Joseph La Rocque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Joseph La Rocque

Mgr Joseph Larocque (1808-1887) fut l'évêque de Saint-Hyacinthe de 1860 à 1866.

Né à Chambly, diocèse de Montréal, le 28 août 1808, il fut ordonné le 15 mars 1835. Il remplit jusqu'en 1840 les charges de professeur et de directeur au Séminaire de Saint-Hyacinthe. Il était chanoine du chapitre de Montréal, lorsque le pape Pie IX le nomma, le 6 juillet 1852, évêque de Cydonia in partibus, et coadjuteur de Montréal.

Il fut consacré sous ce titre, dans l'église de Saint-Joseph de Chambly, le 28 octobre 1852, par Mgr Bourget, assisté des évêques de Carrha et des Trois-Rivières. Il succéda à Mgr Prince, comme évêque de Saint-Hyacinthe, le 3 septembre 1860. Par un rescrit papal en date du 17 août 1865, il fut autorisé à se démettre de son évêché, à la condition qu'il continuerait à administrer son diocèse jusqu'à la nomination de son successeur, Mgr Charles Larocque.

Il s'occupa avec son frère François-Antoine Larocque, des affaires concernant le commerce de la fourrure à la suite du décès de leur oncle Laurent Leroux.

Il remit, le 31 juillet 1866, l'administration entre les mains de son successeur, qui le nomma vicaire général du diocèse. Le 15 janvier 1861, il fut nommé à l'évêché de Germanicopolis in partibus infidelium. Il décéda le 18 novembre 1887, à Saint-Hyacinthe à l'âge de 79 ans.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Répertoire général du clergé canadien, par ordre chronologique depuis la fondation de la colonie jusqu'à nos jours, par Mgr Cyprien Tanguay, Montréal : Eusèbe Senécal et fils, imprimeurs-éditeurs, 1893.