Château La Tour Blanche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne un domaine viticole. Pour la commune de Dordogne, voir La Tour-Blanche.
Château La Tour Blanche
Image illustrative de l'article Château La Tour Blanche
Chai du Château La Tour Blanche

Pays Drapeau de la France France
Siège social Bommes
Fondation XVIIIe siècle
Appellations sauternes
Cépage 80 % sémillon, 15 % sauvignon et 5 % muscadelle
Autre production Les Charmilles de Tour Blanche (2nd vin), les Jardins de Thinoy (Blanc sec), Cru du Cinquet (rouge), Horus (rosé)
Accueil jour et heure du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h. Visite et dégustation avec ou sans rendez-vous.
Site internet www.tour-blanche.com


Le Château la Tour Blanche, est un domaine viticole de l'appellation Sauternes dans le Vignoble de Bordeaux couvrant 70 hectares, dont 40 ha sont plantés de vignes. Il produit un vin liquoreux. Il a été classé en tête des Premiers Crus de Sauternes lors de la classification officielle des vins de Bordeaux de 1855.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom du château La Tour Blanche vient du premier propriétaire du domaine, Monsieur de Latour Blanche, écuyer-conseiller au Parlement de Bordeaux. La Tour Blanche fut distingué comme Premier Cru classé de Sauternes à l'occasion de l'Exposition universelle de 1855. Napoléon III souhaitait, en effet, y voir figurer les vins les plus méritants de Gironde. Acquis par Daniel Iffla, surnommé Osiris, en 1876, la propriété de La Tour Blanche fut léguée à l'État français à sa mort en 1907. Dans un codicille à son testament, il avait émis la volonté que soit créée sur le domaine une école de viticulture et de vinification. Le Ministère de l'Agriculture en devint propriétaire en 1909 et, selon les conditions fixées pour cette donation, dès 1911 une école saisonnière de viticulture et d'œnologie fut ouverte aux enfants de la région.

Le lycée professionnel[modifier | modifier le code]

La Tour Blanche continue à la fois à produire un sauternes renommé et à prodiguer un enseignement sous la forme d'un lycée professionnel agricole. Il faut toutefois, aujourd'hui, distinguer le château du lycée. En effet, seul le lycée reçoit une aide financière pour son fonctionnement. Le château agit lui comme un domaine viticole normal. C'est-à-dire qu'il y a systématiquement réinvestissement de la vente de la production dans le château.

Enfin, si les élèves du lycée apprennent les bases des métiers de la vigne et du vin, ils n'interviennent jamais dans la production du domaine. Elle reste sous l'entier contrôle du maître de chai.

Terroir[modifier | modifier le code]

Le sol de La Tour Blanche est graveleux, permettant un excellent drainage en surface. Le sous-sol est composé d'une alternance de couches calcaire et argile. Cela permet d'assurer, également, un très bon drainage en sous-sol. Le drainage des sols sur l'appellation sauternes est très important car il permet d'éliminer un maximum d'humidité au pied des ceps de vignes. Cela permet de réduire l'apparition de la pourriture grise.

Rendement[modifier | modifier le code]

Le rendement est, en moyenne sur les dix dernières années, entre 12 et 15 hl/ha[1] et certaines années, si la qualité n'est pas jugée suffisante, les bouteilles ne sont pas commercialisées. C'est le cas, par exemple, des millésimes 1992, 1993 et 2000[1]. En 2008, la propriété ne fait que 3 hl/ha suite à une gelée importante au mois d'avril.

À l'automne, il y a une alternance entre des brumes matinales humides et des après-midis ensoleillés. Cette alternance permet l'apparition de la pourriture noble. Celle-ci va concentrer le sucre dans les baies et permettre d'obtenir des moûts jusqu'à 25° d'alcool potentiel (entre 350 et 450 grammes de sucre par litre). L'alcool potentiel permet de distinguer les moûts les plus qualitatifs destinés à la production du château La Tour Blanche, tandis que les moûts moins sucrés seront destinés à l'élaboration du second vin.

Vins[modifier | modifier le code]

Bouteille de Château La Tour Blanche du millésime 1962
Bouteille de Tour Blanche millésime 1962

Le Château La Tour Blanche produit deux vins liquoreux :

  • La Tour Blanche, 1er Cru Classé de Sauternes en 1855. Le premier vin est produit à partir des trois cépages traditionnels de l'appellation : 80 % sémillon, 15 % sauvignon blanc et 5 % de muscadelle. Seul le sémillon passe son élevage dans les barriques en chêne français durant 14 à 18 mois.
  • Le second vin est nommé Charmilles de Tour Blanche, AOC Sauternes. Ce vin est produit à partir des mêmes proportions que le premier vin, mais les trois cépages sont élevés en cuves inox dans l'objectif de faire un vin frais et fruité.

La propriété produit également trois autres vins :

  • Un blanc sec, AOC Bordeaux, nommé Les Jardins de Thinoy, 100 % sauvignon blanc.
  • Un rouge, AOC Bordeaux, nommé Cru du Cinquet, constitué de merlot et de malbec.
  • Un rosé, classé vin de Table, est nommé Horus.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]