Chambly (Québec)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Chambly
Chambly
Une partie du Bassin de Chambly avec l'église Saint-Joseph-de-Chambly en arrière-plan
Une partie du Bassin de Chambly avec l'église Saint-Joseph-de-Chambly en arrière-plan
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Montérégie
Comté ou équivalent La Vallée-du-Richelieu
Statut municipal Ville
Maire
Mandat
Denis Lavoie
2013 - 2017
Constitution 26 octobre 1849
Démographie
Gentilé Chamblyen, enne
Population 27 766 hab. (2014)
Densité 1 106 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 26′ 56″ N 73° 17′ 31″ O / 45.448889, -73.29194445° 26′ 56″ Nord 73° 17′ 31″ Ouest / 45.448889, -73.291944  
Superficie 2 511 ha = 25,11 km2
Divers
Fuseau horaire UTC-5
Code géographique 57005
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Région métropolitaine de Montréal

Voir sur la carte administrative de Montréal
City locator 14.svg
Chambly

Géolocalisation sur la carte : Montérégie

Voir sur la carte administrative de Montérégie
City locator 14.svg
Chambly

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Chambly

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Chambly
Liens
Site web http://www.ville.chambly.qc.ca/

Chambly est une ville située dans la MRC de la Vallée-du-Richelieu en Montérégie, au Québec, au Canada[1]. On y dénombre 25 571 habitants en 2011.

Chambly est aussi la ville dominante de la division de recensement du Bassin de Chambly qui compte trois autres villes soit: Ville de Carignan, Ville de Richelieu et Saint-Mathias-sur-Richelieu pour un total de près de 40 000 citoyens aujourd'hui.

Elle est située à la sortie 22 sur l'autoroute 10. Chambly est renommée pour son fort, ses écluses, son canal et sa bière blanche brassée par Unibroue.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme Chambly, toujours utilisé au cours des années, provient de Jacques de Chambly (1640?-1687) qui était capitaine du régiment de Carignan-Salières et à qui fut concédée la seigneurie qui portera son nom. C'est ce capitaine qui construisit le fort Saint-Louis, en 1665 sur ordre de Louis XIV, sur la rive de la rivière Richelieu, fort qui deviendra ultérieurement le fort Chambly. La seigneurie de Chambly, fut octroyée à Jacques de Chambly. Le fort tomba aux mains des Anglais, puis des Américains durant la guerre de 1812-14, avant d'être reprise par Charles-Michel de Salaberry, dit Héros de Châteauguay.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fort Chambly, vers 1840.

Créée en 1849, la municipalité de Chambly proprement dite est d'abord connue comme municipalité de village de Chambly-Canton. En 1855, des mutations territoriales sont perpétrées puisque le village de Chambly-Bassin ou Bassin-de-Chambly est officiellement créé. Le père Pierre-Marie Mignault a eu une place importante dans le développement du territoire et de la construction de l'église Saint-Joseph de Chambly.

En 1952, Chambly-Canton devient ville de Fort-Chambly et Chambly-Bassin devient ville de Chambly. Ces deux villes fusionneront en 1965 sous le nom et le statut de cité de Chambly.

Personnalités[modifier | modifier le code]

L'une des Chamblyennes les plus connues est probablement Emma Lajeunesse connu sous le pseudonyme d'Albani, une des sopranos les plus célèbres du tournant du XXe siècle, qui a eu beaucoup de succès à la cour de divers royaumes d'Europe, dont celui de l'Angleterre, d'Allemagne et en Russie.

La Ville de Chambly est aussi habitée par plusieurs membres de la communauté artistique, dont l'animateur Ricardo Larrivée et les écrivains Pascal Cloutier et Jean-Simon DesRochers.

Chambly est aussi la ville de naissance d'Étienne Provost, explorateur du XIXe siècle qui fut le premier homme blanc à découvrir Le Grand Lac Salé (Salt Lake) en Utah. Une ville de l'Utah, Provo, porte d'ailleurs son nom.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Fort Chambly[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Fort Chambly.

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Joseph de Chambly. Située au 164 rue Martel dans la ville de Chambly, elle a été construite de 1880 à 1881. La paroisse avait été fondée en 1665.
Article détaillé : Église Saint-Joseph-de-Chambly.
  • Statue du Sacré-Cœur de Jésus, érigée face à l'église Saint-Joseph de Chambly. Cette nouvelle statue a été érigée en 1999 par les Amis du Sacré-Cœur et du Patrimoine en souvenir du centenaire de la consécration du monde au Sacré-Cœur de Jésus.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir
  • Église Très-Saint-Cœur-de-Marie, située au 2390 rue Bourgogne dans la ville de Chambly, construite de 1949 à 1950.
  • Église Saint-Stephen, anglicane, située au 2000 rue Bourgogne à Chambly proche du cimetière. Elle a été érigée en 1820 sur le terrain militaire proche du fort, pour desservir aussi bien les militaires que la population anglophone de Chambly. Elle a été construite de 1820 à 1822. Elle est classée comme ayant une architecture incontournable.

L'intérieur, simple et sobre, renferme un trésor : un orgue de Samuel Russel Warren qui a marqué la facture d'orgues au Canada au XIXe siècle.

L'église est désignée lieu historique national du Canada depuis 1970. Elle a été classée monument historique par le gouvernement du Canada en 1965.Il y a aussi le fort de Chambly qui est l'un des bâtiment commémoratif de la ville.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1986 1991 1996 2001 2006 2011
12 869 15 893 19 716 20 342 22 608[2] 25 571[3]


Loisirs[modifier | modifier le code]

Grenouille en fête[modifier | modifier le code]

Écluses de Chambly

Au mois d’avril de chaque année a lieu ce festival unique en son genre. Le niveau d’eau de la rivière Richelieu est à son plus haut et l’eau oscille entre 4 et 8 degrés Celsius[4].

Des plongeurs en apnée se laissent glisser, au gré du courant, sur les rapides de la rivière Richelieu. La descente commence au parc des Rapides pour se terminer plus bas à la hauteur du Fort Chambly, soit une distance d’environ 1,7 km. Certains descendent plus d'une dizaine de fois dans une même journée.

Le festival attire chaque année quelque 2 000 téméraires. De l’animation et des jeux agrémentent cette fin de semaine qui se veut avant tout conviviale et familiale.

Ce festival est organisé par Bassin en Fête[5].

Fête Bières et Saveurs[modifier | modifier le code]

Établi depuis 2002 aux abords du Bassin de Chambly et des rapides de la rivière Richelieu, le festival Bières et Saveurs se déroule chaque année lors de la fin de semaine de la fête du travail. Ce festival champêtre à saveur Neuve-France met en vedette une centaine d'exposants du Québec, donc près de 50 exposants du monde brassicole. À eux s'ajoute des dizaines de kiosques agroalimentaires, vignobles et cidreries en plus des restauranteurs qui offrent des élixirs et de la boustifaille tirée du terroir québécois[6].

Accueillant plus de 65 000 visiteurs, répartis sur quatre jours, et permettant à une centaine d'exposants de se faire connaître, le festival Bière et Saveurs permet aussi à différents artistes de toutes catégories (magiciens, musiciens, etc.) de se produire sur le site enchanteur qu'est celui du Fort Chambly sur une des scènes disposées sur le site.

Évidemment, les enfants ne sont pas en reste avec la Seigneurie des petits, un coin du site où les jeunes enfants peuvent s'amuser, suivre des ateliers de cuisine et assister à des spectacles sous la supervision d'éducatrices spécialisées. Tout cela pour donner un peu de répit aux parents.

Ce festival est organisé par Bassin en Fête et est le plus important rassemblement brassicole du nord-est de l'Amérique[5].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gouvernement du Québec, « Chambly », Répertoire des municipalités, sur Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire
  2. Recensement 2006 : Chambly
  3. Recensement 2011 : Chambly
  4. Grenouille en fête
  5. a et b Bassin en Fête
  6. Fête Bières et Saveurs

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Chambly, son histoire, ses services, ses associations, ses religions par Information Chambly enr. (organisme à but non lucratif), 1974

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Carignan Saint-Mathias-sur-Richelieu Rose des vents
N Richelieu
O    Chambly    E
S
Saint-Jean-sur-Richelieu