Anatoli Tarassov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tarassov.

Anatoli Tarassov

Description de l'image  Tarasov otziv.JPG.
Nationalité Drapeau de l'URSS Union soviétique
Drapeau de la Russie Russie
Né le 10 décembre 1918,
Moscou (RSFS de Russie)
Mort le 23 juin 1995,
Moscou (Russie)
Entraîneur décédé
A entraîné HK CSKA Moscou
Activité 19471974
A joué pour HK CSKA Moscou

Temple de la renommée de l'IIHF : 1997

Temple de la renommée russe : 1949

Anatoli Vladimirovitch Tarassov (en russe : Анатолий Владимирович Тарасов ; en anglais : Anatoli Tarasov), né le 10 décembre 1918 à Moscou, en RSFS de Russie, et décédé le 23 juin 1995 à Moscou en Russie, est un entraîneur de hockey sur glace soviétique. Il introduisit l'agressif style canadien du hockey.

Il était le père de Tatiana, entraîneuse russe de patinage artistique.

Carrière[modifier | modifier le code]

Anatoli Tarassov fut joueur professionnel en tant que membre de l'Armée rouge avec le HK CSKA Moscou entre 1946 et 1953[1] et a joué une centaine de matchs pour 102 buts dans le championnat soviétique. Il gagne le titre de champion d'URSS de 1948 à 1950 ainsi que le titre de meilleur buteur du championnat en 1947. Il occupe entre 1947 et 1974 le poste d'entraîneur de l'équipe et remporte 17 titres en tant qu'entraîneur.

Il dirigea l'équipe nationale soviétique lors de onze championnats du monde remportant dix titres mondiaux et trois médailles d'or aux Jeux olympiques d'hiver en 1964, 1968 et 1972[2].

En 1974, il est admis au temple de la renommée du hockey en tant que bâtisseur[3].

Tarassov est inhumé au cimetière Vagankovo à Moscou aux côtés d'autres champions.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Biographie sur http://www.chidlovski.com/.
  2. (en) Fiche de carrière sur http://www.chidlovski.net/.
  3. (en) « Anatoli Tarassov, honoured member », sur Legends of Hockey Net (consulté le 8 février 2014)