Château Ducru-Beaucaillou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château Ducru-Beaucaillou 1961

Le château Ducru-Beaucaillou est un domaine viticole de 75 hectares, situé à Saint-Julien-Beychevelle en Gironde. En AOC Saint-Julien, il est classé deuxième grand cru au classement de 1855. En 2011, La Revue du vin de France le qualifie de « super second »[1].

Histoire du domaine[modifier | modifier le code]

Les premières traces du domaine remonteraient au XIIIe siècle. Le château sera durant plusieurs siècles la propriété de la famille Bergeron jusqu'en 1720. Le château passe en 1795 sous le contrôle de la famille Ducru, dont le domaine prend alors le nom. Bertrand Ducru entreprend alors de modifier profondément le château (avec l'aide de l'architecte Paul Abadie) et les installations viticoles (nouveaux chais). La consécration de ces efforts se fera avec l'attribution de statut de deuxième grand cru au classement de 1855. En 1866, le château est vendu à la famille de Nathaniel Johnston (1836-1914), un négociant en vin, maire et député de Saint-Julien. La crise financière de 1929 oblige la famille Johnston à vendre le domaine à la famille Desbarats qui après seulement douze ans doit le céder à la famille Borie, toujours propriétaire du château actuellement.

Terroir[modifier | modifier le code]

Ducru-Beaucaillou doit son nom aux gros cailloux de graves de Günz ayant une épaisseur de 6 à 8 m.

Le vignoble de Ducru-Beaucaillou débute à 800 mètres de l'estuaire, pour s'étendre à l'ouest où il culmine à 16 mètres au dessus de la mer assurant ainsi un écoulement naturel des eaux de plus vers la Gironde. On y trouve un mélange de graves à première vue déroutant ; la présence de gros cailloux pouvant mesurer jusqu'à parfois 20 centimètres.

Les avantages des cailloux sont nombreux : Ils favorisent le drainage des sols, reflètent le soleil sur les grappes, emmagasinent la chaleur diurne pour la rétrocéder la nuit et forment un tapis protecteur limitant la dessiccation des sols lors de fortes chaleurs.

L'âge moyen des vignes est de 35 ans, avec un encépagement choisi en fonction des terroirs : 70% de cabernet-sauvignon, 30% de merlot. Le pourcentage retrouvé dans les vins varie d'un millésime sur l'autre. La forte densité de plantation (10 000 pieds/hectares) permet de mettre en concurrence les pieds qui produiront moins et iront chercher leur alimentation plus profond dans le sol, et crée également un microclimat dans la vigne.

Vins[modifier | modifier le code]

Ducru-Beaucaillou produit également un second vin La Croix de Beaucaillou.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]