Jérémy Clément

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Clément.
Jérémy Clément
Jérémy Clément (03-08-2011).jpg
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France AS Saint-Étienne
Numéro 6
Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance 26 août 1984 (30 ans)
Lieu Béziers (France)
Taille 1,75 m (5 9)
Poste Milieu de terrain
Pied fort Gauche
Parcours junior
Saisons Club
1997-2003 Drapeau : France Olympique lyonnais
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2003-2006 Drapeau : France Olympique lyonnais 050 (1)
2006-2007 Drapeau : Écosse Rangers FC 023 (0)
2007-2011 Drapeau : France Paris Saint-Germain 191 (6)
2011- Drapeau : France AS Saint-Étienne 0107 (0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2005-2006 Drapeau : France France espoirs 006 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 23 Aout 2014

Jérémy Clément, né le 26 août 1984 à Béziers, est un footballeur français qui évolue au poste de milieu de terrain défensif à l'AS Saint-Étienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Béziers, Jérémy Clément grandit à Rives (Isère) et fait ses premiers pas dans le club de football local, Rives Sport Football. Dès l'âge de 13 ans, il rejoint le centre de formation de l'Olympique lyonnais[1].

Olympique lyonnais[modifier | modifier le code]

Il évolue au sein des différentes équipes de jeunes du club rhodanien, puis intègre l'équipe réserve et signe son premier contrat professionnel en 2003. Il participe à son premier match de Ligue 1 le 24 avril 2004, contre le Stade rennais (victoire 3-0).

Le 24 novembre 2004, Jérémy Clément fait ses débuts en Ligue des champions, entrant en jeu à la fin de la rencontre de premier tour contre Manchester United (défaite 2-1). Quelques jours plus tard, il est titulaire au sein d'une équipe rajeunie lors du match qui a lieu le 8 décembre contre le Sparta Prague (victoire 5-0). Il joue l'intégralité de la rencontre et se fait remarquer par la qualité des ses prestations, réussissant 83 passes sur les 92 effectuées[2],[3]. Le 8 février 2005, il connait sa première convocation en équipe de France espoirs à l'occasion du match amical contre la Suède et est titulaire lors de la rencontre[4] (1-1). Le 18 février, il marque son premier but en Ligue 1 à la 89e minute du match de championnat contre l'AS Monaco, offrant l'égalisation à son équipe (1-1)[5].

Lors de la saison 2005-2006, il participe à six matchs de Ligue des champions et remporte son troisième titre de champion de France avec l'Olympique lyonnais, mais dans un contexte de vive concurrence au sein du milieu de terrain, il n'est titularisé qu'à six reprises en championnat[6]. Début octobre 2006, il est appelé par René Girard en équipe de France espoirs pour les matchs de préparation à l'Euro 2006, mais ne fait pas partie du groupe convoqué pour les phases finales qui se déroulent du 23 mai au 4 juin au Portugal.

Glasgow Rangers[modifier | modifier le code]

Au mercato d'été 2006, Jérémy Clément est transféré aux Glasgow Rangers[7]. Il rejoint Paul Le Guen, son ancien entraîneur en 2004-2005 à l'Olympique lyonnais, pour une indemnité de 1,1 million de livres sterling. Il dispose désormais de temps de jeu sous ses nouvelles couleurs, mais la démission de Paul Le Guen du club écossais, le 4 janvier 2007[8], va l'amener à précipiter son départ[9].

Paris Saint-Germain[modifier | modifier le code]

Jérémy Clément est immédiatement convoité par l'Olympique lyonnais qui souhaiterait son retour du fait de la blessure d'Alou Diarra et des menaces de suspension qui pèsent sur Jérémy Toulalan en Ligue des champions[10], mais le 24 janvier, il signe au PSG à la suite de Paul Le Guen qui devient le nouvel entraîneur du club parisien[11]. L'indemnité de transfert avoisine les 2 millions d'euros. La fin de saison va s'avérer difficile. L'équipe est rapidement éliminée en quart de finale de coupe de France et en huitième de finale de la coupe UEFA, et lutte à partir de mars pour éviter la relégation, n'assurant son maintien en Ligue 1 que lors de l'avant-dernière journée du championnat en battant Troyes sur le score de 2-1.

Lors de la saison 2007-2008, le PSG continue d'évoluer en bas de tableau et Jérémy Clément va prendre une part active à son maintien parmi l'élite. Après une victoire contre l'AJ Auxerre en avril 2008, le PSG redresse la barre et lors de la 37e et avant dernière journée du championnat, Clément inscrit le but égalisateur face à Saint-Étienne permettant au PSG de disposer d'une avance d'un point sur ses concurrents directs Lens et Toulouse. Le PSG se maintient finalement de justesse en Ligue 1 grâce à une victoire à l'arrachée à Sochaux et un doublé d'Amara Diané. Paradoxalement, le club parisien réalise durant la saison un parcours brillant en coupe de la Ligue, et remporte le titre le 27 mars contre le RC Lens, obtenant par la même occasion sa qualification pour la coupe UEFA 2008-2009.

La troisième saison de Jérémy Clément au PSG voit l'arrivée au club parisien de Claude Makélélé, 36 ans mais toujours l'un des meilleurs mondiaux au poste de milieu défensif. La place de titulaire de Clément est sérieusement mise en cause d'autant que Paul Le Guen choisit en début de saison de n'utiliser qu'un seul récupérateur, Stéphane Sessègnon étant placé plus bas, comme relayeur axial. Clément joue moins. Mais dès l'automne, l'équipe type est modifiée : Ludovic Giuly évolue désormais en soutien de l'avant centre, et Sessègnon retrouve un poste de milieu offensif. Clément revient en grâce, au moment où le niveau de jeu et les résultats du PSG s'améliorent. Clément se libère au côté de Makélélé et participe davantage au jeu offensif, tandis que le club parisien connaît un spectaculaire redressement, terminant sixième du championnat et atteignant les demi-finales en coupe de la Ligue.

Pendant l'intersaison 2009, le contrat de Paul Le Guen n'est pas renouvelé et Antoine Kombouaré prend sa place au poste d'entraineur. Suite aux bonnes prestations de Jérémy Clément en association avec Claude Makélélé et à sa remarquable combativité, le nouveau coach parisien reconduit le duo de milieux de terrain durant la saison 2009-2010[12] et Clément sera titularisé à trente trois reprises en championnat[13]. Il s'illustre offensivement en marquant trois fois, dont un but assurant la victoire de son équipe le 28 novembre 2009 contre l'AJ Auxerre (1-0). Le 1er mai 2010, la victoire du PSG 1-0 contre l'AS Monaco lui permet d'obtenir son premier titre en coupe de France.

Lors de la saison 2010-2011, le jeune milieu de terrain Clément Chantôme parvient à s'imposer durablement au sein de l'équipe professionnelle du Paris Saint-Germain et la place de Jérémy Clément va s'en trouver fragilisée. Il ne sera plus titularisé qu'à huit reprises en championnat[14] et occupera régulièrement le banc des remplaçants.

AS Saint-Étienne[modifier | modifier le code]

À la recherche d'un projet sportif ambitieux pour se relancer, Jérémy Clément a finalement choisi le 25 juillet 2011 de signer un contrat de 3 ans avec l'AS Saint-Étienne[15].

Il fait ses débuts pendant la préparation estivale. Dès le 27 juillet, il honore sa première titularisation face à Rio Ave (1-1), puis est buteur lors du match test face à Evian Thonon Gaillard le 30 juillet : score final 3-0 pour Saint-Étienne[16]. Il dispute son premier match de championnat le 7 août face aux Girondins de Bordeaux, qui voit la victoire de Saint-Étienne 2-1 au stade Jacques Chaban Delmas. Il joue rapidement un rôle majeur au sein de l'équipe stéphanoise par la qualité et la régularité de ses prestations au niveau de la récupération des ballons et de la relance, et sera titularisé 35 fois en championnat par Christophe Galtier pendant la saison 2011-2012[17].

Élément incontournable du groupe stéphanois lors de la brillante saison 2012-2013, Jérémy Clément est victime le 2 mars 2013 d'un violent tacle non-maîtrisé de Valentin Eysseric à la 24e minute du match opposant son équipe à l'OGC Nice, rencontre de championnat décisive pour départager les deux équipes à la lutte pour une place européenne. Il sort sur une civière et est rapidement conduit à l'hôpital Nord de Saint-Étienne où il est immédiatement opéré par le docteur Rémi Philippot. Il souffre d'une double fracture ouverte du tibia/péroné. Cette grave blessure entraîne une fin de saison prématurée et une indisponibilité de 5 à 6 mois, sans complication[18]. Le jeune espoir du club Josuha Guilavogui prend sa place au poste de milieu défensif. Jérémy Clément reprend finalement l'entrainement collectif le 18 juillet 2013[19], puis fait son retour sur le terrain le 1er août, lors du match d'Europa League opposant l'AS Saint-Étienne au Milsami Orhei (victoire 3-0), remplaçant Josuha Guilavogui en fin de rencontre. Le 26 août 2013, Jérémy Clément prolonge son contrat à L'AS Saint-Étienne jusqu'en juin 2016[20].

Statistiques de carrière[modifier | modifier le code]

Statistiques de Jérémy Clément au 23 août 2014[21]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Sélection Total
Division M B M B M B C M B Équipe M B M B
2003-2004 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 2 0 - - - - - - - - - - 2 0
2004-2005 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 18 1 - - 1 0 C1 4 0 - - - 23 1
2005-2006 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 15 0 3 0 1 0 C1 6 0 Drapeau : France France espoirs 6 0 31 0
Sous-total 35 1 3 0 2 0 - 10 0 - 6 0 56 1
2006-2007 Drapeau : Écosse Rangers Football Club Premier League 19 0 - - 1 0 C3 3 0 - - - 23 0
Sous-total 19 0 - - 1 0 - 3 0 - - - 23 0
2006-2007 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 9 0 - - - - - - - - - - 9 0
2007-2008 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 38 1 2 0 5 0 - - - - - - 45 1
2008-2009 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 35 1 3 0 4 1 C3 10 0 - - - 52 2
2009-2010 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 34 3 6 0 1 0 - - - - - - 41 3
2010-2011 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 24 0 7 0 3 0 C3 10 0 - - - 44 0
Sous-total 140 5 18 0 13 1 - 20 0 - - - 191 6
2011-2012 Drapeau de la France AS Saint-Étienne Ligue 1 35 0 1 0 1 0 - - - - - - 37 0
2012-2013 Drapeau de la France AS Saint-Étienne Ligue 1 26 0 2 0 4 0 - - - - - - 32 0
2013-2014 Drapeau de la France AS Saint-Étienne Ligue 1 32 0 - - - - C3 3 0 - - - 35 0
2014-2015 Drapeau de la France AS Saint-Étienne Ligue 1 2 - - - - - C3 1 - - - - 3 0
Sous-total 95 0 3 0 5 0 - 4 0 - - - 107 0
Total sur la carrière 289 6 24 0 21 1 - 37 0 - 6 0 377 7

Palmarès[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France Olympique lyonnais[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France Paris Saint Germain[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France AS Saint Étienne[modifier | modifier le code]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Au cours de sa carrière, Jérémy Clément a remporté les quatre titres du championnat de France de Ligue 1.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Jérémy Clément a un fils, Roméo, né le 28 janvier 2009 et une fille, Liséa, née en mai 2014.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jérémy Clément : « A Lyon, il était interdit de s'habiller en vert », sur leparisien.fr, le 26 octobre 2011.
  2. Clément et Bergougnoux à la loupe, sur olweb.fr, le 9 décembre 2004.
  3. Jérémy Clément: "Je ne suis pas trop pressé", sur olweb.fr. le 27 janvier 2005.
  4. Clément fait son trou, sur maxifoot.fr. le 2 mars 2005.
  5. Feuille de match AS Monaco FC-Olympique lyonnais, sur LFP.fr. consulté le 15 août 2013.
  6. Fiche de Jérémy Clément, saison de Ligue 1 2005-2006, sur LFP.fr. consulté le 15 août 2013.
  7. « Clément aux Rangers », sur lequipe.fr, 7 juillet 2006. Consulté le 9 août 2011.
  8. Les transferts ratés : Paul Le Guen aux rangers, sur l'internaute.fr, le 10 octobre 2008.
  9. Glasgow Rangers : Clément veut partir, sur football365.fr, le 17 janvier 2007.
  10. Lyon espère Clément des Glasgow Rangers, sur Fifa.com, le 22 janvier 2007.
  11. « Clément à Paris, c'est fait », sur lequipe.fr, 21 mai 2007. Consulté le 9 août 2011.
  12. Quel avenir pour Jérémy Clément au PSG?, sur psgmag.net, le 24 novembre 2010.
  13. Fiche de Jérémy Clément, sur lfp.fr, consulté le le 17 août 2013.
  14. Fiche de Jérémy Clément saison de Ligue 1 2010-2011, sur lfp.fr, consulté le 15 août 2011.
  15. « Saint-Etienne : Jérémy Clément (PSG) s'engage pour trois ans », sur opl.fr, 25 juillet 2011.
  16. ASSE 3-0 Evian TG : Une bonne répétition, sur Asse.fr, le 30 juillet 2011.
  17. Fiche de Jérémy Clément saison 2011-2012, sur lfp.fr, consulté le 15 août 2013.
  18. Ligue 1. Fracture ouverte pour Clément, absent pour au moins 5 mois, sur Ouest-France.fr, le 3 mars 2013.
  19. J. Clément: « Les sensations sont bonnes », sur ASSE.fr, le 18 juillet 2013.
  20. Clément : « Touché par la confiance du club », sur ASSE.fr, le 29 août 2013.
  21. Statistiques de Jérémy Clément sur footballdatabase.eu

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :