Thierry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Sur les autres projets Wikimedia :

Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir Thiéry.
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme ; voir : Thiry.

Thierry est un prénom masculin français d'origine germanique, équivalent de la forme d'origine savante Théodoric ; ils procèdent du germanique theud- « peuple » et ric « puissant ». Il est également utilisé en tant que patronyme et toponyme.

Prénom[modifier | modifier le code]

  • Pour les articles sur les personnes portant le prénom Thierry, consulter la liste générée automatiquement pour le prénom Thierry.

Religion[modifier | modifier le code]

Patronyme[modifier | modifier le code]

Thierry est un nom de famille notamment porté par :

Rois et souverains[modifier | modifier le code]

Autres Thierry :

Lusace et Misnie[modifier | modifier le code]

Toponymes[modifier | modifier le code]

Thierry est un nom de lieu notamment porté par :

Prénoms de la même famille[modifier | modifier le code]

Les noms Dietrich, Théodoric, Thiery et leurs variantes ont tous la même étymologie que Thierry[3].

Personnage imaginaire[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Peu courant en France avant la Seconde Guerre mondiale, ce prénom est réapparu après de nombreux siècles d'oubli dans les années 1950. Thierry a suivi le parcours de nombreux autres prénoms « de mode » : d'abord employé dans des milieux plutôt aisés, voire aristocratiques, Thierry a commencé à se diffuser au cours des années 1950.

Il a été le premier prénom donné pendant une brève période au milieu des années 1960, sans doute sous l'effet de la diffusion du feuilleton télévisé Thierry la Fronde. L'année record fut 1964 avec 25 266 garçons qui ont reçu ce prénom. Il a ensuite décliné peu à peu au cours des années 1970. C'est aujourd'hui un prénom rare pour les nouveau-nés (495e position des prénoms masculins en 2004). Il occupe la 39e place depuis le début du siècle et la 20e depuis 1940 avec 279 615 personnes recensées.

Au début de 2001, 266 284 Français portaient ce prénom.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir saint Thierry sur Nominis.
  2. Traditionnellement se transmettait chez les Germains au sein des membres d'une même famille une des unités linguistiques servant à former les prénoms, ici on a theud-. Cf. à cet égard: Louis Guinet, Les emprunts du gallo-roman au germanique du Ier au Vème siècle, éditions Klincksieck.
  3. Chantal Tanet et Tristan Hordé, Dictionnaire des prénoms, Paris, Larousse,‎ 16 septembre 2009, 675 p. (ISBN 978-2-03-583728-8), p. 169 et 606.