Bénévent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bénévent (homonymie).
Bénévent
Rocca dei Rettori
Rocca dei Rettori
Noms
Nom italien Benevento
Nom français Bénévent
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Campania.svg Campanie 
Province Benevento 
Maire Fausto Pepe
29/05/2006
Code postal 82100
Code ISTAT 062008
Code cadastral A783
Préfixe tel. 0824
Démographie
Gentilé Beneventani
Population 62 035 hab. (31-12-2010[1])
Densité 481 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 08′ 00″ N 14° 47′ 00″ E / 41.13333, 14.7833341° 08′ 00″ Nord 14° 47′ 00″ Est / 41.13333, 14.78333  
Altitude Min. 135 m – Max. 135 m
Superficie 12 900 ha = 129 km2
Divers
Saint patron San Bartolomeo
Fête patronale 24 août
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Campanie

Voir sur la carte administrative de Campanie
City locator 14.svg
Bénévent

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Bénévent

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Bénévent
Liens
Site web http://www.comune.benevento.it/

Bénévent[2] (en italien Benevento) est une ville d'environ 63 000 habitants, chef-lieu de la province du même nom en Campanie (Italie).

Géographie[modifier | modifier le code]

Bénévent se trouve à 50 km au nord-est de Naples, dans l'Italie méridionale.

Elle est située sur une colline à 135 mètres au-dessus du niveau de la mer au confluent du Calore et du Sabato.

Climat[modifier | modifier le code]

Il existe une nette différence entre le climat maritime, doux et agréable, des régions de Naples et de Caserte et la région de Bénévent, où le climat est plus continental, avec des températures plus basses, des précipitations plus fréquentes et des brouillards et gelées nocturnes pendant l'hiver.

Ceci s'explique par les courants dominants humides venus de la mer Tyrrhénienne qui rencontrent ici les premiers remparts des Apennins, les monts Taburno et Partenio, derrière lesquels la température s'abaisse; au contact d'une atmosphère moins chaude et plus humide l'air se condense et déclenche des précipitations.

Le climat de Bénévent est de type apennin, avec une température annuelle moyenne de 15,8 °C. La température moyenne du mois le plus froid (janvier) est de 7,1 °C., et du mois le plus chaud (août) de 24,7 °C. Les précipitations dépassent 700 mm par an et se concentrent sur l'automne et l'hiver. Les chutes de neige sont fréquentes en hiver. Le record de chaleur fut enregistré le 18 juillet 1884 avec 42 °C, tandis que le record de froid date du 21 janvier 1891 avec −11 °C. L'humidité atteint rarement la saturation. Elle est normalement de 72 % en période hivernale et de 57 % en été.

Mois Jan. Fév. Mars Avr. Mai Juin Juil. Août Sep. Oct. Nov. Déc. Année
Température moyenne (°C) 7,1 8,4 10,7 13,9 17,8 22,2 24,5 24,7 21,7 16,6 12,3 9,6 15,8
Précipitations (mm) 71 71 54 52 53 36 14 30 54 76 94 90 695

Histoire[modifier | modifier le code]

Antiquité[modifier | modifier le code]

Bénévent occupe l'emplacement du Beneventum (« Bon événement ») antique, nommé à l'origine Maleventum, qui signifie l'emplacement du « Mauvais événement ». En réalité le mot original, dans une ancienne langue parlée dans cette ville, était Maloentum, qui signifiait peut-être « Ville de montagne »[3]. Pendant l'époque impériale on la disait fondée par Diomède à la suite de la guerre de Troie. Bénévent était la capitale des Samnites, et ceux-ci y trouvèrent refuge après leur défaite contre Rome en 314 av. J.-C. Après leur victoire sur Pyrrhus d'Épire, les Romains s'y installèrent en 268 av. J.-C. et la renommèrent bientôt Beneventum pour le présage. Grâce à son emplacement stratégique, ils firent de cette ville une forteresse naturelle quasi-imprenable.

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Au Moyen Âge, la place forte est cependant prise par les Ostrogoths du roi Totila qui la rasent en 542 et, vers 571, elle est prise par un détachement de Lombards venus du Nord de l'Italie et dirigés par le duc Zotton, premier duc lombard de Bénévent ; ce puissant duché se rend très vite autonome par rapport au roi des Lombards, siégeant à Milan puis à Pavie et ne fut qu'épisodiquement soumis au pouvoir royal. En 662, le duc Grimoald devient roi des Lombards et rattache Bénévent au royaume lombard. La principauté de Bénévent tombe plus tard aux mains des Normands dirigés par le comte Drogon d'Apulie (1047), avant d'être vendue (?) à la Papauté en 1053 : elle devient dès lors possession papale jusqu'en 1806, quand Napoléon l'accorde à Talleyrand avec le titre de prince de Bénévent. Rendue au pape en 1814, elle est réunie au royaume d'Italie en 1860.

Entre temps, Manfred de Hohenstaufen y avait perdu la vie en 1266 dans la célèbre bataille provoquée par Charles d'Anjou à la demande du pape.

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Monuments et patrimoine[modifier | modifier le code]

L'arc de Trajan
Le théâtre romain

Bénévent est une ville intéressante malgré les dégâts engendrés par de fréquents tremblements de terre. L'importance de Bénévent dans les périodes classiques est confirmée par les nombreux vestiges antiques qu'elle possède, dont les plus célèbres sont :

  • L'arc de triomphe érigée en l'honneur de l'empereur Trajan par le sénat et les habitants de Rome en l'an 114 après J.C. C'était l'entrée de la ville par la Via Traiana reliant Rome à Brindisi.
  • L'obélisque provenant du temple d'Isis à Bénévent ;
  • Le théâtre romain inauguré en 126 par Hadrien, il mesure 90 m de diamétre et pouvait contenir 10 000 spectateurs. il reste la cavea, la scène et deux des trois niveaux d'arches qu'il comptait.
Le pont Leproso
  • Le Pont Leproso est un pont romain construit au -IVe siècle par le censeur Appius Claudius Caecus, restauré par Septime Sévère et Caracalla
  • L'église Sainte-Sophie, édifice circulaire d'inspiration byzantine datant de la période lombarde et consacrée sous le règne du duc Arigis II de Bénévent vers 760, maintenant modernisé, et dont le toit est soutenu par six colonnes antiques ;
  • Son cloître également, daté de la fin du XIIe siècle et construit à l'aide de fragments des bâtiments antiques précédents ;
  • La cathédrale du XIIIe siècle, qui possède des portes en bronze, ornées de bas-reliefs. L'intérieur, soutenu par des colonnes antiques, contient des ambons et un candélabre de l'an 1311 ;
  • La Basilique Notre Dame de Grâce, élevée au rang de basilique mineure en 1957.
  • L'Église Santa Teresa (it)
  • Le château du XIVe siècle, qui occupe le point le plus élevé de la ville. Il est constitué de deux parties : le donjon, construit par les Lombards au IXe siècle, et le Palais des Gouverneurs, construit par les recteurs du Pape à partir du 1320 ;
  • Théâtre romain du IIIe siècle ;

Particularités religieuses[modifier | modifier le code]

La ville est le siège d'un archevêché catholique.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1943 1946 Antonio Cifaldi UDN  
1947 1949 Salvatore Pennella DC  
1949 1952 Vincenzo Cardone PLI  
1952 1952 Alfredo Zazo PNM  
1952 1954 Alberto Cangiano MSI  
1954 1955 Antonio Rivellini PNM  
1955 1956 Giuseppe D'Alessandro MSI  
1956 1963 Mario Rotili DC  
1963 1965 Ciriaco del Pozzo DC  
1965 1967 Pasquale Meomartini DC  
1967 1968 Antonio Tibaldi PSI  
1970 1974 Luigi Facchiano DC  
1974 1977 Pasquale Columbro DC  
1977 1980 Ernesto Mazzoni DC  
1980 1980 Silvio Ferrara PRI  
1980 1982 Nicola Di Donato DC  
1982 1992 Antonio Pietrantonio DC  
1992 1993 Raffaele Verdicchio DC  
1993 2001 Pasquale Viespoli AN  
2001 30 mai 2006 Sandro Nicola D'Alessandro CDL  
30 mai 2006 en cours Fausto Pepe UDEUR  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Acquafredda, Cancelleria, Cardoni, Cardoncielli, Capodimonte, Chiumiento, Ciofani, Masseria La Vipera, Caprarella, Ciancelle, Epitaffio, Francavilla, Imperatore, Madonna della Salute, Masseria del Ponte, Mascambruni, Montecalvo, Olivola, Pacevecchia, Pamparuottolo, Perrottiello, Piano Cappelle, Pino, Roseto, Rosetiello, San Chirico, San Cumano, San Domenico, Sant'Angelo a Piesco, San Vitale, Scafa, Sponsilli, Torre Alfieri, Vallereccia

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Habitants recensés


Ethnies et minorités étrangères[modifier | modifier le code]

Selon les données de l’Institut national de statistique (ISTAT) au 1º janvier 2011 la population étrangère résidente (déclarée) était de 1072 personnes. Les nationalités majoritairement représentatives étaient :

Pos. Pays Population
1 Drapeau de l'Ukraine Ukraine 439
2 Roumanie Roumanie 247
3 Drapeau de l'Albanie Albanie 64
4 Drapeau de la République populaire de Chine Chine 55
5 Drapeau du Maroc Maroc 54

Personnalités[modifier | modifier le code]

Personnalités nées à Bénévent[modifier | modifier le code]

Marcus Rustius Rufinus, tribun de la VIe cohorte des vigiles à Ostie en 190.

Personnalité ayant vécu à Bénévent[modifier | modifier le code]

Prince de Bénévent[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. Sources : André Cherpillod, Dictionnaire étymologique, mais également Universalis, Larousse et Robert encyclopédiques.
  3. Dizionario di Toponomastica, éditions Treccani, Italie

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :