Hojicha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hojicha
焙じ茶
Image illustrative de l'article Hojicha

Pays d’origine Japon
Ville d’origine Kyōto
Type thé vert

Le Hojicha (焙じ茶?) ou Bancha Hojicha est un thé vert torréfié japonais.

Le bancha (mot qui signifie thé ordinaire) est issu de la dernière récolte du thé, qui a lieu en octobre. Sa récolte est souvent mécanisée, et les feuilles sont cueillies alors même qu'elles sont très développées.

Ce thé de faible qualité prend, cependant, une valeur gustative très grande grâce à la torréfaction. La méthode a été inventée durant les années 1920 à Kyōto. Elle consiste à griller à grande température (200 degrés) le bancha sur du charbon, un peu à la façon dont on torréfie le café.

Le thé torréfié, appelé Bancha Hojicha, a des saveurs boisées et torréfiées qui évoquent ainsi le café, mêlées aux notes iodées propres aux thés japonais. Sa liqueur a également des saveurs caramels. Par ailleurs, la torréfaction réduisant la catéchine, le thé est très peu astringent. Son infusion a une couleur bronze, tendant parfois vers le noir.

Ce thé est extrêmement apprécié au Japon. Il est communément servi dans les restaurants à sushi, avec lesquels les japonais considèrent qu'il s'accorde très bien. Il est également bu avant le coucher, en raison de sa faible teneur en caféine.