François Verdier (peintre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir François Verdier.
Portrait de François Verdier par Jean Ranc

François-Alexandre Verdier (Paris, v. 1651 - Paris, 1730) est un peintre, un dessinateur et un graveur français qui fut élève et assistant de Charles Le Brun.

Biographie[modifier | modifier le code]

Professeur en 1684, il a exposé au Salon de 1704.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Par deux fois, en 1668 et en 1671, il est lauréat d'un premier prix de Rome (dessin) pour Première conquête de la Franche-Comté en 1668 et pour Le Roi donnant la paix à l'Europe en 1671[1].

Il séjourne à Rome à la villa Médicis de 1668 à 1671[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Nombre de ses dessins et peintures sont au Louvre.Son trait est celui d'un dessinateur Graveur qui remplie les ombres et laisse les blancs propres, une puissance en émane venue de Le Brun mais dans l'esprit d'un graveur que n'était pas son maitre. Ses peintures mal connues, sont souvent étonnante par leur couleur. Verdier est un grand peintre méconnu à la recherche de la perfection dans le trait tant dans ses dessins que dans ses gravures et ses peintures.

  • Saint Paulin de Nole, dessin à la sanguine et rehauts de craie blanche 36,5 cm × 28,5 cm
  • Le triomphe de la religion,huile sur toile,53x43cm,Paris,Musée du Louvre.
  • La Chute des anges rebelles,huile sur toile,163x134cm,Paris,Musée du Louvre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Archives de l'art français (1851) », sur gallica.bnf.fr
  2. (fr) « pensionnaires à la villa Médicis », sur www.villamedici.it

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]