Romain Danzé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Danzé (homonymie).
Romain Danzé
Entrainement SRFC St-Malo 2013 (95bis).JPG
Romain Danzé en mai 2013.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Stade rennais
Numéro 29
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance 3 juillet 1986 (28 ans)
Lieu Douarnenez (France)
Taille 1,84 m (6 0)
Période pro. 2006-
Poste Défenseur latéral / Milieu droit
Parcours junior
Saisons Club
1992-1999 Drapeau : France Gourlizon Sports
1999-2001 Drapeau : France Stella Maris Douarnenez
2001-2006 Drapeau : France Stade rennais
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2006- Drapeau : France Stade rennais 286 (10)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2007 Drapeau : France France -20 ans 004 0(0)
2008 Drapeau : France France espoirs 004 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 16 décembre 2014

Romain Danzé, né le 3 juillet 1986 à Douarnenez, est un footballeur français. Il évolue aux postes de défenseur et de milieu de terrain durant sa carrière professionnelle, débutée en 2006.

Après avoir débuté dans des clubs amateurs du Finistère, son département de naissance, il réalise sa formation au Stade rennais, club avec lequel il passe professionnel. Polyvalent, il se fait peu à peu une place au sein de l'effectif rennais, jusqu'à obtenir une place de titulaire en 2010. Deux ans plus tard, il en est promu capitaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et débuts (1986-2006)[modifier | modifier le code]

Romain Danzé est originaire du Finistère. Né à Douarnenez le 3 juillet 1986, il grandit à Pouldergat et fait ses débuts de footballeur à Gourlizon Sports, le club de son père Jean-Yves[1], dès ses six ans, en octobre 1992[2]. Il reste jusqu'à ses treize ans dans ce club, éveillant déjà par ses qualités l'intérêt de plusieurs clubs professionnels comme le Stade rennais, l'AJ Auxerre, l'AS Monaco et le FC Nantes[1].

En 1999, il part réaliser sa préformation au Centre technique régional de Ploufragan, dans les Côtes-d'Armor, tout en jouant le week-end avec la Stella Maris de Douarnenez[3]. Au sein de la génération 1986 du centre, il côtoie notamment Yoann Gourcuff et Sylvain Marveaux, originaires pour leur part du Morbihan[4]. Lorsqu'il joue à Ploufragan, Danzé sait à l'avance qu'il rejoindra le Stade rennais en 2001, à l'issue de sa préformation. L'année précédente, en 1998, il y a réalisé un essai positif, et a été retenu pour entrer au centre de formation. Ses six derniers mois de préformation sont cependant perturbés par une maladie d'Osgood-Schlatter qui le prive de football[1].

Romain Danzé intègre le centre de formation du Stade rennais en 2001, et y retrouve Gourcuff et Marveaux. Moins en lumière que ceux-ci, il n'est pendant longtemps jamais retenu dans les équipes de France de jeunes, et réalise sa formation sans bruit[5]. Il évolue alors au milieu de terrain, et devient un membre régulier de l'équipe réserve du club en CFA à partir de la saison 2004-2005[6], après être revenu d'une rupture des ligaments croisés du genou droit[1].

Lente affirmation chez les professionnels (2006-2008)[modifier | modifier le code]

Le 2 mai 2006, Danzé signe un premier contrat professionnel d'un an avec deux années en option en faveur du Stade rennais, en même temps que Papakouli Diop et Sylvain Marveaux[7]. Landry Chauvin, son entraîneur avec la réserve le compare alors à Olivier Sorlin, le décrivant comme un joueur « intelligent, qui sait faire jouer ses partenaires »[8]. Pour autant, il reste longtemps inutilisé par l'entraîneur de l'équipe première Pierre Dréossi au début de la saison 2006-2007, et joue encore quatorze matchs avec la réserve cette année-là[3].

Danzé doit attendre le 24 octobre 2006 pour faire ses débuts professionnels. Titularisé face à Lille en Coupe de la Ligue au côté d'Arnold Mvuemba, il livre une prestation convaincante[8], puis fait ses débuts en Ligue 1 quelques jours plus tard contre Lyon, match lors duquel il remplace Olivier Sorlin pour le dernier quart d'heure[3]. Après être retourné pendant plusieurs semaines avec la réserve, Dréossi l'installe dans la durée dans son équipe dès le début de l'année 2007. Le 27 janvier 2007, il marque son premier but en Ligue 1 sur un service de Jimmy Briand, face à Valenciennes, pour sa première titularisation au stade de la route de Lorient[3],[9]. Dans l'effectif rennais, Danzé s'affirme comme un élément polyvalent. Au cours de la saison, Dréossi l'utilise à de nombreux postes : arrière droit, arrière gauche, milieu droit, milieu axial ou milieu gauche. Ses performances étant satisfaisantes, le club lui fait signer le 2 avril 2007 une prolongation de contrat de trois ans, allant au-delà des deux années optionnelles initialement prévues[5].

Sa saison lui permet d'être appelé en équipe de France des moins de 20 ans par Philippe Bergeroo fin mai 2007, pour participer au Tournoi de Toulon[10]. Titulaire au milieu de terrain, il remporte la compétition avec son équipe[11]. Un an plus tard, d'août à octobre 2008, Danzé fait également quatre apparitions en équipe de France espoirs[2], chapitre qui se clôt sur une élimination face à l'Allemagne en barrage pour la qualification à l'Euro espoirs 2009[12].

Entre-temps, sa saison 2007-2008 est gâchée par une grosse blessure. Le 3 juillet 2007, en pleine préparation physique, il est victime d'une nouvelle rupture des ligaments croisés, cette fois du genou gauche[1],[13], et part en rééducation chez lui, à Tréboul[1]. Il doit attendre le 26 janvier 2008 pour faire son retour en Ligue 1, à l'occasion d'un déplacement à Metz, mais est relativement peu utilisé par le nouvel entraîneur Guy Lacombe. De janvier à mai 2008, Danzé ne dispute que dix matchs, dont huit comme titulaire, et doit désormais subir la concurrence de Rod Fanni au poste d'arrière droit, ainsi qu'un secteur du milieu de terrain assez fourni.

Entre milieu et défense (2008-2012)[modifier | modifier le code]

Romain Danzé en juillet 2010.

Alors qu'est évoquée la possibilité d'un prêt lors de l'intersaison 2008, Danzé choisit de rester au Stade rennais pour la saison 2008-2009[14]. Il la débute avec un statut de remplaçant pouvant pallier les diverses absences en défense et au milieu, mais dispute tout de même dix-sept matchs de championnat comme titulaire[3], et prolonge son contrat en janvier 2009 pour deux saisons supplémentaires[15]. Toujours concurrencé par Fanni au poste d'arrière droit, Danzé est régulièrement aligné par Lacombe sur le côté droit du milieu de terrain. Participant davantage au jeu offensif, il marque trois buts durant la saison, dont le plus rapide de l'année en Ligue 1, inscrit face à Bordeaux le 29 avril 2009[16]. En finale de la Coupe de France face à Guingamp quelques jours plus tard, il est de nouveau titularisé en position de milieu offensif côté droit[17]. À l'issue de ce match, les Rennais doivent s'incliner face aux Costarmoricains, deux buts à un.

L'arrivée de Frédéric Antonetti comme entraîneur du Stade rennais en juin 2009 ne change pas particulièrement le statut de Danzé, qui ne débute pas la saison comme titulaire. Durant le début de saison, il est régulièrement préféré sur le côté gauche de la défense à Carlos Bocanegra, quand bien même Danzé ne s'y sent pas à l'aise et préfère le côté droit[18],[19]. Au terme de la saison 2009-2010, son temps de jeu est sensiblement identique à celui de l'exercice précédent[3]. Pour autant, il prolonge une nouvelle fois son contrat, portant son engagement avec le Stade rennais jusqu'en 2013[20].

Lassé de sa situation et souhaitant réaliser une première saison pleine en Ligue 1, Danzé revendique néanmoins en avril 2010 une place de titulaire comme arrière droit, Rod Fanni étant appelé à quitter le Stade rennais durant l'été[21]. De fait, et même si Fanni voit son départ retardé jusqu'en décembre 2010, Danzé obtient satisfaction et devient, dès la préparation de la saison, un membre intangible du onze de départ d'Antonetti, profitant de la polyvalence de son concurrent, capable également de jouer dans l'axe[22]. En cours de saison il est promu vice-capitaine de l'équipe, portant le brassard pendant les absences de Kader Mangane[23], honneur qu'il expérimente pour la première fois le 23 octobre 2010 lors d'un match contre le Montpellier HSC[24]. Au total, et pour la première fois de sa carrière, il est titularisé lors de chacune des trente-huit journées de Ligue 1 de la saison 2010-2011[3].

Capitaine du Stade rennais (depuis 2012)[modifier | modifier le code]

À l'entraînement avec le Stade rennais en mai 2013.

La saison suivante, Kader Mangane voyant des blessures réduire le nombre de ses apparitions avec le Stade rennais, Danzé hérite de plus en plus régulièrement du capitanat. Finalement, il obtient officiellement ce statut à l'été 2012, alors que le défenseur sénégalais quitte Rennes pour Al-Hilal[25],[26]. Toutefois, au poste de latéral droit, le Finistérien voit plusieurs joueurs le concurrencer. Également formés au Stade rennais, Kévin Théophile-Catherine et Dimitri Foulquier lui sont parfois préférés par Frédéric Antonetti, voire Onyekachi Apam et Yassine Jebbour selon les options tactiques[27],[28]. Malgré cela, il termine la saison 2011-2012 avec un total de 44 matchs joués, dont 32 de Ligue 1[3].

Étant alors à un an de la fin du contrat le liant au Stade rennais, le départ de Danzé est évoqué dès la fin de la saison 2011-2012. Le quotidien Ouest-France évoque ainsi les réticences des dirigeants rennais à lui proposer une prolongation de contrat, et annonce des intérêts de l'AS Saint-Étienne et du LOSC Lille pour son transfert[29]. La rumeur de son départ amène certains supporters rennais à manifester leur désapprobation, notamment sur Twitter, et à affirmer leur attachement au joueur[30]. Quelques semaines plus tard, finalement, Romain Danzé signe une prolongation de contrat de trois ans, portant son engagement avec le Stade rennais jusqu'en 2016[31]. Certaines sources mettent en avant le rôle prépondérant joué par le lobbying des supporters et par une intervention directe de François Pinault pour décider les dirigeants rennais à lui proposer une prolongation[25],[32],[33],[34]. Et le joueur reconnaît que l'action des supporters a influencé la décision du club[35].

Lors de la saison 2012-2013, le Finistérien obtient un temps de jeu quasiment identique à la précédente. En raison de la concurrence à droite, il n'est pas toujours titulaire : le 16 janvier 2013, en demi-finale de la Coupe de la Ligue, Théophile-Catherine lui est préféré, et il débute sur le banc des remplaçants[36],[37]. Frédéric Antonetti choisit également de le replacer ponctuellement milieu de terrain, ce dont le joueur ne se formalise pas[38]. Au cours de la saison, il dispute son deux centième match professionnel sous les couleurs du Stade rennais, le 26 octobre 2012, face à l'AS Saint-Étienne[39]. Puis, quelques mois plus tard, il retrouve cette même équipe stéphanoise en finale de la Coupe de la Ligue. Une nouvelle fois, au stade de France, Rennes s'incline. En cause sur l'action menant au but marqué par Brandão, le capitaine rennais doit être remplacé sur blessure avant l'heure de jeu[40],[41],[42].

À l'été 2013, Frédéric Antonetti est remplacé par Philippe Montanier au poste d'entraîneur du Stade rennais. Confirmé dans sa fonction de capitaine, Romain Danzé voit également la concurrence se réduire au poste de latéral droit, après les transferts de Kévin Théophile-Catherine et Yassine Jebbour, et le prêt de Dimitri Foulquier. Continuant à enchaîner les matchs, il fait son entrée parmi les dix joueurs ayant disputé le plus de matchs professionnels avec le Stade rennais le 14 décembre 2013, à l'occasion d'une rencontre face au Paris Saint-Germain[43].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant récapitule les statistiques de Romain Danzé durant sa carrière professionnelle[3],[44].

Statistiques de Romain Danzé au 20 mai 2014
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B M B C M B M B
2006-2007 Drapeau de la France Stade rennais FC 1 20 1 0 0 1 0 - - - 21 1
2007-2008 Drapeau de la France Stade rennais FC 1 9 0 1 0 0 0 C3 0 0 10 0
2008-2009 Drapeau de la France Stade rennais FC 1 26 2 5 1 0 0 Int.+C3 2+4 0+0 37 3
2009-2010 Drapeau de la France Stade rennais FC 1 32 2 3 0 1 1 - - - 36 3
2010-2011 Drapeau de la France Stade rennais FC 1 38 1 3 0 0 0 - - - 41 1
2011-2012 Drapeau de la France Stade rennais FC 1 32 1 4 0 1 0 C3 7 0 44 1
2012-2013 Drapeau de la France Stade rennais FC 1 32 1 1 0 4 0 - - - 37 1
2013-2014 Drapeau de la France Stade rennais FC 1 35 0 5 0 0 0 - - - 40 0
2014-2015 Drapeau de la France Stade rennais FC 1 18 0 - - 1 0 - - - 19 0
Total sur la carrière 242 8 22 1 8 1 - 13 0 285 10

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f David Thomas, « Danzé retrouve son Finistère », sur letelegramme.com,‎ 8 avril 2011 (consulté le 8 avril 2011)
  2. a et b « Romain Danzé », sur fff.fr (consulté le 8 avril 2011)
  3. a, b, c, d, e, f, g, h et i « Romain Danzé », sur stade-rennais-online.com (consulté le 8 avril 2011)
  4. « Pôle espoirs fédéral (14-15 ans) », sur stage-preparation-bretagne.com (consulté le 13 novembre 2013)
  5. a et b « Romain Danzé signe 3 ans de plus au Stade rennais FC », sur staderennais.com,‎ 2 avril 2007 (consulté le 8 avril 2011)
  6. « Effectif et statistiques de la réserve du Stade rennais en 2004-2005 », sur stat2foot.com (consulté le 8 avril 2011)
  7. « Danzé, Marveaux et Diop signent leur premier contrat professionnel », sur stade-rennais-online.com,‎ 2 mai 2006 (consulté le 8 avril 2011)
  8. a et b Sylvain, « Danzé l'étoile », sur stade-rennais-online.com,‎ 2 février 2007 (consulté le 8 avril 2011)
  9. Thibaud, « Rennes confirme son regain de forme », sur stade-rennais-online.com,‎ 27 janvier 2007 (consulté le 8 avril 2011)
  10. « Festival espoirs, début de la 35e édition », sur lequipe.fr,‎ 29 mai 2007 (consulté le 8 avril 2011)
  11. « Tournoi de Toulon : un titre pour Danzé », sur stade-rennais-online.com,‎ 9 juin 2007 (consulté le 8 avril 2011)
  12. Emery Taisne, « Pas de Suède pour les Bleuets », sur lequipe.fr,‎ 15 octobre 2008 (consulté le 8 avril 2011)
  13. « Longue indisponibilité pour Danzé », sur stade-rennais-online.com,‎ 4 juillet 2007 (consulté le 8 avril 2011)
  14. « Danzé : « Je serai là l’an prochain » », sur stade-rennais-online.com,‎ 25 avril 2008 (consulté le 8 avril 2011)
  15. « Échos en rouge et noir », Ouest-France, no 19574,‎ 19 janvier 2009, p. 17
  16. « Danzé, buteur express », sur lequipe.fr,‎ 29 avril 2009 (consulté le 8 avril 2009)
  17. « Feuille de match de Rennes - Guingamp du 9 mai 2009 », sur footballdatabase.eu (consulté le 8 avril 2011)
  18. A.H., « Danzé : « Je me considère comme une doublure » », Dimanche Ouest-France, Cahier sport, no 623,‎ 29 novembre 2009, p. 16 (lire en ligne)
  19. Jacques Guyader, « Danzé, le retour du Finistérien sympa », Ouest-France, Cahier sport, no 19273,‎ 28 janvier 2008, p. 16 (lire en ligne)
  20. Duhault, « Contrats : Danzé prolonge jusqu’en juin 2013 », sur stade-rennais-online.com,‎ 24 juin 2010 (consulté le 12 novembre 2013)
  21. « Danzé met la pression aux dirigeants rennais », sur stade-rennais-online.com,‎ 2 avril 2010 (consulté le 8 avril 2011)
  22. Gérard Gourmelon, « Romain Danzé veut se fixer à droite », Ouest-France, no 20082,‎ 10 septembre 2010, p. 28 (lire en ligne)
  23. « Romain Danzé, le joueur le plus utilisé de L1 », sur staderennais.com,‎ 24 mars 2011 (consulté le 8 avril 2011)
  24. David Thomas, « Appelez-le « Capitaine Armorica » ! », Le Télégramme,‎ 30 mars 2014 (ISSN 0751-5928, lire en ligne)
  25. a et b Sylvain, « Danzé dans la durée », sur stade-rennais-online.com,‎ 5 juillet 2012 (consulté le 13 novembre 2013)
  26. « Kader Mangane », sur stade-rennais-online.com (consulté le 12 novembre 2013)
  27. Maxime Klein, « Romain Danzé victime de la concurrence », Ouest-France, no 20528,‎ 18 février 2012, p. 27 (lire en ligne)
  28. Sylvain, « La droite en ballottage », sur stade-rennais-online.com,‎ 21 février 2012 (consulté le 12 novembre 2013)
  29. Jacques Guyader, « La der de « La Danze » sous le maillot rennais ? », Dimanche Ouest-France, Cahier sport, no 749,‎ 20 mai 2012, p. 3 (lire en ligne)
  30. « Insolite. Les supporters rennais se mobilisent sur Twitter pour garder Romain Danzé », sur ouest-france.fr,‎ 11 mai 2012 (consulté le 13 novembre 2013)
  31. « Danzé jusqu'en 2016 », sur lequipe.fr,‎ 5 juillet 2012 (consulté le 13 novembre 2013)
  32. J.G., « Danzé prolonge enfin à Rennes », sur 20minutes.fr,‎ 4 juillet 2013 (consulté le 13 novembre 2013)
  33. Benjamin Keltz, Supporters du Stade rennais : 100 ans de passion Route de Lorient, Rennes, Les Éditions du coin de la rue,‎ 2012, 181 p. (ISBN 978-2-9542521-0-0), p. 137
  34. « Danzé reste à Rennes », sur stade-rennais-online.com,‎ 4 juillet 2012 (consulté le 13 novembre 2013)
  35. Jacques Guyader, « Ma carrière, par Romain Danzé (2/3) : «L'amour du maillot, ça existe, j'aime le Stade rennais» », sur ouest-france.fr,‎ 16 avril 2013 (consulté le 13 novembre 2013)
  36. « Pitroipa bien titulaire », sur lequipe.fr,‎ 16 janvier 2013 (consulté le 13 novembre 2013)
  37. « Stade rennais FC 2 - 0 Montpellier Hérault SC », sur lfp.fr (consulté le 13 novembre 2013)
  38. Sylvain, « Romain Danzé : « Offrir un titre aux supporters » », sur stade-rennais-online.com,‎ 24 novembre 2012 (consulté le 13 novembre 2013)
  39. « Statistiques : la 200e de Danzé », sur stade-rennais-online.com,‎ 27 octobre 2012 (consulté le 13 novembre 2013)
  40. David Michel, « Sainté, c'est enfin arrivé ! », sur lequipe.fr,‎ 20 avril 2013 (consulté le 13 novembre 2013)
  41. David Kalfa, « Coupe de la Ligue : Saint-Etienne sacré à Saint-Denis », sur rfi.fr,‎ 20 avril 2013 (consulté le 13 novembre 2013)
  42. Jacques Guyader, « Pajot était bien trop seul dans l'entrejeu », Dimanche Ouest-France, Cahier sport, no 797,‎ 21 avril 2013, p. 3
  43. « Statistiques : Danzé intègre le top 10 », sur stade-rennais-online.com,‎ 15 décembre 2013 (consulté le 15 décembre 2013)
  44. « Romain Danzé », sur footballdatabase.eu (consulté le 16 décembre 2014)

Sur les autres projets Wikimedia :