Samovar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un samovar conique plaqué argent

Un samovar (en russe : самовар écouter) est un ustensile pour faire du thé en Russie, en Perse (Iran), Turquie, en Azerbaidjan ainsi qu'en Inde et dans la diaspora azerbaidjanaise et dans quelques autres pays. Ayant pour ancêtre romain l'« authepsa » (bouilloire en forme de citadelle), l'objet aurait été inventé au début du XVIIIe siècle dans l'Oural[1]. Le mot vient du russe samovarit qui signifie « qui bout par soi-même ». Il accompagne les services à thé d'apparat à partir de la seconde moitié du XVIIIe siècle et peut servir aussi à préparer le sbiten.

Description[modifier | modifier le code]

Schéma d'un Samovar russe: 1.Couvercle du foyer - 2.Piédestal pour la théière - 3.Couvercle du réservoir d'eau - 4.Réservoir d'eau - 5.Poignée - 6.Assise du réservoir - 7.Robinet - 8.Soupape

Traditionnellement, le samovar a une partie centrale qui contient le charbon[2] destiné à chauffer l'eau. La partie basse munie d'un ou de plusieurs robinets, appelée « corps de fontaine », est remplie d'eau, tandis que la petite théière du haut fait bouillir un thé noir très fort. De nos jours, les samovars sont électriques, mais l'utilisation générale reste la même.

Le thé que l'on tire de la théière doit être allongé avec l'eau chaude qui se trouve en dessous et versé dans une tasse.

Références[modifier | modifier le code]

  1. La convivialité russe : autour du samovar
  2. Le samovar moderne a un petit réchaud à alcool

Liens externes[modifier | modifier le code]

Portrait de famille en Russie en 1844, avec le samovar pour le thé

Sur les autres projets Wikimedia :

Sur les autres projets Wikimedia :