Jean-Armel Kana-Biyik

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Armel Kana-Biyik
Caen - Rennes 20140709 - Jean-Armel Kana-Biyik.JPG
Jean-Armel Kana-Biyik en juillet 2014.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Toulouse FC
Numéro 3
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Drapeau : Cameroun Camerounais
Nat. sportive Drapeau : Cameroun Camerounais
Naissance 3 juillet 1989 (25 ans)
Lieu Metz (Moselle)
Taille 1,84 m
Période pro. 2008-
Poste Défenseur central
Parcours junior
Saisons Club
1999-2008 Drapeau : France Le Havre AC
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2008-2010 Drapeau : France Le Havre AC 044 (0)
2010-2015 Drapeau : France Stade rennais FC 138 (3)
2015- Drapeau : France Toulouse FC 001 (0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2009 Drapeau : France France espoirs 005 (1)
2012- Drapeau : Cameroun Cameroun 005 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 10 janvier 2015

Jean-Armel Kana-Biyik, né le 3 juillet 1989 à Metz, est un footballeur franco-camerounais. Il évolue en défense centrale au Toulouse FC. Il est le fils de l'international camerounais André Kana-Biyik et son oncle est François Omam-Biyik

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Jean-Armel Kana-Biyik est issu d'une famille de footballeurs camerounais. Son père André évolue au FC Metz lorsqu'il vient au monde en 1989[1]. Un an plus tard, la famille déménage en Seine-Maritime, où André Kana-Biyik évolue avec le Havre AC jusqu'en 1994[2]. Devenant footballeur lui-même, Jean-Armel Kana-Biyik débute sa formation avec le club havrais en 1999[3]. Il fait toutes ses classes au HAC jusqu'à intégrer l'effectif professionnel.

Le 22 février 2008, Kana-Biyik dispute son premier match professionnel, en Ligue 2, face au Dijon FCO. Il joue trois autres rencontres, dont deux comme titulaire, lors de cette saison 2007-2008, contribuant au titre de champion de France de L2 qu'obtient le club havrais[4]. La saison suivante, le HAC ne parvient pas à se maintenir en Ligue 1, mais Kana-Biyik dispute dix rencontres, dont huit comme titulaire[5]. Fin août 2009, il signe un premier contrat professionnel de trois ans avec son club formateur[6]. Son entraîneur Cédric Daury lui fait confiance et l'associe à Nicolas Gillet en défense centrale, faisant de lui un titulaire régulier tout au long de la saison 2009-2010, avec vingt-huit matchs disputés en Ligue 2[7].

Ses performances en club lui permettent d'intégrer l'équipe de France espoirs, dont il répond favorablement à la convocation alors que l'opportunité lui est également donnée de représenter le Cameroun comme l'a fait son père auparavant[2]. Le 27 mars 2009, il obtient une première sélection avec les espoirs face à l'Estonie (3-0)[8], et marque le troisième but français[9]. Il est par la suite convoqué pour le Tournoi de Toulon[10] et pour plusieurs rencontres de qualification à l'Euro espoirs 2011.

Stade rennais[modifier | modifier le code]

Le 22 juin 2010, il est transféré au Stade rennais FC, club avec lequel il signe un contrat de quatre ans[11] et où avait évolué son oncle François Omam-Biyik vingt ans auparavant[12]. Il marque son premier but le 18 décembre 2010 contre Valenciennes à la dernière minute du match, offrant la victoire à son équipe. Il enchaîne les bonnes performances qui le propulse à une place de titulaire indiscutable dans la défense rennaise. Le 9 novembre 2011, il prolonge son contrat avec le Stade rennais d'une saison, jusqu'en juin 2015[13]. Fin février 2012, après plusieurs mois d'hésitation, il choisit de porter le maillot de la sélection camerounaise[14], mais met encore plusieurs mois avant d'honorer ce choix. Le 14 octobre 2012, il dispute finalement son premier match avec le Cameroun, titularisé contre le Cap-Vert pour un match comptant pour les éliminatoires de la CAN 2013[15]. Le Cameroun l'emporte, mais est éliminé sur l'ensemble des deux matchs disputés face aux Cap-Verdiens[16].

Toulouse Football Club[modifier | modifier le code]

Mis de côté par Philippe Montanier à Rennes, il s'engage pour deux ans et demi pour le Toulouse FC, qui cherchait un défenseur francophone pour stabiliser son arrière-garde[17], le 10 janvier 2015[18]. Le 17 janvier 2015, il dispute son premier match sous les couleurs toulousaines. Titularisé en défense centrale, il doit sortir en fin de rencontre, victime d'une blessure à la cuisse qui doit le tenir éloigné des terrains pour trois semaines[19].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Jean-Armel Kana-Biyik au 18 janvier 2014[20]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Cameroun Cameroun Total
Division M B M B M B C M B M B M B
2007 - 2008 Drapeau de la France Le Havre AC 2 4 0 0 0 0 0 - - - - - 4 0
2008 - 2009 Drapeau de la France Le Havre AC 1 10 0 0 0 0 0 - - - - - 10 0
2009 - 2010 Drapeau de la France Le Havre AC 2 28 0 1 0 1 0 - - - - - 30 0
2010 - 2011 Drapeau de la France Stade rennais 1 28 1 3 0 1 0 - - - - - 32 1
2011 - 2012 Drapeau de la France Stade rennais 1 34 1 3 0 1 0 C3 7 0 - - 45 1
2012 - 2013 Drapeau de la France Stade rennais 1 30 0 0 0 4 0 - - - 3 0 37 0
2013 - 2014 Drapeau de la France Stade rennais 1 21 1 4 0 2 0 - - - 2 0 29 1
2014 - 2015 Drapeau de la France Stade rennais 1 0 0 0 0 0 0 - - - - - 0 0
2014 - 2015 Drapeau de la France Toulouse FC 1 1 0 0 0 0 0 - - - - - 1 0
Total sur la carrière 156 3 11 0 9 0 - 7 0 5 0 188 3

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Champion de France de Ligue 2 en 2008 avec Le Havre
  • Finaliste de la Coupe de Ligue en 2013 avec Stade rennais
  • Finaliste de la Coupe de France en 2014 avec Stade rennais

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « André Kana-Biyik », sur footballdatabase.eu (consulté le 10 janvier 2015)
  2. a et b « Fiche d'André Kana-Biyik », sur footballdatabase.eu (consulté le 17 juin 2010)
  3. « Fiche de Jean-Armel Kana-Biyik », sur hac-foot.com (consulté le 17 juin 2010)
  4. « Temps de jeu de Jean-Armel Kana-Biyik lors de la saison 2007-2008 », sur lfp.fr (consulté le 17 juin 2010)
  5. « Temps de jeu de Jean-Armel Kana-Biyik lors de la saison 2008-2009 », sur lfp.fr (consulté le 17 juin 2010)
  6. « Contrat pro pour Kana-Biyik », sur lequipe.fr,‎ 31 août 2009 (consulté le 17 juin 2010)
  7. « Temps de jeu de Jean-Armel Kana-Biyik lors de la saison 2009-2010 », sur lfp.fr (consulté le 17 juin 2010)
  8. « Fiche de Jean-Armel Kana-Biyik », sur fff.fr (consulté le 17 juin 2010)
  9. « Une génération bien née », sur lequipe.fr,‎ 27 mars 2009 (consulté le 17 juin 2010)
  10. « Liste des joueurs français convoqués pour le Festival international espoirs de Toulon 2009 », sur fff.fr (consulté le 17 juin 2010)
  11. « J.A Kana-Biyk signe pour 4 ans au SRFC », sur staderennais.com,‎ 22 juin 2010 (consulté le 22 juin 2010)
  12. « Fiche de François Omam-Biyik », sur footballdatabase.eu (consulté le 22 juin 2010)
  13. « J.A. Kana-Biyik prolonge son contrat d'un an », sur rennes.lemensuel.com,‎ 09 novembre 2011 (consulté le 21 juin 2012)
  14. « Kana-Biyik: "Je peux jouer au niveau international" », sur rennes.lemensuel.com,‎ 24 février 2012 (consulté le 14 juillet 2012)
  15. « Cameroun - Cap Vert : le onze entrant », sur camfoot.com,‎ 14 octobre 2012 (consulté le 14 octobre 2012)
  16. D. Mi., « Le Cameroun a été dompté », sur lequipe.fr,‎ 14 octobre 2012 (consulté le 14 octobre 2012)
  17. « TFC - Toulouse en quête d'un défenseur central », sur madeinfoot.com,‎ 20 décembre 2014 (consulté le 20 janvier 2015)
  18. « Jean-Armel Kana-Biyik rejoint le TFC ! », sur tfc.info,‎ 10 janvier 2015 (consulté le 19 janvier 2015)
  19. W.T., « Toulouse : Kana-Biyik out trois semaines », sur rmcsport.bfmtv.com,‎ 19 janvier 2015 (consulté le 19 janvier 2015)
  20. Statistiques de Jean-Armel Kana-Biyik sur footballdatabase.eu

Sur les autres projets Wikimedia :