Vincent Spadea

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vince Spadea
Vince Spadea
Carrière professionnelle
1993
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 19 juillet 1974 (40 ans)
Drapeau : États-Unis Chicago
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Entraîneur Davide Sanguinetti
Gains en tournois 5 012 880 $
Palmarès
En simple
Titres 1
Finales perdues 4
Meilleur classement 18e (28/02/2005)
En double
Titres 3
Finales perdues 2
Meilleur classement 90e (12/06/2006)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/4 1/16 1/8 1/8
Double 1/16 1/8 1/8 1/8
Mixte 1/4

Vincent Spadea, connu sous le nom de Vince Spadea, est un joueur professionnel de tennis américain, né le 19 juillet 1974 à Chicago.

Depuis ses débuts professionnels en 1993, il a participé à plus de 50 tournois du Grand Chelem. Il obtient son meilleur résultat en 1999 lorsqu'il a atteint les quarts de finale à l'Open d'Australie, battant l'ancien numéro un mondial Andre Agassi (lauréat quelques mois plus tard à Roland Garros puis à l'US Open). Lors de sa carrière, Spadea parvient également en huitièmes de finale à Wimbledon en 2004 et à l'US Open en 1995 et 1999.

En simple, il participe à 223 tournois avant de gagner le premier titre de sa carrière (record), à Scottsdale en 2004. Il subit une terrible série de 21 défaites consécutives sur le circuit ATP de fin 1999 à mi 2000 (record)[1]. Il détenait jusqu'en 2013 un autre record: celui du plus grand nombre de balles de matchs sauvées (9) dans un tournoi du grand Chelem, à Roland Garros en 2004 (John Isner en sauve 12, lui aussi à RG).

Il est droitier et effectue ses revers à deux mains.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titre en simple (1)[modifier | modifier le code]

Titres en simple (1)
Grand Chelem (0)
Jeux olympiques (0)
ATP Masters 1000 (0)
ATP 500 (0)
ATP 250 (1)
Masters (0)


Date Nom et lieu du tournoi Surface Finaliste Score
1 01/03/2004 Classic de l'Arizona, États-Unis Dur Drapeau : Allemagne Nicolas Kiefer 7-5, 6-7, 6-3

Finales en simple (4)[modifier | modifier le code]

Date Nom et lieu du tournoi Surface Vainqueur Score
1 18/05/1998 Open de Poertschach, Autriche Terre battue Drapeau : Chili Marcelo Ríos 6-2, 6-0
2 16/08/1999 Tournoi d'Indianapolis, États-Unis Dur Drapeau : Équateur Nicolás Lapentti 4-6, 6-4, 6-4
3 13/09/2004 Tournoi de Delray Beach, États-Unis Dur Drapeau : Brésil Ricardo Mello 7-6, 6-3
4 04/07/2005 Tournoi de Newport, États-Unis Gazon Drapeau : Royaume-Uni Greg Rusedski 7-6, 2-6, 6-4

Titres en double (3)[modifier | modifier le code]

Date Nom et lieu du tournoi Surface Partenaire Finalistes Score
1 06/11/1995 Tournoi de Buenos Aires, Argentine Terre battue Drapeau : Afrique du Sud Christo van Rensburg Drapeau : République tchèque Jiří Novák
Drapeau : République tchèque David Rikl
6-3, 6-3
2 21/04/1997 Tournoi de Houston, États-Unis Terre battue Drapeau : Bahamas Mark Merklein Drapeau : États-Unis Alex O'Brien
Drapeau : États-Unis Jeff Salzenstein
6-4, 4-6, 6-4
3 08/09/1997 Open de Tachkent, Ouzbékistan Dur Drapeau : Italie Vincenzo Santopadre Drapeau : Maroc Hicham Arazi
Drapeau : Israël Eyal Ran
6-4, 6-7, 6-0

Finales en double (2)[modifier | modifier le code]

Date Nom et lieu du tournoi Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 22/05/1995 Open de Bologne, Italie Terre battue Drapeau : Zimbabwe Byron Black
Drapeau : États-Unis Jonathan Stark
Drapeau : Belgique Libor Pimek 7-5, 6-3
2 04/05/1998 Tournoi de Delray Beach, États-Unis Terre battue Drapeau : Afrique du Sud Grant Stafford
Drapeau : Zimbabwe Kevin Ullyett
Drapeau : Bahamas Mark Merklein 7-5, 6-4

Résultats en Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En double mixte[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2006 Quart de finale
Drapeau : États-Unis Vania King
Drapeau : États-Unis Meghann Shaughnessy
Drapeau : États-Unis Justin Gimelstob
2007 2e tour (1/8)
Drapeau : États-Unis Vania King
Drapeau : Biélorussie Victoria Azarenka
Drapeau : Biélorussie Max Mirnyi

Sous le résultat, la partenaire ; à droite, l'ultime équipe adverse.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]