Circuit des Amériques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Circuit des Amériques
Circuit of the Americas (CoTA)
Circuit des Amériques
Anciens noms Circuit d'Austin
Caractéristiques générales
Lieu Elroy
Comté de Travis
Texas
États-Unis
Coordonnées 30° 08′ 12″ N 97° 37′ 50″ O / 30.136611, -97.63069130° 08′ 12″ Nord 97° 37′ 50″ Ouest / 30.136611, -97.630691  

Géolocalisation sur la carte : Texas

(Voir situation sur carte : Texas)
Circuit des Amériques

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Circuit des Amériques
Construction Décembre 2010 - juin 2012[1]
Ouverture 2012
Architecte Hermann Tilke
Capacité 100 000 spectateurs (est.)[2]
Événements
Grand Prix automobile des États-Unis
Grand Prix moto des Amériques
6 Heures du Circuit des Amériques
Dimensions
Nombre de virages 20
Longueur 5,47 km (3,4 mi)

Le circuit des Amériques (en anglais Circuit of the Americas), parfois abrégé en CotA, est un circuit automobile situé dans le village d'Elroy, à proximité de la ville d'Austin, dans l'État du Texas aux États-Unis.

Le Circuit des Amériques accueille depuis 2012 le Grand Prix des États-Unis dans le cadre du championnat du monde de Formule 1. C'est le premier circuit construit spécialement aux États-Unis pour accueillir un Grand Prix de Formule 1.

Tracé[modifier | modifier le code]

Le 1er septembre 2010, le tracé du circuit est dévoilé et il est révélé que le circuit automobile d'Austin accueillera le Grand Prix automobile des États-Unis en 2012, après une absence de cinq années[2]. Comme la plupart des circuits récents intégrés au championnat du monde de Formule 1, le tracé du circuit a été dessiné par Tavo Hellmund, l'initiateur du projet, assisté par l'architecte allemand Hermann Tilke.

Le circuit sera long d'approximativement 5,47 kilomètres, avec 20 virages. La première de ses spécificités est qu'il est l'un des rares circuits du championnat du monde à tourner dans un sens anti-horaire : seuls les Grands Prix de Singapour, de Corée du Sud, du Brésil et d'Abou Dabi sont dans ce cas.

La construction du circuit, ici le premier virage.

La deuxième spécificité de ce tracé est qu'il reprend certains virages connus de circuits existants : les virages 3 à 6 reprennent l'enchainement Maggots-Becketts-Chapel du circuit de Silverstone, les virages 13 à 15 reprennent l'entrée du stade du circuit d'Hockenheim et les virages 16 à 18 ressemblent au quadruple-gauche du circuit d'Istanbul Park.

Enfin, la troisième spécificité de ce circuit est son dénivelé. En effet, c'est le troisième circuit ayant le plus de dénivellation avec 40,5 mètres, derrière les circuits de Spa-Francorchamps et de Suzuka. Du fait de ce dénivelé, l'épingle du virage 1 sera la « signature » du circuit avec une forte montée menant au virage suivie d'une forte descente immédiatement après[2].

Péripéties lors de la construction du circuit[modifier | modifier le code]

En mai 2010, la FIA annonce que le Grand Prix des États-Unis fera son retour au calendrier du championnat du monde en 2012 à Austin au Texas, sur un circuit spécialement conçu pour l'occasion. Le 1er septembre 2010, le tracé du circuit automobile d'Austin est dévoilé et la construction débute en décembre 2010.

Néanmoins, le 15 novembre 2011, Susan Combs, contrôleuse générale des finances du Texas, annonce que la subvention de 25 millions de dollars pour le Grand Prix ne sera pas versée d'avance tant que la première course n'aura pas eu lieu, surtout depuis l'annonce de l'organisation d'un Grand Prix à New York dès 2013. Le circuit des Amériques annonce dans un communiqué officiel l'arrêt du chantier tant qu'un contrat avec Bernie Ecclestone n'est pas conclu[3].

Panneau aux abords du Circuit des Amériques.

Le 16 novembre 2011, Bernie Ecclestone affirme dans une interview à Press Association que le Grand Prix des États-Unis à Austin est sur le point de perdre sa date au calendrier 2012 : « Nous avions un accord avec Full Throttle Productions. Tout avait été signé et gravé dans le marbre mais ensuite la COTA (les promoteurs du chantier du circuit) est venue dire qu'elle voulait gérer les choses elle-même, car elle avait des problèmes avec Tavo Hellmund, le patron de Full Throttle Productions. Ils m'ont dit qu'ils avaient le circuit et qu'ils voulaient donc trouver un accord avec moi. Je leur ai donc dit qu'ils devaient trouver un accord avec Tavo Hellmund et ils m'ont répondu que c'est ce qu'ils allaient faire mais ce n'est plus possible car nous avons annulé le contrat de Tavo qui ne l'avait pas respecté en ne fournissant pas toutes les garanties demandées. »[4]

Le lendemain 17 novembre, Bernie Ecclestone annonce que, faute de garanties bancaires de la part de l'État du Texas et d'un contrat valide avec les organisateurs du Grand Prix d'une part et les promoteurs du circuit d'autre part, il est probable que le conseil mondial de la FIA décide lors de la réunion du 7 décembre d'annuler l'édition 2012 du Grand Prix[5].

Le 7 décembre 2011, Red McCombs, le principal investisseur annonce qu'un accord est conclu entre la COTA et Bernie Ecclestone : « Monsieur Ecclestone a reçu son chèque aujourd’hui pour le Grand Prix des États-Unis. Nous tenons à remercier les fans qui nous soutiennent, les autorités locales et les entreprises qui nous ont encouragé, l'État du Texas, le staff du Circuit des Amériques et Bernie lui-même. » Bobby Epstein, le patron du circuit déclare également : « Nos investisseurs ont cru depuis le début à ce projet qui représente un bénéfice énorme pour notre région et offre un puissant moteur économique pour l'avenir. Nous restons déterminés à atteindre notre objectif d’être des partenaires précieux pour notre communauté grâce à notre plateforme pour les sports et le divertissement. Les équipes d'ingénierie et de construction qui travaillaient sur le circuit vont reprendre immédiatement le travail pour que le circuit soit terminé à temps pour la date de la course. » Le Grand Prix des États-Unis figure donc au calendrier définitif de la saison 2012 de Formule 1[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Formula 1 groundbreaking date released - kxan.com, 19 juillet 2010
  2. a, b et c (en) Austin circuit layout revealed - Formula1.com, 1er septembre 2010
  3. Olivier Ferret, « Officiel : Austin stoppe ses travaux jusqu’à nouvel ordre ! », sur motorsport.nextgen-auto.com,‎ 15 novembre 2011 (consulté le 17 novembre 2011)
  4. Olivier Ferret, « Ecclestone : Austin risque de passer à la trappe », sur motorsport.nextgen-auto.com,‎ 16 novembre 2011 (consulté le 17 novembre 2011)
  5. Olivier Ferret, « Ecclestone propose un report à 2013 pour Austin », sur motorsport.nextgen-auto.com,‎ 17 novembre 2011 (consulté le 17 novembre 2011)
  6. Jean-Michel Setbon, « Le circuit d’Austin a payé Ecclestone », sur motorsport.nextgen-auto.com,‎ 7 décembre 2011 (consulté le 7 décembre 2011)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]