Circuit urbain de Singapour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Circuit urbain de Singapour
Marina Bay Street Circuit
Circuit urbain de Singapour
Caractéristiques générales
Lieu Drapeau de Singapour Singapour
Coordonnées 1° 17′ 22″ N 103° 51′ 32″ E / 1.289444, 103.8588891° 17′ 22″ Nord 103° 51′ 32″ Est / 1.289444, 103.858889  

Géolocalisation sur la carte : Singapour

(Voir situation sur carte : Singapour)
Circuit urbain de Singapour
Ouverture 2008
Architecte KBR, Inc.
Capacité 110 000 spectateurs
Événements
Grand Prix automobile de Singapour
Dimensions
Nombre de virages 23
Longueur 5,073 km
Meilleur tour (2013)
Moyenne 177,583 km/h
Temps 1 min 42 s 841
Pilote Drapeau : Allemagne Sebastian Vettel
Écurie Drapeau : Autriche Red Bull Racing
Modèle Red Bull RB9

Le Circuit urbain de Singapour (officiellement appelé Marina Bay Street Circuit[1]) est un circuit urbain tracé autour de Marina Bay, cœur historique de Singapour, et qui accueille chaque année depuis 2008 le Grand Prix automobile de Singapour.

Le tracé est long de 5,073 km, longeant le port à la manière du circuit de Monaco, et comporte 23 virages. Une Formule 1 y atteint généralement la vitesse de 295 km/h sur Raffles Boulevard.

Le circuit a été réalisé par KBR, Inc., s'inspirant du projet original de Hermann Tilke, architecte habituel des circuits de Formule 1 modernes.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ligne droite de départ du circuit de nuit.

Le circuit urbain de Singapour a été réalisé dans le but de permettre la tenue d'un Grand Prix de Formule 1 à Singapour. Celui-ci s'est tenu pour la première fois le 28 septembre 2008 et a été remporté par Fernando Alonso. La grande particularité de ce circuit est que la course qu'il accueille se déroule de nuit, pour permettre aux téléspectateurs européens de suivre la course aux mêmes horaires qu'une épreuve européenne et aussi d'atténuer l'influence du climat. Pour cela, près de 1500 lampadaires ont été érigés autour du circuit afin de permettre la tenue de la course dans des conditions d'éclairage optimales.

Le circuit urbain de Singapour accueille donc le troisième Grand Prix urbain de la saison de Formule 1, après le Grand Prix de Monaco, qui est au calendrier depuis 1929, et le Grand Prix d'Europe qui est organisé de 2008 à 2012 sur le circuit urbain de Valence.

En mars 2009, trois des virages du circuits ont reçu un nom après un concours lancé localement. Le virage 1 a été appelé « Sheares », du nom de Benjamin Henry Sheares, deuxième président de Singapour. Le virage 7 a été appelé « Memorial » parce qu'il est situé à proximité du mémorial civil de la Seconde Guerre mondiale. Le virage 10 a été appelé « Singapore Sling », du nom d'un cocktail local inventé en 1915.

En janvier 2010, il a été annoncé que les organisateurs de la course pensaient à apporter des modifications sur le tracé pour la saison 2011. Ces changements pourraient voir l'extension de la ligne droite de Raffles Boulevard, les pilotes contournant alors le mémorial par la droite (entre les virages 7 et 9) et non plus par la gauche (via le virage 8) et également une refonte de la partie longeant la baie pour enlever les chicanes près du lieu de l'accident de Nelson Piquet Jr.

Critiques[modifier | modifier le code]

Critiques générales[modifier | modifier le code]

La piste a été beaucoup critiquée par les pilotes de Formule 1 en raison de sa surface bosselée, rendant la moindre erreur impardonnable, particulièrement dans les conditions chaudes et humides dans lesquelles se tient le Grand Prix. Lors de sa première tenue, le leader du championnat du monde Lewis Hamilton affirmait que ce tracé était deux fois plus difficile à négocier que celui de Monaco et très physique, nécessitant de dépenser deux fois plus d'énergie qu'à Monaco.

Vibreurs et chicane[modifier | modifier le code]

Le virage 22, marquant également l'entrée des stands.

Plusieurs pilotes, notamment Sébastien Bourdais et Fernando Alonso, ont exprimé leur inquiétude au sujet des vibreurs dans de nombreux virages, particulièrement aux virages 10 et 13. Leur hauteur assez importante peut occasionner d'importants dommages aux suspensions des voitures (comme ce fut le cas pour Adrian Sutil en 2010) ou rendre la voiture incontrôlable et la faire heurter un mur.

Pour cette raison, les vibreurs furent d'abord rabaissés dans un premier temps. Pour le Grand Prix en 2010, la chicane du virage 10 a été redessinée pour la rendre plus sûre et les vibreurs ont été écartés pour éviter que les pilotes ne butent dessus. Cependant, Lewis Hamilton a affirmé dans une interview en septembre 2010 que cette modification a rendu la chicane encore plus dangereuse, rendant l'entrée du virage plus étroite. Un enchaînement qu'il a qualifié de « pire virage » qu'il ait jamais négocié en F1[2].

Entrée des stands[modifier | modifier le code]

En septembre 2008, l'entrée de l'allée des stands, qui débute dans la première partie du virage 23, a été jugée difficile et dangereuse par plusieurs pilotes à cause de la nature rapide des virages où elle est située[3]. L'entrée fut donc modifiée une première fois avant les qualifications du Grand Prix en l'éloignant des stands eux-mêmes. Les pilotes rentrent donc dans les stands plus tôt, rendant l'entrée plus sûre car plus lente.

Vitesses[modifier | modifier le code]

Voici les vitesses approximatives aux différents points du circuits[1] :

Lieu Vitesse (km/h)
Ligne des stands 290
Virage 03 90
Virage 04 200
Virage 05 135
Virage 06 280
Raffles Boulevard 298 (max)
Virage 07 110
Virage 08 94
Virage 09 126
St Andrews Road 240
Virage 10 135
Virage 12 180
Virage 13 80
Esplanade Drive 280
Virage 14 85
Virage 15 230
Virage 16 80
Virage 17 126
Virage 18 80
Virage 19 118
Virage 21 126
Virage 22 150
Virage 23 200

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Formula1.com : 2010 FORMULA 1 SINGTEL SINGAPORE GRAND PRIX
  2. (en) Lewis Hamilton criticises Singapore chicane revisions - BBC, 24 septembre 2010
  3. (en) Singapore pit entry altered - UpdateF1, 27 septembre 2008

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]