Octogone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un octogone régulier

Un octogone (du grec ὀκτάγωνον oktágōnon, cf. ὀκτώ oktṓ «huit» et γωνία gōnía «angle») est un polygone possédant huit côtés.

Octogone régulier[modifier | modifier le code]

Propriétés[modifier | modifier le code]

Un octogone régulier est un octogone dont les huit côtés ont la même longueur et dont les angles internes ont même valeur.

  • L'angle interne entre deux côtés consécutifs d'un octogone régulier vaut 3π/4, soit 135° ; la somme de tous les angles internes est égale à 6π, soit 1 080°.
  • Pour un octogone régulier dont la longueur des côtés est a :

Construction[modifier | modifier le code]

Construction d'un octogone régulier à la régle et au compas

L'octogone régulier est un polygone régulier possédant 8 côtés, soit 23 côtés. D'après le théorème de Gauss-Wantzel, il est constructible à la règle et au compas. La construction suivante est possible :

  • 1 : tracer une droite.
  • 2 : tracer un cercle dont le centre est situé sur la droite.
  • 3 : tracer un arc de cercle dont le centre est situé à l'intersection de la droite et du cercle précédent, de même rayon celui-ci.(bissectrice)
  • 4 : tracer une droite passant par les deux points où les cercles se coupent.
  • 5 : tracer un arc de cercle ayant pour centre l'intersection des deux droites et passant par le centre du premier cercle.
  • 6 : tracer une droite passant par l'intersection de la dernière droite et du dernier cercle, et par le centre du cercle tracé en 2.
  • 7 : l'intersection avec le cercle donne la distance à reporter pour chaque côté de l'octogone
  • 8 à 10 : reporter les côtés.
  • 11 à 18 : tracer l'octogone.

Autre construction :

  • Tracer un carré, tracer les diagonales.
  • Reporter la demi-diagonale sur les cotés du carré à partir de chaque angle.
  • Tracer l'octogone en coupant les coins du carré.

Architecture[modifier | modifier le code]

Plusieurs monuments furent construits selon un plan octogonal, parmi lesquels la tour des Vents à Athènes (Ier ou IIe siècle av. J.-C.), le dôme du Rocher à Jérusalem (VIIe siècle), ou encore Castel del Monte en Apulie, conçu par l'empereur Frédéric II du Saint-Empire au XIIIe siècle. Castel del Monte offre la particularité de se présenter comme un château octogonal flanqué de huit tours octogonales.

La tour des Vents d'Athènes a inspiré celle d'autres monuments : la Torre del Marzocco à Livourne (XVe siècle), l'observatoire Radcliffe à Oxford (XVIIIe siècle), le mausolée de Panayis Vagliano, fondateur de la Bibliothèque nationale de Grèce (West Norwood Cemetery, Londres), ou la tour des Vents de Sébastopol édifiée en 1849.

Pour les alchimistes l'octogone est le parfait mélange entre le carré (l'humain) et le cercle (le divin).

Articles connexes[modifier | modifier le code]