Iouri Istomine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Iouri Istomine
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nom Iouri Vassiliovich Istomine
Nationalité Drapeau de l'URSS Union soviétique
Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Naissance 3 juillet 1944
Lieu Kharkiv (Union soviétique)
Décès 6 février 1999 (à 54 ans)
Taille 1,71 m (5 7)
Période pro. 1964-1975
Poste Défenseur
Parcours junior
Saisons Club
1963 Drapeau : URSS Avangard Kharkiv
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1964-1965 Drapeau : URSS SKA Kiev
1966-1974 Drapeau : URSS CSKA Moscou 206 (1)
1975 Drapeau : URSS SC Lutsk
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1967-1972 Drapeau : URSS Union soviétique 34 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Iouri Vassiliovich Istomine[1] (en russe : Юрий Васильевич Истомин . en ukrainien : Юрій Васильович Істомин) né le 3 juillet 1944 à Kharkiv et mort le 6 février 1999, est un footballeur international soviétique ayant remporté une médaille de bronze lors des Jeux olympiques d'été de 1972.

Biographie[modifier | modifier le code]

Istomine fait ses débuts avec le SKA Kiev, jouant alors en troisième division soviétique. Il joue deux saisons avant de se faire remarquer et de signer un contrat avec le CSKA Moscou en 1966.

Dès son arrivée à Moscou, Iouri fait partie du onze de départ du CSKA. Il va s'imposer parmi les meilleurs défenseurs du pays et être sélectionné pour le championnat d'Europe 1968 où il est titulaire.

En 1970, il remporte son premier et seul titre national, c'est-à-dire le championnat d'URSS. Juste après, il commence à perdre du temps de jeu mais reste dans les petits papiers de la sélection nationale. Il participe à la défaite en finale de l'Euro 1972[1].

Il est aussi retenu dans l'équipe olympique pour les Jux Olympiques de 1972 et va remporter la médaille de bronze avec son pays. En 1974, il quitte le CSKA après neuf saisons au sein du club pour finir sa carrière en troisième division, au SC Lutz, rejoignant Volodymyr Dudarenko qui part de Moscou au même moment qu'Istomine.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Historique Euro 1972 : L'Allemagne s'impose sans la France »,‎ 20 août 2006 (consulté le 13 février 2014)

Lien externe[modifier | modifier le code]