Saison 4 de MasterChef

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saison 4 de MasterChef
Programme MasterChef
Présentation Sébastien Demorand
Vainqueur Drapeau de la France Marc Boissieux
Gain 100 000 €

Édition de son propre livre de recettes.

6 mois de formation dans une grande école de cuisine.
Production
Durée 12 semaines
Diffusion
Date de première diffusion 20 septembre 2013 (tf1.fr)
Date de dernière diffusion 20 décembre 2013
Site web www.tf1.fr/masterchef/
Chronologie
Précédent Saison 3

La quatrième saison de MasterChef, émission française de téléréalité culinaire, a été diffusée sur TF1 du vendredi 20 septembre 2013[1] (juste après Secret Story 7) au 20 décembre 2013.

Dans cette saison, les candidats sont jugés par Frédéric Anton, Yves Camdeborde, Sébastien Demorand et d’un quatrième membre, en la personne d’Amandine Chaignot[2].
Il est à noter l’absence de la présentatrice Carole Rousseau, avec une voix off à la place, dans le but de redynamiser le programme et d'adopter une formule plus sobre[3].

Cette quatrième saison a été remportée par Marc (34 ans) vainqueur avec 134 points, contre 128 points pour Marie-Hélène (30 ans) finaliste.

Candidats et classement[modifier | modifier le code]

Les castings ont été ouverts le 3 novembre 2011[réf. souhaitée]

Nom du candidat Âge Origine Métier Statut
Marc Boissieux 34 ans Drapeau de la France Anse Infirmier Vainqueur
Marie-Hélène 30 ans Drapeau de la France Amiens Animatrice radio régionale Finaliste
Frédéric 43 ans Drapeau de la France Ensisheim Responsable de communication Éliminé le 13 décembre 2013
Séverine 34 ans Drapeau de la France Blies-Ebersing Vendeuse d'épices Éliminée 6 décembre 2013
Christophe 45 ans Drapeau de la France Ventabren Responsable financier Éliminé le 29 novembre 2013
Shirley 22 ans Drapeau de la France Paris Barmaid Éliminée le 22 novembre 2013
Philippe 40 ans Drapeau de la France Lyon Sans emploi Éliminé le 8 novembre 2013
Kévin 21 ans Drapeau de la Belgique La Louvière Ouvrier Éliminé le 8 novembre 2013
Éric 46 ans Drapeau de la France Bordeaux Responsable de production aérospatiale Éliminé le 1er novembre 2013
Diane 26 ans Drapeau de la Suisse Zurich Responsable marketing Éliminée le 25 octobre 2013
May-Cécile 40 ans Drapeau de la France Péret Traductrice Éliminée le 25 octobre 2013
Gaëlle 30 ans Drapeau de la France Marseille Ingénieur technico-commercial Éliminée le 18 octobre 2013
Alexandra 34 ans Drapeau de la France Le Thor Commercial dans l'industrie Éliminée le 18 octobre 2013
Virginie 31 ans Drapeau de la France Levoncourt Mère au foyer Éliminée le 4 octobre 2013
Adrien 40 ans Drapeau de la France Puymirol Dirigeant de société Éliminé le 4 octobre 2013
Gaëtan 23 ans Drapeau de la France Meylan Nounou Éliminé le 27 septembre 2013
Sofiane 34 ans Drapeau de la France Bois-Colombes Serveur Éliminé le 20 septembre 2013
Justine 29 ans Drapeau de la France Andrésy Doctorat en histoire de l'art médiéval Éliminée le 20 septembre 2013

Panorama des éliminations[modifier | modifier le code]

Semaine Élimination à la première épreuve Joueurs du test sous pression
Semaine 1 Justine Gaëlle, Marie-Hélène, Kevin, Sofiane (éliminé) et Adrien
Semaine 2 Pas d'élimination Marie-Hélène, Frédéric, Alexandra, Gaétan (éliminé), Christophe et Kévin
Semaine 3 Adrien Virginie (éliminée) et Christophe
Semaine 4 Alexandra Gaëlle (éliminée) , Diane et Éric
Semaine 5 May-Cécile Diane (éliminée), Éric, Philippe et Frédéric
Semaine 6 Pas d'élimination Éric (éliminé) et Christophe
Semaine 7 Kévin Frédéric, Marc, Marie-Hélène et Philippe (éliminé)
Semaine 8 Pas d'élimination Shirley (éliminée) et Frédéric
Semaine 9 Pas d'élimination Séverine et Christophe (éliminé)
Semaine 10 Pas d'élimination Séverine (éliminée) et Frédéric
Semaine 11 Pas d'élimination Frédéric (éliminé) et Marie-Hélène
Semaine 12 Pas d'élimination Marie-Hélène et Marc (gagnant)

Épreuves et départs[modifier | modifier le code]

Semaine 1[modifier | modifier le code]

  • 1re épreuve : elle se déroule au Marché de Rungis, chaque candidat doit présenter avec les produits de son choix un plat faisant parler de sa région. Le candidat le moins bon sera directement éliminé, et ne rentrera pas à l'atelier MasterChef.
    Si quatre candidats se démarquent (Séverine, Shirley, Gaëlle et Frédéric), Justine trop stressée pour l'émission est directement éliminée.
  • 2e épreuve : En seulement 10 min les candidats doivent "tourner un artichaut" et "lever un saumon". Dans cette épreuve de technique, les jurés se font une idée du niveau des candidats.
    May-Cécile, jugée par Frédéric Anton se démarque, tout comme Diane, Eric, Virginie, Frédéric, Christophe et Marc qui sont directement qualifiés pour la deuxième semaine d'épreuves.
  • 3e épreuve : Les 10 candidats restants sont répartis en deux équipes de 5. À eux de réussir à s'accorder pour sublimer l'avocat et la framboise en plat ET en dessert. Les candidats se connaissent à peine mais déjà ils doivent travailler ensemble.
    Du côté de l'équipe rouge, après un petit couac, Séverine prend la position du leader. Du côté des jaunes, les candidats n'arrivent pas à se comprendre, et c'est le jeune Kevin qui tente de prendre les choses en main, pour se faire bien voir des jurés.
    Résultat des courses : l'équipe rouge est qualifiée pour la semaine suivante.
  • 4e épreuve : Gaëlle, Marie-Hélène, Kevin, Sofiane et Adrien, qui constituaient l'équipe jaune, inaugurent le premier test sous pression de cette saison. Et pour l'occasion, c'est Amandine Chaignot qui a élaboré les boites mystères. Avec seulement les ingrédients qui s'y trouvent, les cuisiniers ont 1 heure et demie pour préparer un plat. Alors qu'ils travaillaient main dans la main quelques minutes avant, désormais, pour les 5 candidats en ballottage c'est "chacun pour soi". Finalement Adrien, peu sûr de lui est sauvé de justesse et c'est Sofiane qui quitte l'aventure Masterchef, car il n'était pas au niveau.

Semaine 2[modifier | modifier le code]

  • 1re épreuve : Les candidats par duo doivent réaliser un plat de leur choix avec un ingrédient précis. Ils doivent cuisiner pour 4 présentateurs de The voice : Jenifer, Garou, Florent Pagny, et Louis Bertignac, chaque présentateur a choisi un ingrédient préféré qu'ils souhaitent voir dans le plat, le broccio pour Jenifer, le magret de canard pour Garou, la langouste pour Louis Bertignac et l'onglet de bœuf pour Florent Pagny. Sachant qu'ils sont encore 16 candidats dans l'émission ils vont devoir se confronter à duo contre duo formés librement mais découvrent qu'ensuite ce (et pour qui) ils vont cuisiner durant 1 heure et demie. Ce sont les binômes Alexandra et Christophe, ainsi que Gaëlle et Séverine qui cuisinent le broccio ; Marie-Hélène et Éric ainsi que Adrien et Kévin cuisinent le magret de canard ; Virginie et Frédéric ainsi que Diane et Shirley cuisinent la langouste ; et May-Cécile et Gaétan ainsi que Marc et Philippe cuisinent l'onglet de bœuf. C'est le présentateur dont l'ingrédient a été choisi qui devra départager par sa seule décision à la fin entre les deux duos. Les duos perdants étant soumis par la suite à un nouveau test pour ne pas partir en test sous pression. Le plat de Séverine et Gaëlle a été choisi par Jenifer, celui de Diane et Shirley choisi par Louis Bertignac, celui de Marc et Philippe choisi par Florent Pagny, et celui de Marie-Hélène et Éric choisi par Garou.
  • 2e épreuve : Seuls les candidats n'ayant pas réussi la première épreuve participent à cette deuxième épreuve, soit 4 binômes : Alexandra et Christophe, Virginie et Frédéric, May-Cécile et Gaétan ainsi que Adrien et Kévin.
    Cette épreuve consiste en un test de reconnaissance à l'aveugle, le candidat ayant trouvé le moins d'ingrédients partira en test sous pression. Les candidats ont le droit à une seule erreur, à la deuxième l'épreuve s’arrête et ils conservent le score obtenu alors.
    A la fin de l'épreuve ils sont 3 à n'avoir reconnu que 1 ingrédient, ils sont départagés par une autre épreuve de questionnement. Finalement Kévin est nominé pour le test sous pression.
  • 3e épreuve : Cuisine en relai par équipe sur le terrain sur le thème "entre terre et mer" en direction du bassin d'Arcachon. Ils sont 3 équipes de 5 à cuisiner 1 heure et quart, donc 15 min par personne, afin de marier les produits de la terre et de la mer.
    Le jury, en compagnie de 2 producteurs locaux, doit déterminer quelle brigade de 5 a le moins convaincu, et sera envoyé au test sous pression.
  • 4e épreuve : Test sous pression à l'atelier, de 1 heure. Il s'agit de reproduire au plus près une recette d'un chef invité, Grégory Marchand. L'équipe perdante composée de Marie-Hélène, Frédéric, Alexandra, Gaétan, et Christophe, rejoint Kévin. À la fin, Gaétan est éliminé.

Semaine 3[modifier | modifier le code]

  • 1re épreuve : Les candidats ont 1 heure et demie pour former une assiette proposant un contraste culinaire (couleur, sucré/salé, doux/croquant, gras/acide...).
    Cette épreuve est éliminatoire, Frédéric et Marc sont coup de cœur, alors qu'Adrien et Christophe sont sur la sellette, finalement Adrien est éliminé.
  • 2e épreuve : Les 14 restants forment 7 binômes, d'un chef (qui commande) et d'un commis (qui cuisine), formés par le jury. Chaque binôme a 1 heure et demie pour cuisiner le plat signature du chef du binôme.
    Les binômes auteurs des 3 meilleures assiettes seront directement qualifiés pour le prochain épisode. Éric et Diane, Frédéric et Alexandra, Shirley et Marc sont qualifiés.
  • 3e épreuve : Les 4 binômes restants partent en Camargue et continuent de cuisiner en binômes. Ils ont 2 heures et demie pour cuisiner un plat et un dessert avec comme ingrédient principal le riz de Camargue, mais le plat est à présenter après 1 heure et demie.
    Le plat qualifiera les 2 meilleurs et le dessert départagera les 2 derniers binômes. Ils seront jugés par le jury et le producteur local Frédéric BON. sont directement qualifiés Gaëlle et Kévin ainsi que Séverine et Philippe.
    Marie-Hélène et May-Cécile ainsi que Virginie et Christophe doivent présenter leurs desserts. À une voix du jury (de 5) c'est le binôme Marie-Hélène et May-Cécile qui est finalement qualifié.
  • 4e épreuve : C'est donc le binôme de Virginie et Christophe qui va en test sous pression à l'atelier après des problèmes d'organisation.
    Du duo au duel, ils doivent revisiter le carré d'agneau de lait et la ratatouille, ils doivent préparer le carré d'agneau, en 1 heure et demie. Finalement Virginie est éliminée.

Semaine 4[modifier | modifier le code]

  • 1re épreuve : L'atelier accueille l'un des plus grands pâtissiers français, le chef Philippe Conticini. Les treize cuisiniers amateurs ont 2 heures pour revisiter le gâteau qui a fait son succès, en créant un éclair à base d'un fruit et d'un légume.
    Si Séverine est coup de cœur avec son éclair poivron - ananas, ainsi qu'Éric avec son poivron - groseille, Alexandra est éliminée suite à cette épreuve.
  • 2e épreuve : Les 12 concurrents restants sont répartis en 2 brigades de 6, formés par le jury, avec comme chefs d'équipe les 2 coup de cœur de l'épreuve d'avant. Direction Clairefontaine, ils vont cuisiner pour l'équipe de France de football, la brigade qui remportera l'épreuve sera directement qualifié pour la semaine suivante. Chaque brigade devra imaginer un plat et un dessert, en 2 heures, en respectant les consignes diététiques données par le médecin officiel de l'équipe de France. Ils devront cuisiner quinze assiettes de chaque, pour les joueurs et le jury.
    La brigade des bleus, avec Séverine, Kévin, Shirley, Christophe, May-Cécile et Frédéric remporte le plus de voix, avec 9 voix contre 5.
  • 3e épreuve : La brigade perdante avec Éric, Gaëlle, Marie-Hélène, Diane, Marc et Philippe est confrontée à une nouvelle épreuve à l'atelier. Placés au hasard devant les plans de travail, chaque cuisinier va découvrir sous sa cloche soit un poulet, soit un boudin noir.
    A eux, ensuite, de préparer un plat à partir de ce produit en 1 heure et demie. Mais au bout de trente minutes, le jury va intervenir pour leur demander de changer de plan de travail et de continuer la préparation entamée par un candidat ayant eu l'autre ingrédient de départ, et sera jugé sur le plat finalisé. Ceci afin de tester leur réactivité et leur capacité d'adaptation. Marc est double coup de cœur à cause de son idée première sur le boudin et d'avoir repris le poulet mal préparé d'Éric.
  • 4e épreuve : Pour le test sous pression 3 candidats sont nominés, Gaëlle et Diane les moins convaincantes et Éric à cause de l'erreur de n'avoir pas vidé le poulet avant de le faire cuire. Ils vont devoir transformer une simple tranche de jambon en plat gastronomique, en 1 heure.
    En définitive, Gaëlle est éliminée.

Semaine 5[modifier | modifier le code]

  • 1re épreuve : Ils sont 11 dans la compétition mais 1 sera éliminé dans cette épreuve. Se plaçant chacun au hasard devant une boite, chaque candidat y découvre l'un de ces trois plats traditionnels de la gastronomie française : le poulet basquaise (pour Séverine, Diane et Christophe), la blanquette de veau (pour Marie-Hélène, Marc, Kévin, et Frédéric) et le navarin d'agneau (pour Éric, Shirley et May-Cécile) (et pour Philippe ?...). Ils doivent cuisiner leur recette se rapprochant le plus possible de la recette originale, en 1 heure et demie.
    Il n'y a pas de coup de cœur sur cette épreuve, il y a 3 qui sont sur la sellette : Diane, May-Cécile et Christophe. Finalement May-Cécile est éliminée, car sa recette s’éloignait trop de la recette originale.
  • 2e épreuve : Au top 10 de MasterChef, ils s’envont en Guadeloupe. Pour commencer, ils se rendent sur le marché Saint-Antoine de Pointe-à-Pitre pour un test de reconnaissance de produits culinaires de l'ile.
    Ils ont 10 minutes pour faire le parcours des 10 stands, où 1 jeton sera distribué pour chaque bonne réponse. Finalement c'est Diane qui est nominée pour le test sous pression avec que 2 ingrédients reconnus contre 4 pour Kévin.
    Par contre Marie-Hélène, Christophe et Frédéric ont reconnu 9 ingrédients.
  • 3e épreuve : Ils vont ensuite sur la plage de Deshaies, pour une épreuve en équipe. Le jury a invité le chef Joël Kichenin, ainsi que plusieurs représentants de la gastronomie guadeloupéenne qui voteront lors de la dégustation.
    Ils sont répartis en 3 trinômes : Marie-Hélène, Séverine et Shirley (équipe rouge) ; Christophe, Kévin et Marc (équipe bleue) ; Éric, Philippe et Frédéric (équipe jaune). Ils doivent préparer une entrée à base de ouassou (une crevette d'eau douce) et un plat à base de crabe de terre, en 2 heures. Mais après 1 heure, une annonce du jury demande à chaque brigade de nommer un chef d'équipe qui dirigera mais ne cuisinera pas, Shirley, Marc et Frédéric sont nominés.
    Finalement, c'est l'équipe rouge qui emporte la quasi-totalité des votes, avec 8 voix contre 1 pour l'équipe bleue, donnée par le chef Yves Camdeborde.
  • 4e épreuve : C'est donc l'équipe jaune, avec aucun vote, qui rejoint Diane en test sous pression. Il se passe dans la bananeraie de Capesterre. Les 4 participants (Diane, Éric, Philippe et Frédéric) devront préparer un dessert à base de banane, en 1 heure et demie.
    Ils peuvent cuisiner de nombreux produits locaux, et ils ont aussi les quatre variétés de bananes : le frécinette, la banane plantain, la banane rouget et la banane verte.
    Philippe est coup de cœur à l'issu de l'épreuve, avec son sablé qui a charmé le jury, qui était peut-être le plus beau sablé que les chefs ont dégusté en 4 ans de MasterChef. N'ayant pas assez incorporé de banane dans le dessert, Diane est éliminée, ayant plutôt fait une salade de fruits gadeloupéenne.

Semaine 6[modifier | modifier le code]

  • 1re épreuve : Ils sont 9 candidats à cuisiner en binôme, mais avec un proche de chaque candidat (leur mère, leur grand-mère, leur frère ou encore leur fille), qui a apporté un plateau de produits bien particulier. Ils ont 1 heure et demie pour réaliser un plat de leur enfance.
    Marc et Kévin sont coup de cœur sur cette épreuve, ceux qui ont cuisiné les plats sucrés sont sur la sellette : Éric dont la tarte n’était pas assez cuite et Christophe dont le riz était trop compact. Finalement c’est Christophe qui est nominé pour le test sous pression.
  • 2e épreuve : Les 8 candidats restants sont répartis en 2 brigades, dont les chefs d’équipe sont les 2 coups de cœur de l’épreuve précédente. L’épreuve se déroule à Val Thorens chez le chef Jean Sulpice, chef du restaurant 2 étoiles l’Oxalys.
    Pour commencer, seuls les chefs d’équipe pourront voir, goûter et recevoir les conseils du chef. Ils devront retransmettre le mieux possible à leur brigade respective.
    Il s’agit de reproduire les 2 plats du chef : mousse de beaufort herbes et fleurs de montagne, coulis de betterave et noix de Grenoble, ainsi que la féra, œuf de caille et gelée de concombre, en 1 heure et demie.
    La dégustation se fait par le jury et l’équipe du chef, malgré un rendu visuel convaincant, l’équipe jaune ne recueille aucun vote et c’est l’équipe rouge avec Marc, Frédéric, Philippe et Marie-Hélène qui reçoit les 9 votes et qui est qualifiée pour la semaine suivante.
  • 3e épreuve : C’est donc l’équipe jaune avec Kévin, Shirley, Séverine et Éric qui n’ont eu aucun vote qui est envoyée dans cette épreuve. Ils doivent préparer une entrée ou un plat à base soit de maquereau ou de sardine, en 1 heure.
    Mais à mi-parcours, après 30 minutes, le jury leur demande en plus de préparer 2 mises en bouche à base d’anchois. C’est Éric qui va rejoindre Christophe au test sous pression, car son poisson était complètement masqué dans son plat.
  • 4e épreuve : Éric et Christophe vont au test sous pression, ils doivent réaliser une paupiette de veau, en 1 heure et demie. Une réalisation préalable est effectuée par Yves Camdeborde, ils doivent ensuite montrer leur interprétation de cette préparation.
    Finalement, c’est Éric qui est éliminé, à cause du gout de poivron qui dominait trop le plat.

Semaine 7[modifier | modifier le code]

  • 1re épreuve : Les 8 candidats restants ont 1 heure et demie pour faire un millefeuille en version salée sans pâte feuilletée. Ceci afin de tester les candidats à mi-parcours. Frédéric, Séverine, Christophe, Shirley sont directement qualifiés pour la prochaine épreuve.
    Par contre le choix de l’éliminé se joue entre Philippe, Marie-Hélène, Kévin et Marc qui ont été décevants. Finalement c’est Kévin qui est éliminé.
  • 2e épreuve : Les 7 candidats devront préparer un petit-déjeuner à base d’œuf en version sucrée et salée en 40 minutes, les 3 candidats qui auront le moins convaincu devront se départager sur une nouvelle épreuve en préparant un pain perdu en 20 minutes.
    Celui qui convaincra le moins sera envoyé en test sous pression. Shirley, Séverine, Christophe et Frédéric ont le plus convaincu le jury ; Philippe, Marc et Marie-Hélène doivent cuisiner un pain perdu en 20 minutes. Les pains perdus des 3 candidats sont pas assez imbibés, finalement c’est Philippe qui est envoyé en test sous pression.
  • 3e épreuve : Les 6 candidats en lice vont au Château de Vincennes. Ils sont répartis en 2 brigades de 3, selon les affinités. Ils ont le temps de la représentation de La Flute enchantée pour préparer une pâtisserie Opéra, soit 3 heures, pour les 60 personnes de la représentation.
    Le jury reste à la disposition des 2 équipes. Finalement ce sont 70 artistes et le jury qui votent. C’est l’équipe rouge avec Séverine, Shirley et Christophe qui remporte 43 votes et l’équipe bleue ne remporte que 27 votes.
  • 4e épreuve : C’est donc l’équipe bleue avec Frédéric, Marc et Marie-Hélène qui rejoignent Philippe au test sous pression. Ils doivent préparer un menu entier (entrée, plat, dessert) pour le jury en 39 minutes (qui est le temps moyen de préparation des Français pour 4 personnes), avec un frigo rempli des mêmes ingrédients que la moyenne des Français. Les 4 ont globalement réussi, Marie-Hélène et Frédéric sont coup de cœur avec des « 20/20 ». Finalement, c’est Philippe qui est éliminé, à cause du déséquilibre sur l’ensemble du menu.

Semaine 8[modifier | modifier le code]

  • 1re épreuve : Les 6 candidats restants ont 4 heures pour faire 4 préparations salées pour les 100 invités d’un mariage soit 400 mises en bouche à préparer. Un véritable travail de traiteur, qui devront effectuer en duos. Il y a 3 duos : Christophe et Marie-Hélène ; Séverine et Marc ; Frédéric et Shirley. Les mariés, le jury et les invités voteront pour l’équipe qui les auront le plus convaincus. Ils ont tous fini dans les temps, ils ont sur les lieux du mariage chacun un stand pour présenter leurs créations. Finalement il y a moins d’invités que prévu, l’équipe bleue avec Christophe et Marie-Hélène n’ont obtenu que 4 jetons, l’équipe jaune avec Frédéric et Shirley ont obtenu 28 jetons, et c’est l’équipe rouge avec Séverine et Marc qui se qualifient au Top 5 avec 29 jetons.
  • 2e épreuve : Les 4 candidats restants devront passer un test de reconnaissance de fromages d’origine protégée. Il y a 43 fromages d’origine protégée, le jury en a sélectionné 14, ils ont que 3 minutes pour les reconnaitre. Ils peuvent les nommer dans n’importe quel ordre et même les goûter, mais à la moindre erreur le test s’arrête. Marie-Hélène reconnait 6 fromages à la suite, Shirley en reconnait 4, Frédéric quant à lui ne reconnait que 2, et Christophe que 1. C’est donc Marie-Hélène qui est qualifiée pour le Top 5 sur cette épreuve.
  • 3e épreuve : Les 3 candidats restants vont passer une épreuve de pâtisserie. Ils devront revisiter le baba au rhum comme le chef invité Pierre Hermé l’a fait avec son cassis-chocolat noir. Avec la recette classique, ils ont 3 heures pour réaliser 5 babas.
    Le chef invité sera aux côtés du jury pour juger des pâtisseries des candidats. Finalement, c’est Christophe qui est qualifié au Top 5 avec son baba à l’ananas-citron.
  • 4e épreuve : C’est donc Shirley et Frédéric qui vont au test sous pression. Ils doivent préparer le menu d’Amandine Chaignot en simultané avec elle, durant 1 heure. Ils ont tous les ingrédients et ustensiles sur leurs plans de travail et un écran qui retransmet les gestes de la chef.
    Avant 10 min de la fin du plat, l’écran s’éteint et ils ont toute liberté pour dresser. Finalement après la dégustation, c’est le plat de Frédéric qui s’approche le plus du plat de la chef, et c’est Shirley qui est éliminée aux portes du Top 5.

Semaine 9[modifier | modifier le code]

  • 1re épreuve : Les 5 candidats du Top 5 se rendent à Bangkok en Thaïlande à 12 700 km de l’atelier parisien. Ils commencent sur le marché de Klong Toey, ils doivent faire une cuisine de rue facile à transporter et à déguster sur une carriole avec un feu de charbon de bois et un wok.
    Ils passent ½ heure sur le marché pour acheter leurs ingrédients auprès des vendeurs locaux, avec une somme équivalente à celle d’un plat de rue thaïlandais. Ils ont 1 heure et demie pour faire un plat typique thaï pour 12 personnes : le jury et 8 étudiants locaux en Français qui voteront avec le jury. Séverine et Frédéric font des brochettes, les 3 autres font des bouillons. Globalement ils ont pas assez assaisonné leurs plats. Aux résultats, il y a 5 jetons pour Marie-Hélène, 1 pour Marc et 6 pour Frédéric qui se qualifie pour le quart-de-finale.
  • 2e épreuve : Les 4 candidats restants non qualifiés se rendent ensuite au temple bouddhiste de Wat Pho où ils sont accueillis par la chef thaïlandaise emblématique Jidapa Bisamoute, qui est spécialiste du pad thaï, plat typique à base de nouilles.
    Ils ont 45 min pour goûter le plat de référence et reproduire le plus fidèlement possible le pad thaï de la chef. Ils doivent faire 5 assiettes pour le jury et la chef qui jugeront leurs plats. Christophe n’a pas fini son plat, et ne peut le présenter suite à un malaise, il est néanmoins dégusté et jugé. Finalement c’est le plat de Marie-Hélène qui a remporté l’approbation du jury et surtout de la chef, et qui est donc qualifiée pour le quart-de-finale.
  • 3e épreuve : Les 3 candidats restants se retrouvent sur le toit d’un gratte-ciel de Bangkok. Le chef David Thompson, chef du meilleur restaurant thaï au monde, est invité par le jury. Les candidats peuvent goûter 2 plats issus de sa carte, ils devront s’en inspirer pour recréer leur propre assiette thaïlandaise, en 1 heure et demie. Finalement, le chef a préféré le plat de Marc, puis celui de Séverine et en dernier celui de Christophe, c’est donc Marc qui est qualifié pour le quart-de-finale.
  • 4e épreuve : De retour à l’atelier parisien, c’est donc Séverine et Christophe qui vont au test sous pression. Ils doivent réinterpréter la quiche lorraine, plat cher à Frédéric Anton, pour en faire une quiche version thaïlandaise, en 1 heure et demie.
    C'est Séverine qui se qualifie pour le quart-de-finale par sa quiche plus pimentée, et Christophe est éliminé car la sienne était trop salée, le lard ayant développé le sel en cuisant.

Semaine 10 - Quart-de-finale[modifier | modifier le code]

  • 1re épreuve : Les 4 cuisiniers amateurs sont mis à l’épreuve comme de vrais professionnels. Chaque épreuve remportée par un candidat lui apportera 1 point, il en faut 2 pour être qualifié pour la demi-finale. Dessous leurs boites mystères ils trouvent un billet de 20 €, avec lequel ils devront faire leurs courses. Ils ont 30 min pour faire leurs courses, et 2 heures pour préparer un menu entier (entrée, plat et dessert) pour 4 personnes. Marie-Hélène reçoit son premier point sur cette épreuve, à l’unanimité du jury.
  • 2e épreuve : Les 4 candidats se rendent à l’aéroport Roissy-Charles de Gaule, au terminal 2E, ils sont placés en 2 duos formés par le jury : Marie-Hélène avec Marc, puis Séverine avec Frédéric. Ils vont devoir cuisiner pour les passagers de la classe prémium avec 1 entrée, 2 plats (poisson et viande) et 1 dessert, en 3 heures. La dégustation se fera par le jury ainsi que par le commandant de bord, le personnel navigant, et le directeur des opérations de la compagnie. Ils ont 6 plateaux repas à faire, et le plat de l’équipe gagnante sera commercialisé par la compagnie. Ils sont 12 personnes à voter pour le plateau préféré, 8 personnels de la compagnie avec le jury. Le duo de Marie-Hélène et Marc recueille 7 jetons rouges, et le duo de Séverine et Frédéric ne recueille que 5 jetons bleus. Marie-Hélène est donc qualifiée pour la demi-finale.
  • 3e épreuve : Les 3 candidats restants (Marc, Séverine et Frédéric) doivent cuisiner un morceau de bœuf, en faisant du mijoté en 3 heures. Séverine a la macreuse comme pièce de bœuf, elle va faire un bœuf bourguignon ; Frédéric a le jarret qu’il va en faire un jarret aux lentilles ; Marc quant à lui a le plat de côte, qu’il va en faire un pot-au-feu. Après 1 heure et quart, ils doivent arrêter de cuisiner pour passer un test de reconnaissance sur les différentes parties du bœuf. Ils doivent replacer 11 différents morceaux de bœuf sur un tableau, ils ont 3 minutes pour le faire.
    Marc en place 4 de suite, Séverine se trompe à la première tentative, et Frédéric en place 5 d’affilé et récupère 1 point qualificatif. Après cet interlude les candidats finissent leurs plats et Marc obtient son 2e point qualificatif pour la demi-finale.
  • 4e épreuve : C’est donc Séverine et Frédéric qui doivent passer une nouvelle épreuve. Ils doivent cuisiner un plat entièrement végétal. Le jury accueille le chef Jean-Luc Rabanel qui présente son plat végétal bio. Ils ont 1 heure et demie pour créer leur propre plat végétal avec le potager bio. Frédéric présente un plat autour de la courgette, et Séverine autour de la tomate. Finalement, c'est Frédéric qui a son 2e point qualificatif pour la demi-finale, et Séverine est éliminée car son plat de gaspacho était légèrement confus.

Semaine 11 - Demi-finale[modifier | modifier le code]

  • 1re épreuve : Il n’y a plus que 3 cuisiniers amateurs qualifiés, Marie-Hélène, Marc et Frédéric. Comme en quart de finale, chaque épreuve remportée par un candidat lui apportera 1 point, il en faut 2 pour être qualifié pour la finale.
    L’atelier accueille Frédérick Ernestine Grasser Hermé, spécialiste de l’œuf mayonnaise. Ils doivent réinterpréter ce plat, en 1 heure. La spécialiste déguste avec le jury. Marc reçoit son premier point sur cette épreuve, car il a pris des risques en faisant un plat contemporain.
  • 2e épreuve : L’atelier accueille Michel Roth, meilleur ouvrier de France et chef du palace parisien Le Ritz. Sous leur boite mystère ils découvrent des ingrédients pour faire un vol-au-vent aux fruits de mer.
    Les candidats ont 2 heures pour réaliser leur propre vol-au-vent à partir de leurs ingrédients bruts. Le jury et le chef invité goutent et jugent les plats, ils ont tous bien réussi, mais celui de Marc est jute un peu au-dessus, et marque ainsi son 2e point. Marc est donc qualifié pour la finale.
  • 3e épreuve : Les 2 candidats restants (Marie-Hélène et Frédéric) doivent cuisiner un dessert, la tarte au citron. L’atelier accueille Jacques Génin, un des plus grand pâtissier français ; les candidats ont 1 heure et demie pour faire une tarte au citron de leur interprétation. Le jury déguste et délibère avec le chef invité ; et a attribué le premier point à Marie-Hélène car sa tarte était proche de celle du chef.
  • 4e épreuve : C’est à Marseille que se déroule la 4e épreuve, au cœur du Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (le MUCEM), dans le restaurant du chef triplement étoilé Gérald Passédat. Les 2 candidats ont 1 heure et demie pour cuisiner un plat méditerranéen autour d’un poisson qui choisissent dans l’épicerie du restaurant. Le plat gagnant figurera à la carte du restaurant. Le chef invité dégustant et délibérant avec le jury, a décidé d’attribuer le point à Marie-Hélène, car son plat était plus proche du terroir marseillais ; Frédéric est donc éliminé.
    C’est Marie-Hélène et Marc qui vont jouer la finale de Masterchef 2013.

Semaine 12 - Finale[modifier | modifier le code]

  • Les 2 finalistes sont Marie-Hélène et Marc, il y aura 200 points en jeu autour de 3 épreuves, celui qui aura le plus de points remportera la compétition.
  • 1re épreuve : Pour cette première épreuve c’est l’épreuve classique du restaurant : 40 convives sont invités et les 2 finalistes sont assistés chacun de 3 commis parmi les anciens. Marc (premier finaliste) choisit Philippe, Shirley, Christophe ; Marie-Hélène choisit Frédéric, Séverine, Kévin. Ils ont 3 heures pour faire un plat et un dessert (qu'ils ont pu composer durant la semaine). Chaque convive votera pour son menu préféré, il y a donc 40 points en jeu sur cette épreuve. Les 40 convives sont les grands chefs qui les ont accompagnés, ainsi que 22 gastronomes et les 3 derniers gagnants de masterchef. Les plats ont ravi les convives mais moins les desserts, finalement Marc a 31 points et Marie-Hélène que 9.
  • 2e épreuve : Cette épreuve se déroule pour la dernière fois à l’atelier. Les finalistes vont devoir sublimer une salade niçoise, ils ont 1 heure pour dresser de manière particulière 4 assiettes. Chaque personne du jury votera le dressage sur 10 et le gout également sur 10, il y a donc 80 points en jeu sur cette épreuve. Les 2 ont globalement réussi, Marc a reçu 25/40 en dressage et Marie-Hélène 32/40 ; Marc a reçu 22/40 en gout et Marie-Hélène 28/40. Suite à cette épreuve, Marc a donc 78 points et Marie-Hélène a 69 points.
  • 3e épreuve : Pour la dernière épreuve de la finale, les candidats se rendent dans un grand palace parisien le Shangri-La, où le chef 2 étoiles Philippe Labé les accueille. Ils doivent cuisiner un repas gastronomique entier avec des ingrédients imposés : tomate pour la mise en bouche, la langoustine pour l’entrée, l’agneau de lait pour le plat, la fraise pour le dessert, le maïs pour la mignardise. Ils ont 5 heures pour réaliser l’intégralité du menu, avec 2 commis du palace, ils doivent sortir 5 plats pour 6 personnes. Le jury et les 2 chefs du palace dégustent leurs préparations l’une après l’autre, mais seuls le jury va donner les points aux candidats, avec pour chacun des notes sur 20, soit 80 points au maximum.
  • Retour à l’atelier pour la délibération : Marie-Hélène a reçu 59/80 pour son menu, soit un total général de 128 points ; Marc a reçu 56/80 pour son menu, soit un total général de 134 points.
  • C'est donc Marc qui devient le Masterchef 2013.

Audiences[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « La saison 4 de MasterChef arrive vendredi 20 septembre sur TF1 ! », sur mytf1.fr
  2. (fr) « Une nouvelle jurée pour la 4e saison de MasterChef », sur Télé-Loisirs.fr.
  3. (fr) « MasterChef saison 4 se fera sans Carole Rousseau », sur Télé-Loisirs.fr.
  4. Alexandre Raveleau, « Audiences : Masterchef : les quatre chefs de TF1 prennent un bon départ », sur toutelatele.com,‎ 21 septembre 2013 (consulté le 21 septembre 2013)
  5. Alexandre Raveleau, « MasterChef maintient son cap avec Jenifer et The Voice », sur toutelatele.com,‎ 28 septembre 2013 (consulté le 28 septembre 2013)
  6. Alexandre Raveleau, « MasterChef : l’élimination d’Adrien et Virginie n’affole par le compteur des audiences », sur toutelatele.com,‎ 5 octobre 2013 (consulté le 5 octobre 2013)
  7. Marion Olité, « MasterChef : les Bleus se régalent les papilles sur TF1 », sur toutelatele.com,‎ 19 octobre 2013 (consulté le 19 octobre 2013)
  8. Alexandre Raveleau, « MasterChef : les audiences s’envolent en Guadeloupe ? », sur toutelatele.com,‎ 26 octobre 2013 (consulté le 26 octobre 2013)
  9. Marion Olité, « MasterChef : Eric rend son tablier », sur toutelatele.com,‎ 2 novembre 2013 (consulté le 3 novembre 2013)
  10. Marion Olité, « MasterChef : les éliminations de Kevin et Philippe très suivies », sur toutelatele.com,‎ 9 novembre 2013 (consulté le 9 novembre 2013)
  11. Jérôme Roulet, « MasterChef attend la fin de l’inédit de NCIS pour s’offrir le leadership », sur toutelatele.com,‎ 23 novembre 2013 (consulté le 23 novembre 2013)
  12. Marion Olité, « MasterChef 4 : Séverine en quarts de finale, TF1 à la peine », sur toutelatele.com,‎ 30 novembre 2013 (consulté le 7 décembre 2013)
  13. Marion Olité, « MasterChef : Séverine échoue aux portes de la demi-finale devant les fidèles », sur toutelatele.com,‎ 7 décembre 2013 (consulté le 7 décembre 2013)
  14. Alexandre Raveleau, « MasterChef : une demi-finale en hausse, mais sous les 20% pour TF1 », sur toutelatele.com,‎ 14 décembre 2013 (consulté le 14 décembre 2013)
  15. Alexandre Raveleau, « MasterChef : la saison 4 se termine sur la victoire de Marc, sans record », sur toutelatele.com,‎ 21 décembre 2013 (consulté le 21 décembre 2013)
  16. Il s'agit de l'émission MasterChef : Que sont-ils devenus ?. Celle-ci prend des nouvelles des candidats ayant participé aux saisons précédentes de MasterChef.
  17. « MasterChef prend la tête des audiences en deuxième partie de soirée », sur www.toutelatele.com,‎ 21 septembre 2013 (consulté le 21 septembre 2013)
  18. Marion Olité, « Masterchef se met à table à couteaux tirés avec NCIS », sur toutelatele.com,‎ 7 décembre 2013 (consulté le 7 décembre 2013)
  19. Alexandre Raveleau, « MasterChef se met à table : l’os à moelle de Frédéric Anton fait des envieux », sur toutelatele.com,‎ 14 décembre 2013 (consulté le 14 décembre 2013)
  20. Alexandre Raveleau, « MasterChef se met une dernière fois à table pour Yves Camdeborde », sur toutelatele.com,‎ 21 décembre 2013 (consulté le 21 décembre 2013)