Banque de détail

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une banque de détail est une banque qui exerce une activité de crédit et d'offre de produits de placements auprès de clientèles individuelles : particuliers, professions libérales, entreprises de petite taille (commerçants, artisans,...) ou de taille moyenne (PME, PMI), collectivités locales et associations, par opposition aux banques travaillant auprès des grandes entreprises, au contact des autres banques et sur les marchés financiers. Les banques de détail se distinguent des banques d'investissement, des banques d'affaires ou encore des banques de dépôt.


Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Une banque de détail distribue une gamme de produits ou de services (épargne, crédit, moyens de paiement, produits d'assurance).

La banque de détail assure la vente des produits et services, qui sont parfois conçus et réalisés par des structures spécialisées comme les compagnies d'assurance ou les sociétés de gestion d'actifs financiers (ou « d'asset management »), centres de traitement des « flux » (moyens de paiement).

Son organisation varie en fonction de sa forme juridique (société par actions, souvent cotée, ou mutualiste), mais les banques de détail prennent généralement la forme d'un réseau d'agences bancaires, alors qu'émergent d'autres structures de vente : banque par internet ou par téléphone.

Les groupes bancaires peuvent réaliser simultanément de multiples métiers et comprendre un ou plusieurs réseaux de banque de détail qui leur assurent des recettes assez stables (par exemple, en France, Société générale, BNP Paribas, Crédit agricole, ce dernier groupe possédant deux réseaux de détail, etc.).

Fonctions[modifier | modifier le code]

La banque de détail assure plusieurs fonctions. Principalement, elle gère des risques bancaires et financiers et assure leur distribution auprès des agents économiques. Cette distribution s'opère via la commercialisation des services (ou produits) bancaires.

La vente des services bancaires est réalisée soit directement par la banque, soit via des moyens de contacts à distance, soit par des intermédiaires.

Le réseau d'agences constitue ainsi le socle historique de la banque de détail. Il permet de mailler son territoire. Les moyens de contact à distance permettent d'offrir un service permanent et en tous points du territoire, ce qui présente deux compléments au réseau d'agences. Enfin, le développement très vif des intermédiaires, notamment, des courtier, par exemple, en crédit marque ces évolutions fortes de la vente de produits bancaires [1].

Au final, la banque de détail a pour vocation de prodiguer aux agents économiques les moyens monétaires et financiers visant à assurer leurs activités.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Laurent Denis http://www.agefi.fr/articles/une-approche-didactique-de-la-distribution-bancaire-1274606.html

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]