Néphrectomie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La néphrectomie (du grec ancien νεφρός, rein, et τομαῖοç, coupé) est l'ablation chirurgicale d'un rein.

Indications[modifier | modifier le code]

Cancers : carcinome à cellules claires (également appelé hypernéphrome ou tumeur de Grawitz), oncocytome (le plus souvent bénin), angiomyolipome, métastase d'un autre cancer, carcinome à cellules transitionnellesetc.

Maladie acquise : tuberculose, pyonéphrose destructrice, etc.

Maladie congénitale, métabolique : oxalose, polykystose hépatorénale, multikystose congénitale, etc.

Techniques[modifier | modifier le code]

Laparotomie : le plus souvent par lombotomie (ouverture latérale en dessous de la 12e côte) ou plus rarement par abord antérieur (ouverture abdominale)

Laparoscopie : Passage latéralement entre le péritoine et la face antérieure du rein. Après dissection et décrochage du rein, sortie par une petite incision.

Extraction par voie vaginale : incision au fond du vagin pour accéder à l'intérieur de l'abdomen[1] ; cette technique est mise en œuvre par une équipe des Hospices civils de Lyon en 2010[2],[3].

Particularités[modifier | modifier le code]

Néphrectomie partielle : la néphrectomie partielle (on n'enlève que la partie malade) est de plus en plus pratiquée afin de préserver la fonction rénale des patients. Les tumeurs de moins de 4 cm sont électivement retirées en préservant le reste du rein. En revanche, pour les tumeurs plus grosses, la néphrectomie partielle est discutée en fonction des antécédents du patient et de son risque évolutif en termes d'insuffisance rénale.

Néphrectomie totale ou élargie : on enlève tout le rein.

Néphro-urétérectomie : le rein ainsi que l'uretère (canal qui conduit l'urine du rein à la vessie) sont retirés. Cette intervention est réalisée lorsque la tumeur ne concerne pas le parenchyme du rein mais la voie excrétrice elle-même. Il s'agit d'un carcinome urothélial.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Sunoo CS, Aaberg RA, Nakamura JK, « Laparoscopically assisted vaginal extraction of the kidney after laparoscopic radical nephrectomy », Perm J, vol. 9, no 1,‎ 2005, p. 46-7. (PMID 21687482, PMCID PMC3108412, lire en ligne [html]) modifier
  2. « L'ablation d’un rein par le vagin, une vraie première », sur www.futura-sciences.com Futura-sciences,‎ 19 septembre 2010 (consulté le 19 septembre 2010)
  3. (en) Paparel P, Golfier F, « Vaginal extraction after laparoscopic nephrectomy », BJU Int, vol. 108, no 11,‎ 2011, p. 1934-7. (PMID 22077548, DOI 10.1111/j.1464-410X.2011.10727.x) modifier

Liens externes[modifier | modifier le code]