Sylvain Marveaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sylvain Marveaux
Sylvain Marveaux2.jpg
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France En Avant de Guingamp
Numéro 21
Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance 15 avril 1986 (28 ans)
Lieu Vannes (Morbihan)
Taille 1,72 m (5 8)
Période pro. Depuis 2006
Poste Milieu offensif
Parcours junior
Saisons Club
1992-1999 Drapeau : France AS Ménimur
1999-2001 Drapeau : France Vannes OC
2001-2006 Drapeau : France Stade rennais
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2006-2011 Drapeau : France Stade rennais 120 (20)
2011- Drapeau : Angleterre Newcastle United 057 0(2)
2014- Drapeau : France EA Guingamp 000 0(0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2001-2002 Drapeau : France France -16 ans 013 (1)
2002-2003 Drapeau : France France -17 ans 010 (1)
2003-2004 Drapeau : France France -18 ans 006 (1)
2004-2005 Drapeau : France France -19 ans 003 (1)
2006-2008 Drapeau : France France espoirs 011 (4)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 22 juillet 2014

Sylvain Marveaux, né le 15 avril 1986 à Vannes (Morbihan)[1], est un footballeur français qui évolue au poste de milieu offensif à l'En Avant de Guingamp, prêté par Newcastle United.

Son frère Joris Marveaux est également footballeur professionnel.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un père martiniquais et d'une mère bretonne[2], Sylvain Marveaux commence à jouer au football dans un club de quartier de Vannes, l'AS Ménimur, à l'âge de six ans[2].

En 1999, Marveaux intègre le Centre de préformation régional de Ploufragan, où il côtoie Yoann Gourcuff[3], tout en évoluant le week-end avec le Vannes OC. En 2001, comme Gourcuff, Marveaux intègre le centre de formation du Stade rennais. Reconnu comme l'un des meilleurs espoirs de sa génération, il devient alors rapidement un membre incontournable des équipes de France de jeunes, dont il fréquente toutes les catégories d'âge. En 2005, il rate pourtant l'Euro des moins de 19 ans, victime d'une rupture des ligaments croisés du genou en mars[2],[4]. En son absence, ses coéquipiers remportent la compétition.

De retour sur les terrains en septembre 2005[4], Marveaux parvient à l'issue de la saison à décrocher son premier contrat professionnel, en même temps que Romain Danzé et Papakouli Diop[5]. Le 5 août 2006, pour le premier match de la saison, une cascade de blessures dans l'effectif rennais amène Pierre Dréossi à lui faire confiance en le titularisant, mais à un poste d'arrière gauche qui n'est pas le sien[6]. Par la suite, il multiplie les apparitions en équipe première, disputant vingt-huit matchs et marquant cinq buts en Ligue 1 pour sa première saison au haut niveau[7]. Barré par Olivier Thomert au poste de milieu gauche, il ne parvient pas à confirmer lors de la saison suivante.

Le 19 août 2008, lors d'un match avec l'équipe de France espoirs[8], Marveaux est victime d'une déchirure des adducteurs qui le tient longtemps éloigné des terrains, d'autant que la blessure occasionne quelques complications[9]. Au final, Marveaux ne retrouve la compétition qu'à la mi-mai 2009, après avoir assisté à la défaite de ses coéquipiers en finale de la Coupe de France, à laquelle il ne prend donc pas part[9].

Avec l'arrivée de Frédéric Antonetti à l'été 2009 au poste d'entraîneur du Stade rennais, Sylvain Marveaux gagne ses galons de titulaire sur le côté gauche de l'attaque. Devenu indiscutable, il réussit à se montrer décisif à de nombreuses reprises pour son équipe. Ses performances sont alors saluées par la presse, et son nom est évoqué pour intégrer l'équipe de France[10],[11]. Finalement non retenu, ni par Raymond Domenech, ni par Laurent Blanc, il débute la saison 2010-2011 par une nouvelle série de blessures aux adducteurs qui le tient à plusieurs reprises éloigné des terrains[12]. À nouveau opéré de ses adducteurs en février 2011, il ne dispute aucun match à partir de la fin novembre 2010[13].

En fin de contrat, il signe pour cinq ans le 18 juin 2011 avec le club anglais de Newcastle United[14].

Après 3 saisons de Premier League, il retrouve la Bretagne le 22 juillet 2014 où il est prêté à Guingamp pour une saison[15].

Parcours en club[modifier | modifier le code]

Statistiques de Sylvain Marveaux au 22 juillet 2014
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd
2006-2007 Drapeau de la France Stade rennais Ligue 1 28 5 1 4 1 1 - - - - 32 6 2
2007-2008 Drapeau de la France Stade rennais Ligue 1 24 0 0 3 0 0 C3 5 1 0 32 1 0
2008-2009 Drapeau de la France Stade rennais Ligue 1 5 0 2 0 0 0 C4+C3 2+1 0 0 8 0 2
2009-2010 Drapeau de la France Stade rennais Ligue 1 35 10 5 3 2 1 - - - - 38 12 6
2010-2011 Drapeau de la France Stade rennais Ligue 1 10 1 2 0 0 0 - - - - 10 1 2
Sous-total 102 16 10 10 3 2 - 8 1 0 120 20 12
2011-2012 Drapeau de l'Angleterre Newcastle United Premier League 7 0 1 3 0 1 - - - - 10 0 2
2012-2013 Drapeau de l'Angleterre Newcastle United Premier League 22 1 4 2 0 0 C3 12 1 0 36 2 4
2013-2014 Drapeau de l'Angleterre Newcastle United Premier League 9 0 - 2 0 - - - - - 11 0 0
Sous-total 38 1 5 7 0 1 - 12 1 0 57 2 6
2014-2015 Drapeau de la France EA Guingamp (prêt) Ligue 1 - - - - - - C3 - - - 0 0 0
Sous-total 0 0 0 0 0 0 - 0 0 0 0 0 0
Total sur la carrière 140 17 15 17 3 3 - 20 2 0 177 22 18

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche de Sylvain Marveaux », sur staderennais.com (consulté le 27 février 2010)
  2. a, b et c « Sylvain Marveaux : "Mes racines me tiennent à cœur" », sur antilles-foot.com,‎ 16 mai 2008 (consulté le 27 février 2010)
  3. Anthony Lefort, « Marveaux, graine de champion », sur sports.fr,‎ 5 février 2010 (consulté le 27 février 2010)
  4. a et b « Maux croisés », sur stade-rennais-online.com,‎ 6 février 2007 (consulté le 27 février 2010)
  5. « Danzé, Marveaux et Diop signent leur premier contrat professionnel », sur stade-rennais-online.com,‎ 2 mai 2006 (consulté le 27 février 2010)
  6. « Sylvain Marveaux : "Jouer en Ligue 1 est ma priorité" », sur stade-rennais-online.com,‎ 8 août 2006 (consulté le 27 février 2010)
  7. « Statistiques en L1 de Sylvain Marveaux », sur lfp.fr (consulté le 27 février 2010)
  8. « Marveaux enfin de retour », sur stade-rennais-online.com,‎ 1er avril 2009 (consulté le 27 février 2010)
  9. a et b Nicolas Carnec, « Sylvain Marveaux : "Je reviens de loin" », sur rennes.maville.com,‎ 15 mai 2009 (consulté le 27 février 2010)
  10. Yoann Palej, « Marveaux, le messie de Rennes », sur sport24.com,‎ 10 février 2010 (consulté le 27 février 2010)
  11. Jacques Guyader, « Allô Raymond, vous connaissez Marveaux ? », sur ouest-france.fr,‎ 31 janvier 2010 (consulté le 27 février 2010)
  12. « Marveaux out jusqu'à la trêve », sur lequipe.fr,‎ 24 novembre 2010 (consulté le 3 janvier 2011)
  13. « Marveaux au Stade rennais, c’est fini », sur stade-rennais-online.com,‎ 8 février 2011 (consulté le 18 juin 2011)
  14. (en) « Marveaux agrees terms with Newcastle », sur nufc.co.uk,‎ 18 juin 2011 (consulté le 18 juin 2011)
  15. « Sylvain Marveaux prêté à Guingamp », sur lequipe.fr,‎ 22 juillet 2014 (consulté le 22 juillet 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :