MasterChef

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
MasterChef
Illustration.
Programme adapté MasterChef
Genre Téléréalité, culinaire
Présentation India Fisher
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Langue Anglais
Nombre de saisons 11
Nombre d’émissions 146
Programme similaire Top Chef
Production
Lieu de tournage 15 Bastwick Street[1]
Islington, North London
(MasterChef HQ)
Société de production Union Pictures[2] (1990–2000)
Union/West 175 (2001)
Shine TV (2005–présent)
Diffusion
Diffusion BBC One (1990–2000, 2009–)
BBC Two (2001, 2005–2008)
Date de première diffusion
Public conseillé Tout public
Site web www.bbc.co.uk/programmes/b006t1k5

MasterChef est une émission de télé-réalité produite à l'origine au Royaume-Uni par la BBC en 1990, et déclinée depuis dans différents pays.

Développement et premières versions[modifier | modifier le code]

Le format a changé à quelques reprises (The Professionals, Goes Large, etc.). Bien que plus simple, l'émission mettait en valeur des cuisiniers amateurs tentant de produire, de leur mieux, les recettes les mieux rodées qu'ils connaissaient. La série s'est exportée au sud du Commonwealth et en 2009, le 27 avril, la version australienne a débuté. Les producteurs en ont fait une télé réalité s'échelonnant sur 3 mois, avec les mêmes concurrents depuis le départ. Le but est de mettre la main sur un contrat de publication d'un livre de recette et 100 000 dollars australiens. Cette première série connaîtra le succès en Australie, puis en Nouvelle-Zélande et partout dans le monde. En moins d'une année, plusieurs adaptations de la version australienne seront en production. Les joutes éliminatoires changeront d'ordre d'une série à l'autre, mais les épreuves resteront sensiblement inchangées d'un endroit à l'autre.

Animation[modifier | modifier le code]

La série est parfois animée[3]. Dans tous les cas, trois juges forment le panel, la tendance pour sa composition est :

  • Un critique gastronomique réputé (un auteur ou quelqu'un qui travaille dans le domaine du "goûter")
  • Un chef émérite, qui a fait ses preuves et connait la technique et le savoir-faire en cuisine. Il a eu plusieurs apprentis et est souvent restaurateur.
  • Un jeune chef talentueux qui réinvente et tord les conventions pour produire les meilleurs plats.

Il est à noter que ceci n'est aucunement une règle, mais plutôt une tendance plus ou moins respectée à travers les différentes adaptations.

MasterChef à travers le monde[modifier | modifier le code]

La franchise MasterChef s'est développé très rapidement dans les deux dernières années. Elle se situe aujourd'hui au même niveau que Got Talent, Idol ou encore Big Brother.

Australie[modifier | modifier le code]

Logo de MasterChef en Australie.

Animé par George Calombaris, Gary Mehigan, Matt Preston, Sarah Wilson (saison 1) et Matt Moran (saison 3) sur Ten network, la série s'y est implanté en 2009, et depuis poursuit chaque printemps. 159 épisodes ont paru en deux saisons, pour l'instant (27 juin 2011), 210 ont paru en Australie. Plusieurs rumeurs voulaient que la saison 3 soit produite à Melbourne, étant la capitale gastronomique du pays et lieu d'origine de bon nombre de candidats et de 3 juges sur 4.
La production restera cependant à Sydney. La série est très populaire et la finale de la première saison a constitué l'évènement télévisuel, non-sportif, le plus regardé de tous les temps, en Australie.
100 000 AUD et un contrat d'édition sont à gagner.

Nouvelle-Zélande[modifier | modifier le code]

Ray McVinnie, Josh Emett (saison 2), Simon Gault et Ross Burden (saison 1) sur One network ont animé la version néo-zélandaise. La série suit le même concept, écourtée (13 épisodes par saison) filmée à Auckland. La franchise y est aussi très forte, tout comme la version australienne l'est autant en Nouvelle-Zélande. 100 000 NZD en prix sont à gagner (équipements de cuisine et voiture).

États-Unis[modifier | modifier le code]

Joe Bastianich, Graham Elliot et Gordon Ramsay ont animé la première et la deuxième saison. Cette série ressemble un peu plus à la version néo-zélandaise, par son format écourté. Cependant, deux épisodes d'une heure sont présentés par semaine. La série s'est établie à Los Angeles, mais accueille des participants provenant de la Californie, le Massachusetts, l'Illinois, New York, le Texas, la Floride et autres. Les cotes d'écoute ont été relativement décevantes (pour le marché américain) et plusieurs critiques affirment que le côté dramatique a été poussé un peu trop loin (les gens sont désespérés, endettés et quittent leurs emplois pour poursuivre leur rêve). Le point central est le même : la nourriture. Une deuxième saison a débuté un peu avant le début de l'été 2011, toujours sur le réseau Fox dotée d'un prix de 250 000 USD.

France[modifier | modifier le code]

Article détaillé : MasterChef.

En France, le programme est diffusé pour la première fois le sur TF1. Il est présenté par Carole Rousseau de 2010 à 2012. Sébastien Demorand (critique culinaire), Yves Camdeborde (2 étoiles au guide Michelin) et Frédéric Anton (3 étoiles au guide Michelin) en sont les jurés depuis 2010 ; le chef Amandine Chaignot les rejoint en 2013.

Après des débuts difficiles au niveau de l'audience, le programme trouve son public au fil des semaines et la première saison s'est achevée avec succès le après douze épisodes de 175 minutes.

Une deuxième saison est alors diffusée à partir du , avec quelques changements, puis la troisième saison débute le avec toujours la même équipe[4].

La quatrième saison est diffusée a partir du avec le jury augmenté d'Amandine Chaignot.

Après les sélections, les vingt meilleurs candidats se rencontrent à Paris dans l'Atelier MasterChef. Le vainqueur remporte 100 000 euros, l'édition de son propre livre de recettes et 6 mois de formation dans une prestigieuse école de cuisine.

  • Saison 1 : gagnante : Anne Alassane, gain de 100 000 euros
  • Saison 2 : gagnante : Élisabeth Biscarrat, gain de 100 000 euros
  • Saison 3 : gagnant : Ludovic Dumont, gain de 100 000 euros
  • Saison 4 : gagnant : Marc Boissieux, gain de 100 000 euros
  • Édition spéciale des meilleurs candidats : Pierre Lefebvre

Grèce[modifier | modifier le code]

Eugenia Manolidou et les juges Lefteris Lazarou, Yiannis Loukakos et Dimitris Skarmoutsos animeront pendant 72 épisodes de soixante minutes la première saison de MasterChef, en Grèce, à Athènes, sur la chaîne Méga TV.

Italie[modifier | modifier le code]

La version italienne de MasterChef a débuté le 21 septembre 2011, sur la chaîne Cielo. Elle prévoit quatre tests : la boîte mystère, l'épreuve d'invention, l'épreuve en extérieur, le test sous pression. Il n'y a pas de présentateur, mais seulement trois jurés : les chefs Bruno Barbieri et Carlo Cracco, et le juré de MasterChef USA Joe Bastianich.

Allemagne[modifier | modifier le code]

Le groupe Shine a révélé que le livre de recettes de MasterChef serait un des plus vendus, dans tout ce qui n'est pas en fiction. De plus, la finale aurait amené devant le téléviseur une moyenne de 5,6 millions de personnes et un pic de 8 millions[réf. nécessaire].

Suède[modifier | modifier le code]

Originalement Sveriges mästerkock, la série paraîtra sur TV4 et sera animée par Leif Mannerström, Marcus Aujalay et Per Morberg. La série a débuté le 12 janvier 2011, sur une durée de 15 épisodes. Les versions finlandaises et norvégiennes ressembleront beaucoup à cette dernière.

Inde[modifier | modifier le code]

L'Inde sera le premier pays d'Asie à adapter la désormais célèbre franchise (récemment ont débuté MasterChef Indonésie, Malaisie et Pinoy aux Philippines). L'animateur et aussi juge Akshay Kumar ainsi que les juges: Ajay Chopra et Kunal Kapoor feront de la franchise une saison de 21 épisodes en hindi et tournée à Bangalore sur le réseau STAR plus.

Québec[modifier | modifier le code]

Rien n'est prévu pour le Canada, en juin 2011. Au Québec, le réseau V mettra en ondes Et que ça saute animé par Mahée Paiement et accueillera les réputés chefs Giovanni Appollo et Martin Juneau. Peu d'informations ont été révélés, on sait qu'il s'agira d'une compétition amateure, de cuisine, avec un grand prix de 100 000 $. Aucun lien n'est encore à faire avec Shine ou MasterChef, mais beaucoup d'indices portent à croire en une adaptation ou une interprétation (à la saveur de Les Chefs! versus Top Chef, présenté à Radio-Canada).

Des adaptations françaises des séries MasterChef Australia, saison 1, 2 et 3, ainsi que MasterChef (USA), saison 1 et 2, sont disponibles sur la chaîne télé CASA, une chaîne spécialisée du Groupe TVA.

Le test de la boîte mystère[modifier | modifier le code]

Originalement, celui-ci servait à mettre en route la semaine. Tous les concurrents prennent place dans la cuisine avec la même boîte renfermant les mêmes ingrédients. Chaque poste est aussi équipé de produits de base: sel, poivre, huile d'olive, canola, farine, œufs, lait, selon les cas. Le temps d’exécution est assez court (30 à 60 minutes) et seul les trois plats les plus attirants sont invités à la table de dégustation. Des plats goûtés, un sera choisi. L'auteur de ce plat pourra suivre les juges dans le garde-manger afin de choisir l'aliment de base que tous devront utiliser pour le test de l'invention.

La boîte mystère peut aussi cacher un plat neutre que les concurrents devront produire et garnir à leur façon, notamment les saucisses, les "cupcakes", les pizza ou encore les hamburgers. Comme toutes les saisons ne s'échelonnent pas sur une quatre-vingtaine d'épisodes, certaines versions prennent ce test comme une épreuve à part entière, ou en alternance avec le test de l'invention. Ce dernier sert aussi lors des qualifications du Top 50 (Australie et Nouvelle-Zélande notamment), c'est un des derniers tests avant la révélation de la brigade qui fera l'émission.

Le test de l'invention[modifier | modifier le code]

Ce test est typiquement celui du dimanche soir en Australie. Il s'agit de faire ressortir la créativité des candidats, en leur donnant tous un thème commun et un ingrédient principal (généralement). Le gagnant de cette épreuve affrontera un chef célèbre et sera élu premier capitaine lors de l'épreuve à l'extérieur. Un peu à la saveur de "Iron Chef" les candidats ont la responsabilité de faire valoir l'ingrédient principal, c'est-à-dire qu'on ne cherche pas à le voir en garniture mais bien comme partie intégrante du plat. On est aussi tenu de respecter les termes du thème, bien que plusieurs candidats ont pu s'en sortir comme la mauvaise cuisine est plus punie que le non-respect, du moins au début de l'aventure.

Les ingrédients principaux, sont majoritairement des viandes, poissons et fruits de mer comme la gastronomie occidentale se centre sur la protéine pour construire un plat. Les ingrédients sont en lien avec le thème évoqué (lors du test portant sur le Japon on pourra présenter le saumon, le tofu et l'anguille tandis que celui sur l'Espagne, le chorizo, le cochon de lait ou l'orange). Toutefois, un test de l'invention pourrait porter sur la gastronomie végétarienne ou encore les desserts et ce faisant, aucune viande ne serait présentée.

Le thème, quant à lui, prend souvent la forme d'une cuisine nationale (australienne moderne, française, au hasard, anglaise, espagnole, italienne, chinoise, japonaise, indienne, etc.) ou encore du romantisme ou des souvenirs d'enfance. On a aussi vu, lors de la première saison de MasterChef Australie, Poh Ling Yeow recevoir le droit de choisir le thème, soit la cuisine malaisienne. Lors de la deuxième saison de MasterChef États-Unis, le candidat a pu choisir entre trois cuisines nationales au lieu d'ingrédients (espagnole, française, espagnole). Lors des qualifications, on aussi vu un test porter tout simplement sur l'œuf. Chaque candidat n'en avait qu'un seul, il se devait donc de le mettre en valeur.

Le test du chef célèbre[modifier | modifier le code]

Plus courant dans la version australienne, grecque et récurrent aux États-Unis et en Nouvelle-Zélande (ailleurs aussi), ce test met en compétition un ou plusieurs concurrents contre un chef professionnel. Le déroulement de l'épreuve a changé au cours des quelques années de la série (version australienne). Si le ou les concurrent(s) gagne(nt), il obtient l'immunité. L'immunité est une petite épinglette avec le M de masterchef, utilisable seulement en cas de défi d'élimination.

Saison 1[modifier | modifier le code]

Le chef arrive avec un plat qu'il maîtrise. Toutefois, le candidat a une quinzaine de minutes (plus ou moins) d'avance et peut poser des questions pendant sa mise en place. Le jury ne sait pas qui a fait quoi et donne une note sur 10.

Saison 2[modifier | modifier le code]

Le même principe que lors de la première saison. On a aussi vu un "in the ring challenge" où deux candidats victorieux au test de l'invention (Adam et Aaron) devaient faire face à trois commandes spéciales (tofu croustillant, chateaubriand et tarte au citron) pour trois chefs invités. Celui qui recevait la faveur de deux clients ou plus gagnait l'immunité. Le concept ne sera jamais repris.

Saison 3[modifier | modifier le code]

Ce test a pris différentes formes. Le tout premier de la saison opposait Hayden à un apprenti chef, celui-ci cuisinait une spécialité de son restaurant mais, celui-ci ne savait pas la recette à l'avance. On a aussi pu voir un test classique (saison 1 et 2), ainsi qu'un test de l'invention (Hayden à nouveau contre Vincent Gardin, chef pâtissier qui devait préparer une recette de rôti de porc). De plus, on a aussi vu des tests classique, mais avec une recette inconnue du chef invité et même parfois, d'une recette inconnue, tirée d'une cuisine très peu connue (le chef invité danois qui devait cuisiner une soupe thailandaise).

Il est à noter que la reprise de ce type de test à travers le monde suit plutôt le type classique mis à l'avant lors des deux premières saisons. Par exemple, aux États-Unis, les juges recevaient « Iron Chef Cat Cora » et tous les concurrents pouvaient la défier.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Google Maps », Maps.google.co.uk,‎ 1970-01-01 (consulté en 2011-10-22)
  2. (en) Walter Ellis, « Has 'Masterchef' had its frites? », The Independent, London,‎ 30 July 2000 (lire en ligne)
  3. saison 1 en Australie, en Grèce, en France par exemple
  4. « La saison 3 de "Masterchef" arrive le jeudi 23 août sur TF1 en prime-time », sur jeanmarcmorandini.com,‎ 31 juillet 2012 (consulté le 23 août 2012)