Musée Bossuet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Musée Bossuet
Vue du musée depuis le jardin Bossuet.
Vue du musée depuis le jardin Bossuet.
Informations géographiques
Pays Drapeau de la France France
Ville Meaux
Adresse 5, place Charles-de-Gaulle
77100 Meaux
Coordonnées 48° 57′ 39″ N 2° 52′ 42″ E / 48.960698, 2.87831648° 57′ 39″ Nord 2° 52′ 42″ Est / 48.960698, 2.878316  
Informations générales
Date d’inauguration 1927
Collections Peinture, sculpture et arts décoratifs
Informations visiteurs
Site web Page sur le site de la ville de Meaux

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Musée Bossuet

Le musée Bossuet est le musée d'art et d'histoire de la ville de Meaux. Situé dans l'ancien palais épiscopal, il porte le nom de l'illustre orateur et théologien Jacques-Bénigne Bossuet, évêque de Meaux de 1681 à 1704.

Bâtiments[modifier | modifier le code]

Le palais épiscopal[modifier | modifier le code]

Construit au XIIe siècle (vers 1160), puis réaménagé au XVIIIe siècle, le palais épiscopal est aujourd'hui, au niveau architectural, un mélange entre l'art moyenâgeux et la Renaissance. La réalisation la plus intéressante du XVIIIe siècle est la façade sud du palais, en briques et en pierres, et dotée de larges fenêtres à croisées. La façade nord est également représentative du style Grand Siècle. Les salles basses du palais sont les plus anciennes et datent de la seconde moitié du XIIe siècle. Les chapelles basses et hautes datent également de cette époque mais elles ont été agrandies et remaniées au XVe siècle.

Jardin[modifier | modifier le code]

Le jardin Bossuet jouxte le palais épiscopal. C'est un jardin à la française en forme de mitre créé au XVIIe siècle, sous l'épiscopat de Dominique Séguier. Il a pris le nom du grand prélat en 1911, lorsqu'il fut ouvert au public comme jardin municipal. En le traversant on accède au cabinet de travail de Jacques-Bénigne Bossuet.

Collections[modifier | modifier le code]

Peintures et sculptures[modifier | modifier le code]

Henri Mauperché : Paysage avec le temple de la Sybille
Antoine Rivalz : La Charité

Le palais épiscopal abrite des collections de peintures et de sculptures, ainsi que des objets d'histoire locale. Les collections se sont étoffées notamment grâce au legs du chimiste et collectionneur Henri Moissan en 1914 et, plus récemment, grâce à la donation du neuro-biologiste Jean-Pierre Changeux, qui a enrichi le musée d'une quarantaine d'œuvres dont les dernières sont entrées dans les collections en 2006. Différentes écoles de peinture y sont exposées du XVIe siècle au XXe

Parcours par salles[modifier | modifier le code]

Rampe d'accès : évêques de Meaux[modifier | modifier le code]

Le long de la rampe d'accès, de nombreux tableaux représentent les évêques de Meaux successifs.

Salles 1 et 2 : Le maniérisme[modifier | modifier le code]

Salles 3 et 4 : l'époque classique[modifier | modifier le code]

  • Le préclassicisme
  • Le Grand Siècle

Salles 5 et 6 : Le XVIIIe siècle[modifier | modifier le code]

  • La mythologie
  • Le néoclassicisme

Salles 7 : les cabinets Bossuet[modifier | modifier le code]

Le souvenir de Bossuet évêque de Meaux de 1682 à 1704 est évoqué par ses portraits de Hyacinthe Rigaud et d'après Pierre Mignard réunis dans son ancien cabinet de travail.

Salles 8 et 9 : Le XIXe siècle[modifier | modifier le code]

  • L'orientalisme et le réalisme
  • Le romantisme

Salle 10 : L'apothicairerie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Sur les autres projets Wikimedia :