Soldier Field

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Soldier Field
Stadium.svg
Soldfldlogo.gif
Soldier fieldusgs.png
Généralités
Noms précédents
Municipal Grant Park Stadium (1924 - 1925)
Surnom(s)
Stadium in a Park
Adresse
1410 South Museum Campus Dr
Chicago, IL 60605
Coordonnées
Construction et ouverture
Ouverture
Architecte
Holabird & Roche (1924)
Lohan Caprile Goettsch Architects et Wood-Zapata (2003)
Coût de construction
10 millions $USD
365 millions $USD (rénovations)
Férmeture
Utilisation
Clubs résidents
Propriétaire
Administration
Spectacor Management Group
Équipement
Surface
Pelouse naturelle
Capacité
63 500
Affluence record
260 000 (Marian Year Tribute) (8 septembre 1954)

Géolocalisation sur la carte : Chicago

(Voir situation sur carte : Chicago)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Point carte.svg

Le Soldier Field ou New Soldier Field (auparavant Municipal Grant Park Stadium) est un stade de football américain situé le long de Lake Shore Drive au bord du Lac Michigan dans le centre-ville de Chicago, dans l'Illinois. Il a été rouvert le 29 septembre 2003 après une reconstruction complète.

Depuis 1971, ses locataires sont les Bears de Chicago, une équipe de football américain évoluant dans la division nord de la National Football Conference en National Football League, il a aussi accueilli les Fire de Chicago de la Major League Soccer entre 1998 et 2001 puis 2003 et 2005, actuellement l'équipe joue au Toyota Park. Sa capacité est de 61 500 places en configuration football américain dont 133 suites de luxe et 8 600 sièges de club. Le stade est entouré de parkings pouvant contenir 8 000 places.

Histoire[modifier | modifier le code]

Stade mythique des Bears de Chicago, le Soldier Field était par le passé l'édifice le plus ancien dans la NFL. C'est en 2003 qu'il fut entièrement reconstruit.

Pour honorer les vétérans de la Première Guerre mondiale en 1919, des projets ont été élaborés pour bâtir un nouveau terrain et le chantier commença en 1922. L'ouverture du stade (à l'origine appelé Municipal Grant Park Stadium) s'est tenu le 9 octobre 1924. Moins d'un an après, le bâtiment a été renommé Soldier Field et il a été officiellement dédicacé le 27 novembre 1926. Le stade fut construit d'après les stades Grecs et Romains de l'antiquité. Le dispositif le plus distinctif du Soldier Field était la paire de vestibules à colonnes perchée parallèlement au stade le long des façades Est et Ouest. Chaque vestibule est constitué d'une double rangée de 32 colonnes.

L'enceinte a pu accueillir beaucoup d’évènements du football américain à la course de vélo. Quand le Soldier Field fut finalement accompli il avait une capacité de 74 000 places disposées en forme de U. Des places additionnelles avait été ajoutées le long du terrain, des promenades supérieures et sur les largeurs, apportant la capacité à plus de 100 000 places. En 1939, l'extrémité nord avait été fermée avec l'addition du siège social de Chicago Park District. La plus grande affluence pour n'importe quel événement dans le stade était de 260 000 spectateurs, le 8 septembre 1954, lors du Marian Year Tribute.

Entre le début des années 1920 et les années 1970, les Bears de Chicago ont joué au Wrigley Field qui est aujourd'hui le stade des Cubs de Chicago évoluant en Ligue majeure de baseball. Après la saison NFL 1970, l'équipe a décidé de se déplacer au Soldier Field. C'est le 19 septembre 1971 que les Bears ont joué leurs premier match dans ce nouveau domicile. En conséquence de ce déménagement, la capacité fut réduite à 57 000 places afin d'amener les spectateurs plus près du terrain. Depuis 1971, beaucoup de rénovations ont eu lieu au stade. En 1978, la surface Astroturf a remplacé la pelouse naturelle et les zones de sièges ont été reconstruites. En 1982, la capacité fut augmenté à 66 030 places et de nouvelles suites de luxe (60), une press box, et un tableau d'affichage ont été également ajoutés. En 1988, la surface est redevenue de la pelouse naturelle et 56 suites de luxe furent installées (total de 116).

En 1994, le Soldier Field organisa quelques matchs de la Coupe du monde de football de 1994 et la capacité du stade fut élevée à 66 944 places.

Durant l'année 2000, les Bears ont annoncé que le stade serait complètement rénové et agrandi en tant qu'élément du projet Chicago’s Lakefront Improvement Plan. Le 19 janvier 2002, le légendaire et vétuste Soldier Field fut démoli pour laisser place à une nouvelle enceinte plus moderne, le New Soldier Field.

New Soldier Field[modifier | modifier le code]

Aujourd'hui le New Soldier Field, qui fut inauguré en septembre 2003, conserve une partie du bâtiment original tout en fournissant un stade moderne aux supporters des Bears de Chicago.

Les Bears ont commencé à désirer un nouveau domicile vers la fin des années 1990 quand des stades modernes étaient en chantier dans les autres villes du pays. Les Bears ont voulu garder la tradition de jouer au football dans le mythique Soldier Field, qui était le plus ancien stade de la NFL. Plusieurs options avaient été proposées sur le site de construction, mais les Bears ont refusé de se déplacer. L'équipe a donc décidé de bâtir une nouvelle enceinte sur le même emplacement, par-dessus l'ancien terrain. En raison de la présence historique de la franchise à Chicago, il fut programmé de laisser les vestibules historiques pour lesquels le stade est le plus connu et le reste serait complètement démoli afin d'être remplacé par un nouveau terrain ultra-moderne construit à l'intérieur de la coquille extérieure.

Le New Soldier Field

Pendant que le New Soldier Field était en chantier, les Bears de Chicago avaient dû jouer la saison NFL 2002 au Memorial Stadium qui est le domicile des Illinois Fighting Illini de l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign à Champaign. C'est à la fin de la saison NFL 2001, le 19 janvier 2002, que le l'ancienne partie est démolie et que la construction du nouveau stade a commencé (il continuera à porter le nom de Soldier Field).

Les Bears de Chicago ont joué leur premier match au Soldier Field II le 29 septembre 2003.

Le coût total du projet de reconstruction s'éleva à $587 millions de dollars, dont $365 millions de dollars pour le stade, $75 millions pour le parc de stationnement souterrain, et $147 millions de dollars pour les infrastructures connexes telles que les parkings extérieurs, 19 hectares supplémentaires d'espaces verts, l'amélioration des voies de circulation, et d'autres frais.

Il possède 61 500 sièges bleus réparties dans plusieurs rangées, des meilleurs angles de vision, des halls agrandis, deux écrans vidéos géants (27 mètres sur 7 mètres), 8 600 sièges de club, et 133 suites de luxe. Afin de préserver le côté historique de l'édifice, les vestibules classiques sont restés intacts comme monument du passé glorieux et une sculpture en granit de 76 mètres sert toujours de mémorial aux hommes et aux femmes qui ont servi dans les forces armées. Les spectateurs peuvent également marcher parmi les colonnes dans le vestibule.

Avec l'actuelle capacité de 61 500 places, le Soldier Field est le plus petit stade de la NFL depuis que les Colts d'Indianapolis jouent dans leur nouveau stade, le Lucas Oil Stadium en 2008.

Événements[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]