Séléné

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Séléné (homonymie).
Séléné entourée des Dioscures ou de Phosphoros (l'étoile du matin) et Hespéros (l'étoile du soir), autel de marbre du IIe siècle trouvé en Italie, musée du Louvre

Dans la mythologie grecque, Séléné (en grec ancien Σελήνη / Selếnê), fille des Titans Hypérion et Théia, sœur d'Hélios (le Soleil) et d'Éos (l'Aurore), est une déesse de la Lune — plus spécifiquement de la pleine lune, second membre de la triade composée d'Artémis (croissant de lune) et d'Hécate (nouvelle lune). Elle est souvent assimilée à Artémis, même si elle personnifie plutôt l'astre lunaire lui-même. Cette déesse a été romanisée sous le nom de Luna.

Elle est généralement décrite comme une belle femme au visage d'une blancheur étincelante, vêtue de longues robes fluides blanches ou argentées et portant une lune en croissant retournée sur sa tête. D'autres sources racontent qu'elle porte également une torche et d'autres encore lui prêtent deux grandes ailes blanches dans le dos.

Après s'être baignée dans l'océan, elle mène un char argenté à travers le ciel obscur, tiré par des chevaux blancs dans certains contes et par des bœufs blancs dans d'autres. Elle est également souvent dépeinte montant un cheval ou un taureau. Elle luit d'une douce lumière argentée pendant qu'elle voyage à travers les cieux, renvoyant sa douce lumière sur la terre ensommeillée.

Elle eut plusieurs amants, parmi lesquels :

  • Pan, qui la séduira en lui offrant un troupeau de bœufs blancs ;
  • Zeus, de qui elle aura deux filles, Hersé et Pandia ;
  • Endymion, un jeune et beau berger, qu'elle plonge dans un sommeil éternel pour qu'il conserve sa beauté.
  • Eumolpos, dont elle aura un fils, Musée d'Athènes, d'après Philochore[1] (mais ce personnage possède de nombreuses filiations mythiques).

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Philochore, schol. ad Arist. Ran., 1065 ; Diogène Laërce, Prooème, 3.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :