Étiologie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En médecine, l’étiologie (ou étiopathogénie) est l'étude des causes et des facteurs d'une maladie, ce terme est aussi utilisé dans le domaine de la psychiatrie et de la psychologie pour l'étude des causes des maladies mentales.

L'étiologie définit l'origine d'une pathologie en fonction des manifestations sémiologiques.

Origine du terme[modifier | modifier le code]

L'étiologie (du grec αἰτιολογία « recherche, exposition des causes »[1]) concerne une école philosophique de l'Antiquité s'intéressant à l'étude des causes.

Pédagogie et imaginaire[modifier | modifier le code]

On parle de conte étiologique lorsqu'une histoire a pour but de donner une explication imagée à un phénomène ou une situation dont on ne maîtrise pas l'origine scientifiquement. Exemple  : Pourquoi les chiens n'aiment-ils pas les chats ? Ce type de littérature est très ancien et attesté dans la tradition orale. Les premiers récits écrits sont souvent basés sur ces traditions. Les Métamorphoses, d'Ovide (43 av. J.-C.) en sont un exemple déjà tardif et érudit, inspiré des Heteroeumena de Nicandre de Colophon (IIe siècle av. J.-C.). Dans Histoires comme ça (Just so Stories), Rudyard Kipling renoue de façon fantaisiste avec la tradition étiologique, qui sert de ressort à chacun de ses contes  : pourquoi les éléphants ont-ils une trompe ? (L'Enfant d'éléphant) ; comment est née l'écriture ? (Comment naquit la première lettre ?).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]