Machinarium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Machinarium
image

Éditeur indépendant
Développeur Amanita Design
Concepteur Jakub Dvorský
Musique Tomáš Dvořák

Date de sortie 16 octobre 2009
Genre aventure en point & click
Plate-forme Linux, Mac OS X, Windows, BlackBerry PlayBook, iPad
Média téléchargement
Langue anglais (menus), jeu muet
Contrôle souris, écran tactile

Moteur Adobe Flash

Machinarium est un jeu vidéo indépendant d'aventure en point & click, développé par le studio tchèque Amanita Design, déjà à l'origine du jeu Samorost et de sa suite. Sorti le 16 octobre 2009 pour Mac OS X, Windows et Linux, Machinarium est conçu avec Adobe Flash et vendu 20 $[1].

Une version pour Apple iPad sort le 8 septembre 2011. Il sera prochainement disponible sur Wii via le service de téléchargement WiiWare[2]. Le jeu était inclus dans le second Humble Indie Bundle.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Machinarium relate l'histoire d'un robot expulsé d'une immense ville robotique par un groupe de malfrats, le but étant donc de trouver un moyen de revenir dans cette dernière afin de déjouer un attentat. Le petit robot est également à la recherche de sa petite amie kidnappée et devra déjouer le plan maléfique des brigands.

Durant toute la durée du jeu, le joueur va rencontrer plusieurs personnages, dont la plupart se révèleront utiles afin de résoudre les énigmes. Ces dernières sont inspirées de casse-têtes ou de bornes d'arcade. Ces énigmes variées font appel au sens de l'observation, à la logique, à la mémoire, ou à la rapidité du joueur.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

L'objectif de Machinarium est de résoudre une série de puzzles et de casse-têtes en point & click. Le joueur doit trouver des objets et parfois les combiner entre eux afin de résoudre l'énigme. Une fois que les objets ne sont plus utiles, le personnage s'en débarrasse ou les perds.

Le jeu ne contient aucun dialogue parlé ou écrit, il utilise un système de bulles animées afin de faire comprendre l'intrigue au joueur.

Le personnage principal, nommé Josef en référence à Josef Čapek, inventeur du mot robot [réf. à confirmer][3], est un robot de petite taille. Il est cependant possible de l'agrandir ou de le rendre plus petit afin de résoudre certaines énigmes, lorsque le joueur pointe sur un objet utilisable, la forme du pointeur change, ce qui a pour effet de faciliter le jeu.

Le personnage ne possède pas de points de vie, le joueur peut sauvegarder ou charger la partie à n'importe quel moment du jeu.

Développement[modifier | modifier le code]

Jakub Dvorský, fondateur d'Amanita Design et concepteur de Machinarium.

Le développement de Machinarium s'est étendu sur une période de trois ans, développé par sept développeurs tchèques ayant financé le jeu par leurs propres moyens.


Musique[modifier | modifier le code]

Tomáš Dvořák (Floex), compositeur de la musique.

La musique du jeu est composée par Tomáš Dvořák[4] (Floex). L'album de la bande originale est inclus lors de l'achat du jeu depuis le site officiel, tout en étant également disponible séparément pour 3,99 £[5] ou $[6]. Des morceaux bonus supplémentaires sont aussi proposés en ligne gratuitement[7]. Un vinyle de la musique originale du jeu a également été édité par le label Minority Records[8].

Accueil[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues

Presse numérique
Média Note
Gamekult (FR) 7/10 [9]
GameSpot (US) 8/10 [10]
IGN (US) 8,1/10 [11]
Jeuxvideo.com (FR) 17/20 [12]
Agrégateurs de notes
Média Note
GameRankings 84,78 % [13]
Metacritic 85/100 [14]
MobyGames 86/100 [15]

Le jeu a remporté le prix Excellence in Visual Art à l'Independent Games Festival 2009, ainsi que l'Aesthetics Award à l'IndieCade 2008.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]