Angine de Vincent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vincent.
Angine de Vincent
Classification et ressources externes
CIM-10 A69.1
CIM-9 101
DiseasesDB 13866
MeSH D005892
Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

L'angine de Vincent est une angine ulcéreuse ou ulcéro-nécrotique, due à l'association fuso-spirillaire (Fusobacterium necrophorum et Borrelia vincentii).

Elle a été décrite par le médecin français Hyacinthe Vincent (1862 - 1950).

Elle était présente dans les tranchées durant la Première Guerre mondiale, avec aussi la maladie dite du pied de tranchée.

Tableau clinique[modifier | modifier le code]

Elle est relativement rare même si c'est l'angine ulcéreuse la plus fréquente. Elle s'associe souvent à un état général médiocre et à une mauvaise hygiène buccodentaire. Les signes généraux sont souvent peu marqués, la fièvre est modérée. Il existe une odynophagie unilatérale initiale, puis apparait une haleine fétide[1].

L'examen de l'oropharynx montre une ulcération unilatérale atone à bords irréguliers et surélevés, recouverte par un enduit blanc grisâtre, friable. Présence d'adénopathies discrètes dans le territoire de drainage[1].

Il existe souvent un point de départ infectieux buccodentaire comme une gingivite, des caries, une péricoronarite d'une dent de sagesse inférieure[1].

Le diagnostic se fait par examen bactériologique des prélèvements de gorge : l'examen microscopique après coloration de Gram retrouve une association fusospirillaire. A la prise de sang la numération-formule sanguine est normale[1].

Physiopathologie[modifier | modifier le code]

Les spirochètes commensaux de la bouche (Borrelias et/ou tréponèmes) peuvent, en association avec les bacilles fusiformes (bactéries Gram négatives anaérobies du genre Bacteroides), pulluler anormalement et provoquer des stomatites, gingivites ou angines nécrotiques.

Ces infections sont favorisées par la malnutrition, l'agranulocytose, les leucémies, la mononucléose infectieuse ou l'herpès. Cette association se rencontre aussi dans la flore mixte des cavités bronchectasiques ou des abcès pulmonaires. Le diagnostic est microscopique. Cette flore est sensible à la majorité des antibiotiques.

Diagnostic différentiel[modifier | modifier le code]

  • Angine ulcéro-nécrotique de la syphilis avec comme différences principales un chancre syphilitique amygdalien unilatéral superficiel sans bord surélevé, indolore et induré, une grosse adénopathie, un prélèvement de gorge qui retrouve un Treponema pallidum.

Traitement[modifier | modifier le code]

Le traitement repose sur une antibiothérapie par pénicilline G en première intention (ou par Macrolide si allergie) sur une durée de 10 jours.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Item 77. Angine et pharyngite de l'enfant et de l'adulte. Cours en ligne, Collège Français d'ORL et CCF - 2009.