Cavea

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La cavea de l'odéon d'Hérode Atticus à Athènes, restaurée dans les années 1950.

Dans la Rome antique, la cavea (sens premier en latin : « creux »), désigne la partie d'un théâtre romain ou d'un amphithéâtre où se trouvent les gradins sur lesquels s'assoient les spectateurs.

La cavea est formée de l'ensemble des rangées concentriques de gradins. Ceux-ci peuvent être soit creusés à flanc de colline, soit supportés par des arcades construites dans la carcasse de l'édifice. Les déblais extraits lors de l'excavation de l'aire de combat, l'arène couverte de sable (arena), sont rejetés tout autour pour supporter les gradins maintenus latéralement par un mur de soutènement concentrique. Le recours à la technique de la voûte concrète permet cependant d'alléger la maçonnerie et les remblais des superstructures.

Selon l'importance de l'édifice, les rangées de gradins sont partagées en plusieurs étages distincts. Parmi les gradins, on distingue notamment :

  • cavea prima : le premier rang
  • cavea ultima : le dernier rang

Les accès aux gradins se font par en dessous, en utilisant le réseau de galeries couvertes appelé vomitoire (vomitorium).