Landry Chauvin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Landry Chauvin
Landry Chauvin.jpg
Landry Chauvin en 2007.
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance 7 décembre 1968 (45 ans)
Lieu Château-Gontier, Mayenne
Poste Entraîneur
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1992-2007 Drapeau : France Stade rennais (formation) -
2007 Drapeau : France Stade rennais (adjoint) -
2008-2011 Drapeau : France CS Sedan-Ardennes -
2011-2012 Drapeau : France FC Nantes -
2012-2013 Drapeau : France Stade brestois -
2014 Drapeau : Tunisie Club africain -
2014 - Drapeau : France SM Caen (formation)
Dernière mise à jour : 25 février 2014

Landry Chauvin, né le 7 décembre 1968 à Château-Gontier (Mayenne) est un entraîneur de football français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien joueur au niveau amateur (tout d'abord à l'Association Sportive de Chemazé[1], puis un an à l'Ancienne Château-Gontier, puis au Stade lavallois comme cadets[2]). Il ne devient pas professionnel au Stade lavallois de Michel Le Milinaire[3] et après son baccalauréat, rejoint l'AS Vitré). Il devient entraîneur des jeunes à l'AS Vitré, puis occupe la même fonction au Centre de formation du Stade rennais[4] où il passera 15 ans, de 1992 à 2007. Landry Chauvin a alors sous ses ordres de nombreux futurs professionnels, et mène plusieurs "générations dorées" vers des titres dans les équipes de jeunes.

C'est ainsi qu'en 2003, sous ses ordres, les 18 ans rennais, avec notamment Jacques Faty, Grégory Bourillon, Yoann Gourcuff et Jimmy Briand remporte la Coupe Gambardella. Une année plus tard, il mène les mêmes joueurs vers le titre de champion de France des réserves professionnelles. Une performance rééditée trois ans plus tard avec une équipe cette fois composée de joueurs comme Fabien Lemoine, Prince Oniangue, Bira Dembélé, Jirès Kembo Ekoko ou Lhadji Badiane.

À l'été 2007, Landry Chauvin est finalement promu entraîneur-adjoint auprès de Pierre Dréossi. Conséquence, quand ce dernier démissionne de son poste en décembre 2007, et est remplacé par Guy Lacombe, Landry Chauvin est remercié, le nouvel entraîneur préférant les services d'Alain Ravera. Il sera six mois au chômage.

Après avoir obtenu son Diplôme d'Entraîneur Professionnel de Football (DEPF), lui permettant d'entraîner un club de niveau Ligue 1 ou Ligue 2, il est nommé - à la surprise générale - entraîneur du CS Sedan-Ardennes (L2) en remplacement de José Pasqualetti, le 26 mai 2008.

Il a prolongé son contrat le liant donc avec le CS Sedan-Ardennes jusqu'en juin 2011[5].

Il signe au FC Nantes en juin 2011. Après une saison qui voit son équipe alterner haut et bas et terminant à la 9e place du championnat, il résilie au terme de la saison son contrat avec le FC Nantes pour s'engager pour la première fois en Ligue 1[6], à Brest. Il y signe un contrat de deux ans. À huit journées de la fin du championnat, alors que Brest figure à la 18e place, Chauvin est limogé le 2 avril 2013[7].

Cinq semaines après son arrivée au Club Africain, Landry Chauvin n'est déjà plus l'entraîneur selon le site de l'équipe tunisienne en date du 24/02/2014.

Le 22 septembre 2014, il est nommé directeur du centre de formation du Stade Malherbe de Caen[8].

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Saison Club Pays Division Classement Matches Victoires Nuls Défaites
2008 - 2009 CS Sedan-Ardennes Drapeau : France Ligue 2 9e 38 13 12 13
2009 - 2010 CS Sedan-Ardennes Drapeau : France Ligue 2 12e 38 11 16 11
2010 - 2011 CS Sedan-Ardennes Drapeau : France Ligue 2 5e 38 15 14 9
2011-2012 FC Nantes Drapeau : France Ligue 2 9e 38 14 9 15
2012-2013 Stade brestois Drapeau : France Ligue 1 18e 30 8 5 17
2013-2014 Club africain Drapeau : Tunisie Championnat de Tunisie de football 2e 7 2 3 2

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Vainqueur de la Coupe Gambardella en 2003
  • Champion de France des réserves professionnelles en 2004 et 2007
  • Finaliste du Championnat de France des réserves professionnelles en 2006

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Chauvin, coach sedanais ayant su cheminer depuis Chemazé, laval.maville.com
  2. Il est ramasseur de balle lors du match Stade lavallois-Austria Vienne, et joue quelques matchs de Division 3 sous la houlette de Bernard Maligorne
  3. De sa promotion, seul Olivier Peres passe le seuil.
  4. A l'initative d'Yves Colleu.
  5. 1
  6. Chauvin : « Le foot ne se réduit pas à cadenasser Zlatan » , sofoot.com, 21 décembre 2012
  7. « Chauvin remercié », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ 2 avril 2013 (consulté le 2 avril 2013)
  8. http://www.ouest-france.fr/sm-caen-landry-chauvin-nouveau-directeur-du-centre-de-formation-2845114