Fabien Lemoine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fabien Lemoine
Fabien Lemoine à l'ASSE.jpg
Fabien Lemoine en août 2013
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France AS Saint-Étienne
Numéro 18
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (28 ans)
Lieu Fougères (Ille-et-Vilaine)
Taille 1,75 m
Poste Milieu de terrain
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
1993-1999 Drapeau : France FC Stéphanais-Briçois
1999-2000 Drapeau : France AGL Fougères
2000-2007 Drapeau : France Stade rennais
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2007-2011 Drapeau : France Stade rennais 121 (2)
2011- Drapeau : France AS Saint-Étienne 156 (5)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2008 Drapeau : France France espoirs 001 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 17 avril 2015

Fabien Lemoine, né le à Fougères[1], est un footballeur français qui évolue au poste de milieu de terrain à l'AS Saint-Étienne.

Il a la particularité d'avoir perdu un rein à la suite d'un accident intervenu le lors d'un match disputé à Nancy.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et débuts[modifier | modifier le code]

Fabien Lemoine (à gauche) avec la réserve du Stade rennais en 2006.

Fabien Lemoine est originaire de l'Ille-et-Vilaine. Né à Fougères, il grandit à Saint-Étienne-en-Coglès dans le pays du Coglais[2]. À l'âge de six ans, il débute la pratique du football avec le club local, le FC Stéphanais-Briçois, qui unit les deux communes de Saint-Étienne et Saint-Brice-en-Coglès, et où joue également son père Serge[3]. Il y évolue durant six ans, avant de rejoindre l'AGL Fougères pour une saison en 1999[1]. Repéré par le Stade rennais, il en intègre les équipes de jeunes en 2000. Pensionnaire durant deux saisons du centre de préformation de Ploufragan dans les Côtes-d'Armor[4], il joue le week-end avec le club rennais. À cette époque, malgré la proximité de Rennes, il est davantage attiré par l'AS Saint-Étienne, les posters de joueurs stéphanois ornant sa chambre dans la maison familiale[5].

En 2002, à l'issue de sa préformation, Lemoine intègre le centre de formation du Stade rennais. Il y est décrit comme un élément travailleur, généreux et doté de bonnes qualités techniques[6]. Membre de la génération 1987 du Stade rennais, il est le seul à vraiment tirer son épingle du jeu, avec Lhadji Badiane arrivé un peu plus tard que lui[7]. Lemoine côtoie durant sa formation des entraîneurs comme Landry Chauvin, mais aussi Laurent Huard, fougerais comme lui, avec qui il partage quelques points communs, même si ses coéquipiers le comparent davantage à Xavi ou Andrés Iniesta pour le taquiner[8].

Après avoir évolué dans les équipes de jeunes du Stade rennais, Fabien Lemoine en intègre progressivement l'équipe réserve, qui évolue en championnat de France amateur. Après quelques apparitions en 2004-2005 et en 2005-2006[9],[10], il devient titulaire à part entière en 2006-2007, jouant trente-trois matchs et marquant deux buts[11]. À l'issue de cette dernière saison, il décroche le titre de champion de France des réserves professionnelles après une victoire sur l'Olympique lyonnais en finale (3-1)[12]. Ses performances lui permettent de signer un premier contrat professionnel d'un an avec deux années en option en faveur du Stade rennais le [13].

Affirmation chez les professionnels[modifier | modifier le code]

Fabien Lemoine en juillet 2010 avec le Stade rennais.

Au début de la saison 2007-2008, Fabien Lemoine est loin d'être titulaire au sein d'un effectif renforcé pour tenter de jouer les premiers rôles en championnat et d'aller loin en Coupe UEFA. Du reste, l'entraîneur Pierre Dréossi le laisse à la disposition de la réserve, avec qui il dispute encore quatorze matchs sous les ordres de Laurent Huard, marquant quatre buts[11]. Retenu quelques fois mais sans rentrer en jeu, il doit attendre la démission de Dréossi de son poste d'entraîneur et la nomination de Guy Lacombe le [14] pour avoir sa chance en équipe première. Bénéficiant des absences de Stéphane Mbia et Étienne Didot, il obtient une première titularisation chez les professionnels à l'occasion d'un trente-deuxième de finale de Coupe de France disputé le face au FC Martigues[15]. Lemoine fête cette première apparition chez les pros par un but marqué sur un service de Mickaël Pagis[16].

Contre toute attente, Lacombe décide finalement de faire de lui un titulaire régulier au milieu de terrain, et l'associe à Mbia pour former sa paire de récupérateurs. Durant la saison et demie qui suit son premier match professionnel, Lemoine ne manque qu'une seule rencontre de Ligue 1[17] et est titularisé à quarante-cinq reprises sur quarante-six matchs possibles[11]. Cette affirmation soudaine pousse sur le banc Étienne Didot qui était jusque-là le capitaine de l'équipe rennaise[18], et qui finit par décider de partir de ce fait au mois de juin 2008[19]. Lemoine, lui, marque le premier but de sa carrière en Ligue 1 le contre Strasbourg, d'une frappe lointaine qui part dans la lucarne de Stéphane Cassard[20]. Son affirmation chez les professionnels offre à Lemoine une prolongation de contrat. Quelques jours avant son premier but en Ligue 1, le , il prolonge en effet jusqu'en juin 2011, durée qui va donc au-delà des deux années optionnelles initialement prévues[21].

Installé comme titulaire au Stade rennais, Fabien Lemoine découvre les honneurs du maillot bleu, en étant sélectionné en équipe de France espoirs. Appelé plusieurs fois à la fin de la saison 2007-2008[22],[23], il doit finalement décliner[24], et n'honore sa première et unique sélection[1] que le face à la Slovaquie à Senec. Il joue une mi-temps en remplacement de Yohan Cabaye et côtoie dans cette équipe ses coéquipiers en club Romain Danzé, Bira Dembélé et Sylvain Marveaux[25]. Au Stade rennais, Lemoine conserve la confiance de Guy Lacombe et est titulaire durant toute la saison 2008-2009[11]. Il participe également au parcours de son équipe jusqu'en finale de la Coupe de France. Aligné d'entrée face à Guingamp au stade de France, il ne peut empêcher la défaite de son équipe (1-2)[26]. À l'issue de cette nouvelle saison, il prolonge son contrat d'un année supplémentaire[27].

Le , le Stade rennais change d'entraîneur. Guy Lacombe, qui avait lancé Lemoine chez les professionnels, est remplacé par Frédéric Antonetti[28]. Le joueur, tout en reconnaissant qu'il avait un « rapport privilégié » avec Lacombe, veut alors « prouver [qu'il a sa] place sur le terrain »[29]. Malgré les arrivées de Junichi Inamoto et d'Alexander Tettey, malgré l'affirmation de Yann M'Vila, il s'impose une nouvelle fois comme titulaire au milieu, associé le plus souvent au dernier nommé, et dispute trente-et-un matchs de Ligue 1 durant la saison 2009-2010[11],[17]. Une nouvelle fois, il prolonge alors son contrat d'un an[30]. Durant la saison, mi-décembre 2009, il a également le bonheur de devenir le père d'une petite fille prénommée Thaïs[31].

Ablation du rein puis retour au football[modifier | modifier le code]

Alors qu'il débute la saison 2010-2011 comme titulaire, Fabien Lemoine est victime d'un grave accident le lors d'une rencontre opposant le Stade rennais à l'AS Nancy-Lorraine au stade Marcel-Picot à l'occasion de la deuxième journée de Ligue 1. Alors qu'il dispute un ballon aérien, il est percuté par le genou du Nancéien Reynald Lemaître au quart d'heure de jeu[32]. Évacué vers le CHU de Nancy, il est victime d'un éclatement du rein droit en trois parties[33]. Après cinq jours en observation dans l'espoir de pouvoir sauver le rein touché, Lemoine est finalement opéré le et doit subir une néphrectomie[34]. Après avoir été victime de complications (pneumopathie bilatérale), il est transféré au CHU de Rennes huit jours plus tard pour y terminer sa convalescence[35].

Après avoir pensé arrêter le football, Fabien Lemoine reprend finalement le chemin de l'entraînement à la mi-octobre 2010[36] et retrouve progressivement sa condition physique jusqu'à revenir au sein du groupe professionnel à la fin novembre[37]. Il dispute son match de reprise quatre mois après son accident en CFA avec la réserve le contre Saint-Pryvé Saint-Hilaire[38]. Le face à Valenciennes au stade de la route de Lorient, Lemoine fait son retour en Ligue 1. Rentré à l'entame des arrêts de jeu alors que le score est nul et vierge, il offre sur corner le but de la victoire à Jean-Armel Kana-Biyik[39],[40]. « C'est l'un des plus beaux jours de ma vie. Pourtant ça n'a pas été très long mais c'était vraiment l'extase. C'est rare que je joue deux minutes mais c'est superbe », explique t-il[41].

Malgré ce retour en fanfare, Lemoine ne retrouve pas totalement sa place de titulaire au sein du milieu de terrain du Stade rennais. Il doit attendre le en Coupe de France face à Reims pour être aligné d'entrée de jeu, fêtant au passage sa centième titularisation depuis ses débuts professionnels[42]. Concurrencé par plusieurs joueurs, son temps de jeu reste limité jusqu'à la fin de la saison, d'autant qu'il n'a pas alors, selon Frédéric Antonetti, retrouvé l'intégralité de ses moyens[43]. En préparation à la saison 2011-2012, Lemoine réduit la durée de ses vacances au mois de juin pour se remettre à niveau physiquement[44]. Malgré cela, il n'est pas le premier choix d'Antonetti pour composer son milieu de terrain, où règne une grosse concurrence avec cinq joueurs pour un seul poste à prendre[17]. Son entraîneur ne pouvant pas lui promettre immédiatement du temps de jeu, Lemoine décide de quitter le Stade rennais[45].

Nouveau départ avec l'AS Saint-Étienne[modifier | modifier le code]

Fabien Lemoine (en bas à droite), avec Saint-Étienne en Ligue Europa, fin 2014.

Alors qu'il est fortement pressenti pour rejoindre en prêt Évian Thonon Gaillard où il passe la visite médicale[46], il décide finalement de rejoindre l'AS Saint-Étienne, club avec lequel il signe un contrat de quatre ans le [47],[48]. Fabien Lemoine rejoint ainsi le club qu'il supporte depuis son enfance, ayant notamment été admiratif du duo d'attaquants brésiliens Alex et Aloísio[49].

À l'aube de la saison 2011-2012, l'AS Saint-Étienne sort d'un championnat achevé à la dixième place sous les ordres de Christophe Galtier, suite à deux saisons délicates où le club flirte avec la relégation. Un nouveau cycle démarre et l'effectif est renouvelé en profondeur[50]. Ainsi, Fabien Lemoine, accompagné d'une autre recrue, Jérémy Clément, et du jeune Josuha Guilavogui, pallient les départs de Blaise Matuidi, Christophe Landrin et Gelson Fernandes. Au sein de ce nouvel effectif, il obtient régulièrement une place dans le onze titulaire. Il connaît sa première titularisation avec les Verts le face aux Girondins de Bordeaux, en Coupe de la Ligue (victoire stéphanoise 3-1).

Malgré une concurrence renforcée dans l’entre-jeu par l'arrivée de Renaud Cohade et l'éclosion de Josuha Guilavogui, Fabien Lemoine s'impose dans la rotation et réalise une saison 2012-2013 pleine[51]. Un peu plus de deux ans après son grave accident, il affirme jouer désormais sans crainte, même s'il évite au possible d'exposer son flanc gauche aux duels[52]. Le , il inscrit son premier but sous le maillot vert, d'une reprise de volée à l'entrée de la surface, face au FC Sochaux-Montbéliard[53]. Ce but est d'autant plus notable que Fabien Lemoine n'avait plus marqué en professionnel depuis presque 5 ans. Cette saison est également marquée par sa titularisation en finale de la Coupe de la Ligue, remportée un but à zéro face au Stade rennais, son club formateur.

Au cours de la saison 2013-2014, Fabien Lemoine trouve de nouveau le chemin des filets, à deux reprises, contre l'EA Guingamp, 2e journée[54], puis contre l'AS Monaco, 27e journée, d'une sublime reprise de volée [55]. Il réalise une saison très performante qui lui vaudra d'être élu dans l'équipe type de la Ligue 1, selon le journal L'Équipe. Il se classe ainsi 5e du classement général des joueurs de champs, derrière Zlatan Ibrahimović, Marco Verratti, Marko Baša et Thiago Motta[56].

La saison 2014-2015 est marquée par une participation en Ligue Europa pour l'AS Saint-Étienne et Fabien Lemoine. Dans la continuité de la saison précédente, il se montre performant, inscrivant notamment l'unique but victorieux contre Lens, 6e journée[57] et Lorient, 10e journée[58]. Ce bon début de saison est récompensé par le Trophée Tournaire, désignant meilleur joueur stéphanois du premier trimestre[59]. Le , il prolonge son contrat d'une saison et est désormais lié à l'AS Saint-Etienne jusqu'en juin 2018[60].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Fabien Lemoine au 23 mars 2015[61]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B M B C M B M B
2007 - 2008 Drapeau de la France Stade rennais Ligue 1 18 1 2 1 0 0 - - - 20 2
2008 - 2009 Drapeau de la France Stade rennais Ligue 1 38 0 6 0 0 0 C4+C3 2+2 0 48 0
2009 - 2010 Drapeau de la France Stade rennais Ligue 1 31 0 1 0 1 0 - - - 33 0
2010 - 2011 Drapeau de la France Stade rennais Ligue 1 18 0 2 0 0 0 - - - 20 0
Sous-total 105 1 11 1 1 0 - 4 0 121 2
2011 - 2012 Drapeau de la France AS Saint-Étienne Ligue 1 27 0 1 0 2 0 - - - 30 0
2012 - 2013 Drapeau de la France AS Saint-Étienne Ligue 1 35 1 1 0 5 0 - - - 41 1
2013 - 2014 Drapeau de la France AS Saint-Étienne Ligue 1 35 2 1 - 1 - C3 3 0 40 2
2014 - 2015 Drapeau de la France AS Saint-Étienne Ligue 1 30 2 2 0 2 0 C3 8 0 42 2
Sous-total 127 5 5 0 10 0 - 11 0 153 5
Total sur la carrière 232 6 16 1 11 0 - 15 0 274 7

Palmarès[modifier | modifier le code]

Stade rennais[modifier | modifier le code]

AS Saint Étienne[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Fabien Lemoine », sur fff.fr (consulté le 11 août 2011)
  2. « Le Coglais derrière Fabien Lemoine et le Stade rennais pour la Coupe de France », sur ouest-france.fr,‎ (consulté le 11 août 2011)
  3. « FC Landes - Steph Briçois 2 », sur fcdeslandes.footeo.com,‎ (consulté le 12 août 2011)
  4. « Pôle espoirs fédéral (14-15 ans) », sur ctr-foot.com (consulté le 11 août 2011)
  5. Benjamin Keltz, « Stade rennais : Lemoine s'engage à Saint-Étienne, son club de cœur », sur rennes.lemensuel.com,‎ (consulté le 11 août 2011)
  6. « Romain Delbourg : « Il y a un écart mais on y croit » », sur staderennais.com,‎ (consulté le 11 août 2011)
  7. Sylvain, « Quatre promesses à tenir », sur stade-rennais-online.com,‎ (consulté le 11 août 2011)
  8. Jacques Guyader, Ouest-France, « Fabien Lemoine prend du galon chez les pros », sur rennes.maville.com,‎ (consulté le 11 août 2011)
  9. « Statistiques de l'effectif de la réserve du Stade rennais en 2004-2005 », sur stat2foot.com (consulté le 11 août 2011)
  10. « Statistiques de l'effectif de la réserve du Stade rennais en 2005-2006 », sur stat2foot.com (consulté le 11 août 2011)
  11. a, b, c, d et e « Fabien Lemoine », sur stade-rennais-online.com (consulté le 11 août 2011)
  12. « CFA : le Stade rennais champion de France ! », sur stade-rennais-online.com,‎ (consulté le 11 août 2011)
  13. « Lhadji Badiane et Fabien Lemoine signent professionnels », sur staderennais.com,‎ (consulté le 11 août 2011)
  14. « Guy Lacombe nouvel entraîneur ! », sur stade-rennais-online.com,‎ (consulté le 11 août 2001)
  15. « Lemoine : "J'ai bossé dur pendant six mois pour y arriver" », sur rennes-infhonet.fr,‎ (consulté le 11 août 2011)
  16. Baptiste, « Rennes passe, sans forcer », sur stade-rennais-online.com,‎ (consulté le 11 août 2011)
  17. a, b et c Sylvain, « Lemoine, la belle histoire prend fin », sur stade-rennais-online.com,‎ (consulté le 11 août 2011)
  18. Nicolas Couet, « Lemoine a fait son trou », sur football365.fr,‎ (consulté le 11 août 2011)
  19. « Étienne Didot : « Je peux partir la tête haute » », sur stade-rennais-online.com,‎ (consulté le 11 août 2011)
  20. Thibaud, « Quinze minutes de folie ! », sur stade-rennais-online.com,‎ (consulté le 11 août 2011)
  21. « Contrats : Lemoine prolonge de trois ans »,‎ (consulté le 11 août 2011)
  22. « Quatre nouveaux chez les Bleuets », sur lequipe.fr,‎ (consulté le 11 août 2011)
  23. « Les 22 pour la Suède », sur lequipe.fr,‎ (consulté le 11 août 2011)
  24. « Sélection : quatre Rennais en Espoirs », sur stade-rennais-online.com,‎ (consulté le 11 août 2011)
  25. « Feuille de match de Slovaquie - France espoirs (2-2), du 19 août 2008 », sur fff.fr (consulté le 11 août 2011)
  26. « Feuille de match de Rennes - Guingamp (1-2), finale de la Coupe de France 2008-2009 », sur fff.fr (consulté le 11 août 2011)
  27. « Contrats : Lemoine jusqu'en 2012 », sur stade-rennais-online.com,‎ (consulté le 11 août 2011)
  28. « Frédéric Antonetti nouvel entraîneur du Stade rennais », sur stade-rennais-online.com,‎ (consulté le 11 août 2011)
  29. C.S., « Fabien Lemoine : « On est nombreux au milieu. Il faut que chacun trouve sa place » », sur rennes.lemensuel.com,‎ (consulté le 11 août 2011)
  30. « Contrats : Lemoine prolonge d'un an », sur stade-rennais-online.com,‎ (consulté le 11 août 2011)
  31. Ouest-France, « Stade rennais express », sur rennes.maville.com,‎ (consulté le 12 août 2011)
  32. « Lemoine « gravement touché » », sur lequipe.fr,‎ (consulté le 12 août 2011)
  33. « Fracture du rein pour Lemoine », sur lequipe.fr,‎ (consulté le 12 août 2011)
  34. « Ablation du rein pour Lemoine », sur lequipe.fr,‎ (consulté le 12 août 2011)
  35. Jean-Marie Lanoë, « Lemoine, la vie devant soi », France Football no 3365, 5 octobre 2010, p. 32
  36. « Lemoine a fait du vélo », sur lequipe.fr,‎ (consulté le 12 août 2011)
  37. K.L., « Lemoine a repris avec le groupe », sur lequipe.fr,‎ (consulté le 12 août 2011)
  38. Sylvain Le Duigou, « Lemoine a rejoué », L'Équipe, 13 décembre 2010, p. 5
  39. « Feuille de match de Rennes - Valenciennes (1-0) du 18 décembre 2010 », sur lfp.fr (consulté le 12 août 2011)
  40. Kévin Laborde, « Lemoine, un bonheur de retour », sur lequipe.fr,‎ (consulté le 12 août 2011)
  41. Sylvain Le Duigou, « Le beau cadeau de Lemoine », L'Équipe, 19 décembre 2010, p. 4
  42. « Rennes - Reims : les chiffres », sur stade-rennais-online.com,‎ (consulté le 12 août 2011)
  43. Jacques Guyader, « Fabien Lemoine, de Nancy... à Nancy », sur ouest-france.fr,‎ (consulté le 12 août 2011)
  44. Nicolas Carnec, « Lemoine s'attend à une saison à handicaps », sur ouest-france.fr,‎ (consulté le 12 août 2011)
  45. Sylvain Le Duigou, « Lemoine : « Pas prémédité » », sur lequipe.fr,‎ (consulté le 12 août 2011)
  46. « Transferts, Lemoine : Évian l'a mauvaise », sur stade-rennais-online.com,‎ (consulté le 12 août 2011)
  47. « Fabien Lemoine en Vert pour quatre ans », sur asse.fr,‎ (consulté le 10 août 2011)
  48. « Fabien Lemoine quitte le Stade rennais FC », sur staderennais.com,‎ (consulté le 10 août 2011)
  49. « Pourquoi Lemoine est devenu supporter des verts ? », sur envertetcontretous.fr,‎ (consulté le 10 novembre 2014)
  50. « L1 - ASSE : Le bilan du mercato », sur madeinfoot.com,‎ (consulté le 22 novembre 2014)
  51. « La saison 2012-2013 de l'AS Saint-Étienne », sur asse-stats.com (consulté le 22 novembre 2014)
  52. Bernard Lions, « Je rêvais de devenir agriculteur », L'Équipe, 19 janvier 2013, p. 16
  53. « But Fabien LEMOINE (77') - FC Sochaux-Montbéliard - AS Saint-Etienne (1-2) / 2012-13 », sur Ligue 1 (Officiel) Youtube.com,‎ (consulté le 22 novembre 2014)
  54. « Magnifique but de Fabien LEMOINE (52') - AS Saint-Etienne - EA Guingamp (1-0) - 2013/2014 », sur Ligue 1 (Officiel) Youtube.com,‎ (consulté le 22 novembre 2014)
  55. « F. LEMOINE marque un but CANON (17') - Saint-Etienne-Monaco (2-0) - 01/03/14 - (ASSE-ASM) », sur Ligue 1 (Officiel) Youtube.com,‎ (consulté le 22 novembre 2014)
  56. Damien Degorre, « Une L1 version capitale», L'Équipe, 19 mai 2014, p. 5
  57. « But Fabien LEMOINE (82') / RC Lens - AS Saint-Etienne (0-1) - (RCL - ASSE) / 2014-15 », sur Ligue 1 (Officiel) Youtube.com,‎ (consulté le 22 novembre 2014)
  58. « But Fabien LEMOINE (87') / FC Lorient - AS Saint-Etienne (0-1) - (FCL - ASSE) / 2014-15 », sur Ligue 1 (Officiel) Youtube.com,‎ (consulté le 22 novembre 2014)
  59. « Fabien Lemoine remporte le Trophée Tournaire », sur asse.fr,‎ (consulté le 22 novembre 2014)
  60. « Fabien Lemoine a prolongé avec Saint-Etienne », sur L'Équipe.fr,‎ (consulté le 22 avril 2015)
  61. Statistiques de Fabien Lemoine sur footballdatabase.eu

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :