Jean-Baptiste Hamelin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-Baptiste Hamelin (1733-1804), fut un militaire canadien-français et officier dans les troupes américaines durant la guerre d'indépendance.

Jean-Baptiste Hamelin s'engagea dans la guerre d'indépendance américaine le 16 décembre 1776[1].

Jean-Baptiste Hamelin servit dans le 2e régiment canadien au sein de l'armée continentale américaine, commandé par Moses Hazen, un Américain vivant au Québec et qui se battait du côté des Américains pendant la Révolution américaine.

Durant l'été 1779, Jean-Baptiste est avec son régiment canadien pour construire une route d'invasion parallèle au lac Champlain.

Jean-Baptiste Hamelin fut envoyé par Augustin de la Balme pour commander l'attaque du fort Saint-Joseph occupé par les Britanniques depuis le traité de Paris en 1763. Si l'attaque du fort Saint-Joseph fut un succès, par la suite les forces britanniques reprirent le dessus et capturèrent une partie des assaillants retranchés dans Petit Fort, un fortin situé dans la même région.

Jean-Baptiste Hamelin fut démobilisé des obligations militaires le 21 juin 1783.

En 1787, il s'en retourne au Canada avec plusieurs de ses compagnons de régiment[2].

Sources[modifier | modifier le code]

  1. http://amlawsite.tripod.com/id52.htm
  2. http://amlawsite.tripod.com/id50.htm