Thé post-fermenté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un thé post-fermenté (parfois dit thé sombre ou thé noir-noir) a subi une période de vieillissement à l'air libre allant de quelques mois à plusieurs années.

Le thé a généralement subi une première oxydation comme le thé noir ou l'oolong. Puis sous l'influence de moisissures, de levures et de bactéries, il subit une fermentation, en milieu chaud et humide. Il peut alors être vieilli plusieurs années, ce qui changera radicalement son goût, passant de l'astringence et de l'amertume à des saveurs plus onctueuses et terreuses.

Les Chinois appellent littéralement « thé noir » un thé post-fermenté, tandis qu'ils dénomment « thé rouge » ce qu'un Occidental appelle thé noir.

Types de thés[modifier | modifier le code]

Séchage au soleil de feuilles de thé pu'er

Le thé post-fermenté le plus connu est le pu-erh, mais il n'est pas le seul. On les trouve le plus souvent sous forme compressée, en forme de briques, disques, bols, champignons, mais on peut aussi en trouver en vrac.

Ils proviennent le plus souvent des provinces de Sichuan, Yunnan ou Hubei.

Liens externes[modifier | modifier le code]