HK CSKA Moscou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

CSKA Moscou

alt=Description de l'image HC CSKA Moscou 2012.png.
Fondé en 1946
Siège Drapeau de Moscou Moscou
Drapeau de l'Oblast de Moscou Oblast de Moscou
Drapeau de la Russie Russie
Patinoire (aréna) Palais des sports de glace CSKA
Couleurs Rouge, blanc, bleu
                 
Ligue KHL
Association Ouest
Division Tarassov
Capitaines adjoints Sergueï Chirokov
Entraîneur-chef John Torchetti
Entraîneur(s) associé(s) Viatcheslav Boutsaïev
Ievgueni Namestnikov
Sergueï Zoubov
Iouri Choundrov
Directeur général Sergueï Fiodorov
Équipe(s) affiliée(s) Khimik Voskressensk (Vyschaïa Liga)
Krasnaïa Armia (MHL)
Site web http://www.cska-hockey.ru/

Le HK CSKA Moscou (en russe Хоккейный клуб ЦСКА Москва, Центральный Спортивный Клуб Армии, Club sportif central de l'armée) est la section hockey sur glace du club omnisports. Basée dans la ville de Moscou en Russie, elle est l'équipe la plus titrée de l'histoire de l'Union soviétique.

Histoire[modifier | modifier le code]

Historique du temps de l'URSS[modifier | modifier le code]

L'équipe est fondée lors de la création du championnat d'URSS de hockey en 1946 sous le nom de CDKA (ЦДКА). Ce premier championnat regroupe alors 9 équipes dont des équipes de l'Armée rouge : le CDKA – le club club sportif central de l'armée – le VVS MVO Moscou – club de l'armée de l'air – et également deux équipes d'officiers de l'armée – les Dom ofitserov. Des équipes des milices soviétiques sont également engagées, ce sont les équipes nommées Dynamo. Pour la première édition, trois poules de quatre équipes sont mises en place et chaque équipe joue trois matchs. Le CDKA va finir à la première place de sa poule devant le VVS de Vassili Staline, le fils de Joseph Staline, et va pouvoir jouer la poule finale avec le Spartak Moscou et le Dynamo Moscou. Le CDKA gagne son ticket pour la phase finale en battant le VVS sur la marque de 5 buts à 3. Lors de la phase finale, chaque équipe va gagner deux matchs en perdre deux et finalement c'est Arkadi Tchernychev et son équipe du Dynamo qui remporte le premier titre de champion à la différence de buts : le Dynamo affiche 10 buts pour et 6 contre, le CDKA 5 pour et 6 contre tandis que le Spartak en compte 4 pour et 7 contre[1]. Lors de cette première saison, le CDKA va faire jouer plusieurs joueurs de l'équipe de football du club comme Vsevolod Bobrov, futur vedette internationale[2].

Pour la seconde saison d'URSS de hockey, Anatoli Tarassov du VVS rejoint le CDKA après s'être fâché avec Vassili Staline. Aux côtés de Bobrov et de ses 52 buts, Tarassov, qui évolue comme joueur mais également comme entraîneur de l'équipe, va conduire le CDKA a son premier titre de champion d'URSS. L'équipe compte alors une différence de buts de +83 contre +57 pour le second du classement, le Spartak[3]. L'équipe remporte par la suite un second titre en 1949 puis un troisième en 1950 même si le titre de 1950 est plus compliqué à obtenir.

En effet, depuis quelques années, le président du VVS a pris pour habitude de renforcer son équipe avec les meilleurs joueurs des équipes adverses et après avoir volé la première ligne du Spartak en 1948, il jette son dévolu sur celle du CDKA après le second titre de 1949. C'est ainsi Bobrov et Viktor Chouvalov qui sont « invités » à changer d'équipe pour la saison 1949-50. Cette saison marque tout de même les débuts des défenseurs Nikolaï Sologoubov[4] et de Dmitri Oukolov[5] dans l'effectif de l'équipe.

Pour la saison suivante, le président du VVS va prendre un nouveau joueur du CDKA pour enrichir son effectif et c'est au tour du gardien de but de l'équipe, Grigory Mkrtychan, de rejoindre l'équipe. Le CDKA finit alors à la quatrième place du classement et va devoir attendre jusqu'à la fin de la saison 1952-53 pour pouvoir revenir sur les devants de la scène : le VVS est dissous à la suite du décès de Joseph Staline et Bobrov peut revenir dans son équipe. L'équipe finit à la seconde place du classement de la saison mais va remporter sa première Coupe d'URSS en battant le Krylia Sovetov Moscou[6]. Cette année-là, l'équipe qui se nomme alors LRCDAS va également décrocher le record de son histoire pour la plus grande différence de buts en venant battre le Spartak 23 à 0[7].

L'année 1955 va voir le CSK MO — nouvelle appellation du club — devenir le club titré de l'Union soviétique grâce à son quatrième titre de champion du pays et en même temps le club réalise le doublé en venant également remporter la Coupe aux dépens du Dynamo Moscou. Le club compte alors dans ses rangs les joueurs suivants : Grigory Mkrtychan, Nikolaï Poutchkov, Aleksandr Vinogradov, Pavel Sidorenkov, Nikolaï Sologoubov, Ivan Tregoubov, Dmitri Oukolov, Evgueni Babich, Iouri Baouline, Vsevolod Bobrov, Vladimir Brounov, Aleksandr Komarov, Iouri Kopylov, Konstantin Loktev, Iouri Pantioukhov, Aleksandr Tcherepanov, Viktor Chouvalov et toujours avec Tarassov en tant qu'entraîneur[8]. Tcherepanov finit meilleur buteur de la Coupe avec 8 réalisations[9].

La saison 1955-56 va être encore plus impressionnante de la part du CSK MO puisque l'équipe remporte l'intégralité des 28 matchs joués dans la saison ainsi que les 4 matchs de la Coupe pour un nouveau doublé coupe-championnat[10].

Historique en Russie[modifier | modifier le code]

Il a évolué en Superliga. Le premier joueur étranger du club est le Yougoslave Ivan Prokic qui ne dispute que sept matchs en 1994-1995. En 2008, un nouveau championnat de hockey est mis en place entre des équipes d'Eurasie : la Ligue continentale de hockey, également appelée Kontinentalnaïa Hokkeïnaïa Liga ou par l'acronyme KHL. La KHL regroupe des équipes de Russie, du Kazakhstan, de Biélorussie et de Lettonie et a pour but de concurrencer la Ligue nationale de hockey[11]. Viatcheslav Bykov est l'entraîneur de l'équipe. Elle s'incline ne quart de finale de la Coupe Gagarine contre le Dynamo Moscou. En 2009, Sergueï Nemtchinov est nommé à la tête de l'équipe. Sergueï Chirokov, le meilleur pointeur de l'équipe décide d'aller tenter sa chance en Amérique du Nord. Son dauphin Oleg Saprykine et le capitaine Vadim Iepantchintsev passent au Dynamo alors que Iakov Rylov fait le chemin inverse. Mikhaïl Pachnine premier joueur de l'histoire de la Ligue continentale de hockey à être choisi au cours du repêchage d'entrée intègre les lignes arrières. Le défenseur Konstantin Korneïev est nommé capitaine. Au mois de novembre, le CSKA fait revenir Nikita Filatov des Blue Jackets de Columbus et Albert Lechtchiov. Le président du CSKA Viatcheslav Fetissov rechausse les patins à l'âge de 51 ans. Onze ans après sa retraite sportive, ce membre du Triple Gold Club fait son retour au jeu aux côtés de Korneïev[12]. Il joue huit minutes contre le SKA Saint-Pétersbourg. Fetissov décide néanmoins le lendemain de cette défaite 3-2 serait le dernier match de sa carrière[13]. L'effectif de l'équipe est jeune et peu expérimenté, et l'équipe est classée en milieu de tableau de la conférence ouest. Fetissov réalise des échanges importants durant le mois de janvier. Le défenseur offensif Denis Kouliach et le centre Piotr Stchastlivy sont ainsi échangés contre de jeunes espoirs russes.

Appellation du club[modifier | modifier le code]

  • 1946 — CDKA (ЦДКА )
  • 1952 — LRCDAS (ЦДСА)
  • 1955 — CSK MO (ЦСК МО)
  • 1960 — CSKA (ЦСКА)

Les logos[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le CSKA Moscou possède la palmarès le plus étendu de l'histoire du hockey sur glace soviétique et russe avec 32 titres nationaux et 20 victoires en Coupe d'Europe.

Palmarès national[modifier | modifier le code]

Championnat d'URSS[modifier | modifier le code]

Coupe d'URSS[modifier | modifier le code]

Krasnaïa Armia (MHL)[modifier | modifier le code]

Palmarès international[modifier | modifier le code]

Coupe d'Europe
Coupe Spengler

Saisons après saisons[modifier | modifier le code]

Note : PJ : parties jouées, V : victoires, VP : victoires en prolongation ou en fusillade, D : défaites, N : matchs nuls, DP : défaite en prolongation, DP : défaite en prolongation ou en fusillade, Pts : Points, BP : buts pour, BC : buts contre.

Saisons en KHL[modifier | modifier le code]

Saison PJ V VP VTF DP DTF D BP BC Pts Classement Séries éliminatoires
2008-09 56 27 4 3 4 7 11 176 141 106 4e/24 Symbol support vote.svg Lada Togliatti 3-2 (huitième-finale)
Symbol oppose vote.svg HK Dinamo Moscou 3-0 (Quart-finale)
2009-10 56 22 3 5 4 1 21 148 135 87 12e/24 Symbol oppose vote.svg HK MVD 3-0 (huitième-finale)
2010-11 54 13 0 7 4 2 28 136 169 59 19e/23 Non qualifié
2011-12 54 18 3 0 7 0 25 119 129 70 18e/23 Symbol oppose vote.svg SKA Saint-Pétersbourg

4-0 (quart-finale)

2012-13 52 23 5 8 1 0 15 151 109 96 6e/26 Symbol support vote.svg HC Lev Prague 4-0 (huitième-finale)
Symbol oppose vote.svg OHK Dinamo 4-1 (quart-finale)
2013-14 54 25 2 5 20 1 1 130 118 91 12e/26 Symbol oppose vote.svg SKA Saint-Pétersbourg 4-0 (quart-finale)

Saisons du HK CSKA Moscou[modifier | modifier le code]

Saison PJ V VP N DP D BP BC Pts Classement Séries éliminatoires
2007-08 57 30 6 - 6 15 190 139 108 5e/20 place Symbol support vote.svg Traktor Tcheliabinsk 3-0 (huitième-finale)
Symbol oppose vote.svg Ak Bars Kazan 3-0 (quart-finale)
2006-07 54 27 1 4 2 20 153 139 89 4e/19 place Symbol support vote.svg Lada Togliatti 3-0 (huitième-finale)
Symbol support vote.svg Salavat Ioulaïev Oufa 3-2 (quart-finale)
Symbol oppose vote.svg Ak Bars Kazan 3-2 (quart-finale)
2005-06 51 25 0 8 1 17 84 153 128 5e/18 place Symbol support vote.svg Severstal Tcherepovets 3-1 (huitième-finale)
Symbol oppose vote.svg Avangard Omsk 3-0 (quart-finale)
2004-05 60 21 3 9 3 24 156 147 81 10e/16 place Ne participe pas
2003-04 60 21 4 6 0 29 127 149 77 10e/16 place Ne participe pas
2002-03 51 20 0 6 3 22 123 119 67 10e/18 place Ne participe pas
2001-02 56 39 1 4 2 10 259 116 125 1e/15 place de la zone ouest 2e de la poule finale de la Vyschaïa Liga
Entré  Promu en Superliga
2000-01 44 17 1 6 2 18 144 129 61 6e/12 place de la zone ouest Non qualifié pour la poule finale de la Vyschaïa Liga
1999-00 44 21 1 3 0 19 198 147 68 6e/12 place de la zone ouest Non qualifié pour la poule finale de la Vyschaïa Liga
1998-99 36 19 - 3 - 14 153 87 41 5e/10 place de la Vyschaïa Liga 11e/12 de la poule de promotion en élite
1997-98 26 6 - 3 - 17 44 84 15 12e/14 place de la poule ouest de l'élite 6e/12 place de la poule de promotion/relégation
Remplacé Relégué en Vyschaïa Liga
1996-97 26 12 - 5 - 7 65 31 36 3e/13 place de la poule ouest de l'élite 13e/20 place de la poule finale de Superliga
1995-96 52 27 - 8 - 17 149 104 66 15e/28 place Remporte la poule de maintien
1994-95 52 25 - 7 - 20 158 114 57 6e/14 place de la poule ouest Symbol oppose vote.svg Metallourg Magnitogorsk 2-0 (huitième de finale)
1993-94 46 21 - 5 - 20 111 121 47 14e/24 place Symbol oppose vote.svg Salavat Ioulaïev Oufa 2-1 (huitième de finale)
1992-93 30 21 - 5 - 7 123 75 44 2e/16 place Symbol support vote.svg Khimik Voskressensk 3-2 (demi-finale)
Symbol oppose vote.svg HK Dinamo Moscou 3-0 (Finale)

Saisons du CSKA Moscou[modifier | modifier le code]

Saison PJ V VP N DP D BP BC Pts Classement Séries éliminatoires
2001-02 51 10 1 4 0 36 100 206 36 17e/18 place de la zone ouest Remplacé Relégué en Vyschaïa Liga
2000-01 34 10 1 7 2 14 57 65 41 14e/18 place de l'élite 4e/6 de la poule de relégation
1999-00 38 17 1 4 1 15 81 88 58 11e/20 place de l'élite Symbol oppose vote.svg Severstal Tcherepovets 3-0 (huitième de finale)
1998-99 42 14 - 9 - 19 91 85 37 12e/22 place de l'élite Symbol oppose vote.svg Torpedo Iaroslavl 3-0 (huitième de finale)
1997-98 26 11 - 1 - 14 57 67 23 8e/14 place de la poule ouest de l'élite 17e/20 place de la poule finale de l'élite
1996-97 32 24 - 3 - 5 143 59 51 1e/9 place de la poule ouest de la Vyschaïa Liga 4e/10 place de la poule de promotion en élite

Saisons en URSS[modifier | modifier le code]

Saison PJ V N D BP BC Pts Classement Séries éliminatoires
1990-91 46 24 13 9 168 117 61 4e/10 place Pas de séries éliminatoires
1989-90 48 33 6 9 200 106 72 2e/10 place Pas de séries éliminatoires
1988-89 36 23 5 8 165 100 61 1e/14 place Pas de séries éliminatoires
1987-88 44 32 7 5 230 111 71 1e/10 place Symbol support vote.svg Krylia Sovetov 3-0 (demi-finale)
Symbol support vote.svg Dinamo Riga 3-1 (Finale)
1986-87 40 36 2 2 223 80 74 1e/10 place Pas de séries éliminatoires
1985-86 40 32 5 3 219 79 69 1e/10 place Pas de séries éliminatoires
1984-85 40 31 6 3 221 95 68 1e/12 place Pas de séries éliminatoires
1983-84 44 43 0 1 286 80 86 1e/12 place Pas de séries éliminatoires
1982-83 44 40 1 3 261 73 81 1e/12 place Pas de séries éliminatoires
1981-82 47 40 3 4 269 91 83 1e/12 place Pas de séries éliminatoires
1980-81 49 40 6 3 299 113 86 1e/12 place Pas de séries éliminatoires
1979-80 44 39 2 3 306 118 80 1e/12 place Pas de séries éliminatoires
1978-79 44 35 2 7 277 131 72 1e/12 place Pas de séries éliminatoires
1977-78 36 28 3 5 215 109 59 1e/10 place Pas de séries éliminatoires
1976-77 36 28 1 7 220 113 72 1e/10 place Pas de séries éliminatoires
1975-76 36 22 4 10 188 116 48 2e/10 place Pas de séries éliminatoires
1974-75 36 25 3 8 196 122 53 1e/10 place Pas de séries éliminatoires
1973-74 32 18 4 10 153 121 40 2e/9 place Pas de séries éliminatoires
1972-73 32 26 2 4 204 102 54 1e/9 place Pas de séries éliminatoires
1971-72 32 27 3 2 202 94 57 1e/9 place Pas de séries éliminatoires
1970-71 40 32 1 7 243 95 65 1e/9 place Pas de séries éliminatoires
1969-70 44 39 1 4 321 121 79 1e/12 place Pas de séries éliminatoires
1968-69 52 40 2 10 313 136 85 2e/12 place Pas de séries éliminatoires
1967-68 44 39 4 1 278 90 82 2e/12 place Pas de séries éliminatoires
1966-67 44 35 4 5 283 120 74 2e/12 place Pas de séries éliminatoires
1965-66 36 32 2 2 239 70 66 1e/10 place Pas de séries éliminatoires
1964-65 36 33 2 1 219 39 68 1e/10 place Pas de séries éliminatoires
1963-64 36 32 1 3 246 84 65 1e/10 place Pas de séries éliminatoires
1962-63 19 16 0 3 135 53 32 1e/20 place Pas de séries éliminatoires
1961-62 38 30 3 5 240 105 63 3e/20 place Pas de séries éliminatoires
1960-61 31 22 1 8 162 66 45 1e/19 place Pas de séries éliminatoires
1959-60 25 19 1 5 109 66 39 1e/6 place Symbol support vote.svg Kirovets Leningrad 3-1 (Huitième de finale)
Symbol support vote.svg Torpedo Gorki 2-1 (Quart de finale)
Symbol support vote.svg Krylia Sovetov 2-0 (demi-finale)
Symbol support vote.svg HK Dinamo Moscou 3-0 (finale)
1958-59 27 20 4 3 163 49 44 1e/10 place Pas de séries éliminatoires
1957-58 34 30 2 2 230 66 62 1e/16 place Pas de séries éliminatoires
1956-57 30 28 1 1 223 37 57 2e/16 place Pas de séries éliminatoires
1955-56 28 28 0 0 217 29 56 1e/15 place Pas de séries éliminatoires
1954-55 18 17 0 1 142 16 34 1e/10 place Pas de séries éliminatoires
1953-54 16 13 1 2 140 26 27 2e/9 place Pas de séries éliminatoires
1952-53 20 16 2 2 150 40 34 2e/17 place Pas de séries éliminatoires
1951-52 16 13 1 2 83 28 20 2e/12 place Symbol oppose vote.svg VVS MVO Moscou 3-2 (finale)
1950-51 15 9 1 5 69 43 19 4e/12 place Pas de séries éliminatoires
1949-50 22 19 1 2 122 32 39 1e/12 place Pas de séries éliminatoires
1948-49 18 15 2 1 80 29 32 1e/10 place Pas de séries éliminatoires
1947-48 18 16 1 1 128 25 33 1e/10 place Pas de séries éliminatoires
1946-47 7 4 1 2 16 11 9 2e/12 place Pas de séries éliminatoires
Saison PJ V N D BP BC Pts Classement Séries éliminatoires

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Année Entraîneurs
1946–1947 Pavel Korotkov
1947–1960 Anatoli Tarassov
1960–1961 Aleksandr Vinogradov
1961 Ievgueni Babitch
1961–1963 Anatoli Tarassov
1963–1964 Boris Koulaguine
1964–1972 Anatoli Tarassov
1972 Boris Koulaguine
1972–1975 Anatoli Tarassov
1975–1977 Konstantin Loktev
1977–1996 Viktor Tikhonov
1996–1998 Aleksandr Sergueïevitch Voltchkov
1998–2000 Boris Mikhaïlov
2001 Vladimir Kroutov
2001–2002 Irek Guimaïev
2002 Vladimir Semionov
2002–2004 Viktor Tikhonov
2004–2009 Viatcheslav Bykov
2009-2011 Sergueï Nemtchinov
2011-février 2012 Július Šupler
février 2012-mai 2012 Viatcheslav Boutsaïev
mai 2012 - décembre 2012 Valeri Braguine
2013 John Torchetti

Anciens joueurs[modifier | modifier le code]

La ligne d'attaque formée dans les années 1980 par Vladimir Kroutov, Igor Larionov et Sergueï Makarov est restée dans les mémoires sous le nom de Ligne KLM.

Effectif 2014-2015[modifier | modifier le code]

Entraîneur : Dmitri Kvartalnov

Pour modifier l'effectif, suivez ce lien
Effectif 2014-2015[14]
No Nom Nat. Position Arrivée
40 Galimov, StanislavStanislav Galimov Drapeau : Russie Gardien 2014 Atlant Mytichtchi
35 Lalande, KevinKevin Lalande Drapeau : Biélorussie Drapeau : Canada Gardien 2014 HK Dinamo Minsk
41 Billins, ChadChad Billins Drapeau : États-Unis Défenseur 2014 Heat d'Abbotsford
9 Bondarev, AlekseïAlekseï Bondarev Drapeau : Russie Défenseur 2014 Traktor Tcheliabinsk
6 Denissov, DenisDenis DenissovC Drapeau : Russie Défenseur 2012 SKA Saint-Pétersbourg
55 Kisselevitch, BogdanBogdan Kisselevitch Drapeau : Russie Défenseur 2014 Severstal Tcherepovets
38 Naumenkov, MikhailMikhail Naumenkov Drapeau : Russie Défenseur 2014 Admiral Vladivostok
16 Micharine, GueorguiGueorgui Micharine Drapeau : Russie Défenseur 2013 Metallourg Magnitogorsk
57 Panine, GrigoriGrigori Panine Drapeau : Russie Drapeau : Kazakhstan Défenseur 2013 Ak Bars Kazan
75 Iegorchev, StanislavStanislav Iegorchev Drapeau : Russie Défenseur 2013 Avangard Omsk
22 Zaïtsev, NikitaNikita Zaïtsev Drapeau : Russie Défenseur 2013 Sibir Novossibirsk
77 Da Costa, StéphaneStéphane Da Costa Drapeau : France Drapeau : Pologne Attaquant 2014 Sénateurs d'Ottawa
10 Eager, BenBen Eager Drapeau : Canada Attaquant 2014 Oilers d'Edmonton
51 Fefelov, IgorIgor Fefelov Drapeau : Russie Attaquant 2014
27 Grigorenko, IgorIgor Grigorenko Drapeau : Russie Attaquant 2012 Salavat Ioulaïev Oufa
8 Korotkov, IevgueniIevgueni Korotkov Drapeau : Russie Attaquant 2014 Amour Khabarovsk
13 Lioubimov, RomanRoman Lioubimov Drapeau : Russie Attaquant 2009 (formé au club)
39 Mursak, JanJan Mursak Drapeau : Slovénie Attaquant 2013 Amour Khabarovsk
74 Prokhorkine, NikolaïNikolaï Prokhorkine Drapeau : Russie Attaquant 2010 (formé au club)
47 Radoulov, AleksandrAleksandr RadoulovA Drapeau : Russie Attaquant 2012 Predators de Nashville
23 Stas, AndreïAndreï Stas Drapeau : Biélorussie Drapeau : Russie Attaquant 2014 HK Dinamo Minsk
7 Teleguine, IvanIvan Teleguine Drapeau : Russie Attaquant 2014 IceCaps de Saint-Jean
61 Volkov, IgorIgor Volkov Drapeau : Russie Attaquant 2014 HK Spartak Moscou
18 Jafiarov, DamirDamir Jafiarov Drapeau : Russie Attaquant 2014 Metallourg Novokouznetsk
25 Jarkov, VladimirVladimir Jarkov Drapeau : Russie Attaquant 2012 Devils du New Jersey
11 Andronov, SergueïSergueï Andronov Drapeau : Russie Attaquant 2014 Wolves de Chicago
44 Artioukhine, IevgueniIevgueni ArtioukhineA Drapeau : Russie Attaquant 2014 Atlant Mytichtchi
Hjalmarsson, SimonSimon Hjalmarsson Drapeau : Suède Attaquant 2014 Linköpings HC
96 Kuzmenko, AndreiAndrei Kuzmenko Drapeau : Russie Attaquant 2014
80 Kvartalnov, NikitaNikita Kvartalnov Drapeau : Russie Attaquant 2014 Sibir Novossibirsk
78 Mamine, MaksimMaksim Mamine Drapeau : Russie Attaquant 2014
68 Silaïev, IvanIvan Silaïev Drapeau : Russie Attaquant 2014

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Premier championnat d'URSS sur (ru) http://history.thehockeyworld.com et (fr) http://www.hockeyarchives.info.
  2. (ru) Biographie de Vsevolod Bobrov sur http://www.hockeystars.ru.
  3. (fr) Championnat 1947-48 sur http://www.hockeyarchives.info/.
  4. (en) Fiche de carrière de Sologubov sur http://www.eurohockey.net.
  5. (en) Fiche de carrière d'Oukolov sur http://www.eurohockey.net.
  6. (ru) Championnat 1953-54 sur http://history.thehockeyworld.com.
  7. (ru) Historique du CSKA sur http://cska-hockey.ru.
  8. (ru) Championnat 1954-55 sur http://history.thehockeyworld.com.
  9. (fr) Championnat 1954-55 sur http://www.hockeyarchives.info.
  10. Championnat 1955-56 sur (ru) http://history.thehockeyworld.com et (fr) http://www.hockeyarchives.info.
  11. (en) Présentation de la KHL sur http://www.eurohockey.net.
  12. (ru) Retour de Fetissov sur www.khl.ru
  13. (en) Fetissov : Un match c'est suffisant sur www.russianhockeyfans.com
  14. « CSKA Moscou 2014-2015 », sur eliteprospects.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]