe quel ordre, mais le boss de fin de chapitre n'est débloqué qu'après la réussite de 17 niveaux sur 20 dans les mondes de 1 à 5 et de 5 niveaux sur 5 dans le monde 6. Réussir un niveau dans une certaine limite de temps permet d'obtenir la note A+ et de débloquer une version alternative et plus difficile du niveau (c'est la version Dark World au contraire de la version classique Light World). Il existe également des warp zones cachées proposant des niveaux au style rétro en trois tableaux, le plus souvent limités à trois vies par tableau. Réussir certains warp zones ou collecter des bandages disséminés dans les niveaux permet de débloquer des personnages en provenance de jeux indépendants. Il existe également une fonction replay, montrant simultanément tous les essais du joueur pour réussir le niveau.

La version XBLA dispose d'un mode déblocable appelé « Teh Internets » qui sera mis à jour avec de nouveaux niveaux (disponibles dans les versions Windows/Mac par le biais du devmode). Un éditeur de niveaux complet est également sorti, mais à cause de nouvelles règles concernant le contenu créé par les utilisateurs sur les consoles, seules les versions Windows et Mac en disposent. Toutefois, les joueurs ont la possibilité d'accéder à un mode « développeur » leur permettant d'éditer leurs propres niveaux.

Personnages[modifier | modifier le code]

En plus de Meat Boy, il existe plusieurs personnages déblocables en provenance de jeux indépendants, chacun disposant de capacités uniques. Ces personnages peuvent être débloqués en collectant suffisamment de bandages ou en finissant certaines warp zones. Certains bandages ne peuvent être collectés qu'à l'aide de certains de ces personnages. De plus, les personnages disponibles dépendent de la version du jeu. Toutes les comparaisons sont faites par rapport à Meat Boy.

Toutes versions

  • Meat Boy (de multiples variations de ce personnages sont déblocables : Meat Boy 8-bit, Meat Boy 4-bit...)
  • Bandage Girl (jouable au chapitre 7) - Mêmes capacités que Meat Boy
  • Commander Video (série Bit.Trip) - Gravite en l'air temporairement
  • Flywrench - Peut effectuer un triple saut et descendre ou monter le long des murs, mais est très lourd
  • Jill (Mighty Jill Off) - Peut freiner sa chute grâce à des aérofreins
  • Ogmo (Jumper) - Peut effectuer un double saut
  • The Kid (I Wanna Be the Guy) - Peut effectuer un double saut, un peu plus précis qu'Ogmo
  • Alien Hominid (Alien Hominid) - Peut tirer vers le bas pour sauter plus haut ou ralentir sa chute
  • Meat Ninja - Peut se téléporter juste avant de mourir pour éviter un obstacle mortel
  • Brownie (Jouable après l'avoir battu, via un code et en devmode dans les versions Windows et Mac)
  • Tim (Braid) - Peut remonter trois secondes dans le temps et tuer des ennemis dans le même temps

Exclusifs à la version XBLA

  • Gish (Gish) - Peut coller aux murs et glisser le long des plafonds
  • Spelunky (Spelunky) - Dispose d'un saut explosif
  • The Ninja (N/N+) - Peut courir plus vite
  • Pink Night (Castle Crashers)

Exclusifs à la version Windows/Mac

  • Steve (Minecraft) - Peut construire et détruire une infinité de blocs pour passer facilement un niveau
  • Captain Viridian ou The Captain (VVVVVV) - Peut inverser la gravité
  • Josef (Machinarium) - Peut tourner les bras pour planer ou sauter plus haut
  • Headcrab (Half-Life) (exclusif à la version Steam) - Peut coller aux murs
  • Goo Ball (World of Goo) (version non-Steam, et version Steam via code ou devmode) - Peut coller aux murs et glisser le long des plafonds
  • RunMan (RunMan: Race Around the World) - Peut courir très vite
  • Naija (Aquaria) - Flotte dans les airs puis vole vers la destination désirée
  • Tofu Boy (jouable en tapant « petaphile » à l'écran de sélection des personnages ou en devmode) - Très faible à cause d'une carence en fer
  • Dr. Fetus (jouable uniquement via devmode) - Peut tirer des missiles.

Réception[modifier | modifier le code]

Musiques du jeu[modifier | modifier le code]

Chapitre 1: The Forest

  • Light World: Forest Funk
  • Dark World: Ballad of the Burning Squirrel
  • Boss: The Battle of Lil' Slugger

Chapitre 2: The Hospital

  • Light World: Betus Blues
  • Dark World: C.H.A.D's Broken Wind
  • Boss: C.H.A.D's Lullaby

Chapitre 3: The Factory

  • Light World: Can o' Salt
  • Dark World: Rocket Rider
  • Boss:Fast Track to Browntown

Chapitre 4: The Hell

  • Light World: Hot Damned
  • Dark World: Devil n' Bass
  • Boss: Meat Golem

Chapitre 5: The Rapture

  • Light World: It Ends
  • Dark World: Dr Fetus' Castle
  • Boss: Larries' Lament

Chapitre 6: The End

  • Light World: It Ends 2-End Harder
  • Dark World: Carmeaty Burana
  • Boss: Escape!

Références[modifier | modifier le code]

  1. Mathieu Chartier, « Super Meat Boy dit "Fuck You" au Xbox Live », sur gamepro.fr,‎ 27 septembre 2010 (consulté le 15 janvier 2011)
  2. (en) « Beta Level editor is officially out on Steam! », sur http://supermeatboy.com, consulté le 3 mai 2011
  3. (en) « Super Meat Boy Review Xbox 360 Review », sur eurogamer.net, consulté le 15 janvier 2011
  4. (fr) « Test de Super Meat Boy », sur jeuxvideo.com
  5. fr. Test de Supper Meat Boy sur Gamekult.com