S-400 Triumph

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
S-400 Triumph
Image illustrative de l'article S-400 Triumph
Un véhicule de lancement.
Présentation
Fonction Missile antiaérien
Constructeur Drapeau : Russie Almaz-Antey
Caractéristiques
Vitesse 4 800 m/s
Portée avion : 1-400 km
missile : 5-60 km
Altitude de croisière 0.005-30 km
Guidage radar (détection 600km)
Plateforme de lancement véhicules

Le S-400 Triumph (En russe : С-400 Триумф) est un système de défense antiaérienne et antimissile mobile russe, développé par la société Almaz-Antei. Sa désignation OTAN est SA-21 Growler.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le S-400 Triumph (Triomphe en russe) est la version évoluée du système S-300P qui s'en différencie par l'adoption de systèmes modernisés. Le radar serait capable d'accrocher 36 cibles et de contrôler jusqu'à 72 missiles. Il possède en plus une capacité anti-missile[1]. C'est un système anti aérien de génération 4+.

Composition du système[modifier | modifier le code]

Le système S-400 inclut :

  • 1 poste de commandement mobile 55K6E
  • 1 station radar mobile 91H6E
  • Jusqu'à 8 groupes de lancement incluant :
    • 1 station radar mobile multifonction 92H6E
    • 1 station radar mobile de haute altitude 96L6E
    • 1 station radar mobile basse altitude et cibles de taille réduites 40B6M
    • Jusqu'à 12 véhicules de lancement avec 4 missiles chacun 5P85TE2/5P85SE2
    • 5 types de missiles (portés et altitudes de frappe différentes sélectionnables automatiquement lors du tir en fonction de la détermination du type de cible)
  • Système de maintenance de l'installation de tir
  • Système de maintenance des missiles

Au total, un système comprend jusqu'à 48 missiles prêts à tirer. Les différents systèmes présents dans une zone peuvent fonctionner en réseau, ainsi couvrir un vaste territoire.

Le poste de commandement peut aussi contrôler les systèmes tels que les S-300PMU1/2, Tor-M1, Pantsir-S1

Types de cibles[modifier | modifier le code]

Utilisation[modifier | modifier le code]

  • Drapeau de la Russie Russie Un premier régiment a été formé en 2007 et est destiné à la protection de la région de Moscou. La deuxième région à recevoir des S-400 est l'oblast de Léningrad[2], au total, il est prévu de remplacer tous les anciens S-300 et S-200 par des S-300 modernisés et des S-400.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le S-400 russe peut détruire les missiles balistiques iraniens (concepteur) », RIA Novosti,‎ 17 février 2010 (consulté le 17-02-2010)
  2. (ru) PRO-PVO.ru
  3. [1]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (ru) Aviation et Cosmonautique, novembre 2007

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]