Pharynx

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Système respiratoire humain : 1 Plèvre pariétale - 2 Plèvre viscérale - 3 Bronche primaire - 4 Bronches secondaires - 5 Bronches tertiaires - 6 Bronchiole - 7 Espace pleural - 8 Bronchiole terminale - 9 Veine pulmonaire - 10 Sac alvéolaire - 11 Cavité nasale - 12 Pharynx - 13 Larynx - 14 Trachée - 15 Hile - 16 Surface médiastinale - 17 Capillaire - 18 Globule rouge - 19 Artère pulmonaire - 20 Conduit alvéolaire - 21 Alvéole

Le pharynx (du grec ancien φάρυγξ (farunx) : « gorge ») est un carrefour aéro-digestif entre les voies aériennes (de la cavité nasale au larynx) et les voies digestives (de la cavité buccale ou bouche à l'œsophage). On rencontre également à son niveau l'ouverture de la trompe d'Eustache ou tube auditif, qui le met en communication avec l'oreille moyenne au niveau de la caisse du tympan.

Le pharynx intervient dans :

Ayant la forme d'un entonnoir ou d'une demi-gouttière appliqué contre le rachis cervical, il s'étend de la base du crâne au bord inférieur de la 6e vertèbre cervicale (C6) (ou bord supérieur de C7) et se continue par l'œsophage. Il est toujours béant : en permanence 2 cm séparent les parois antérieure et postérieure.

Il mesure :

  • 13 cm de longueur environ[1].
  • 5 cm de large en position nasale
  • 4 cm de large en position orale
  • 2 cm de large en position laryngée

C'est un conduit musculo-membraneux collabable subdivisé en 3 segments : le nasopharynx, l'oropharynx et le laryngopharynx. Il est riche en innervation sensitivo-motrice par les nerfs crâniens : V, IX, X et XII.

Structure[modifier | modifier le code]

De la superficie à la profondeur (interne vers externe en partant du conduit aéro-digestif, ) on trouve :

  • Une muqueuse
  • Le fascia pharyngo-basilaire
  • Les muscles constricteurs, au nombre de 3 : supérieur, moyen, inférieur. Ils sont plats, pairs et incurvés.
  • Les muscles élévateurs du pharynx
  • Le fascia bucco-pharyngien
Vue latérale du pharynx

Subdivisions[modifier | modifier le code]

Le pharynx peut être subdivisé en trois parties :

Nasopharynx[modifier | modifier le code]

Le nasopharynx est situé en arrière de la cavité nasale. Il est constitué de :

  • Deux parois latérales qui débouchent en arrière sur les choanes. Sur chaque paroi se trouve l'orifice de la trompe d'Eustache, avec en arrière de celui-ci un récessus pharyngien : la fossette de Rosenmüller.
  • D'une paroi supérieure au niveau de laquelle se trouve le fornix pharyngien correspondant aux tonsilles ou amygdales pharyngiennes. Lorsque celles-ci sont hypertrophiées chez l'enfant, entrainant une gêne respiratoire, on parle de végétations adénoïdes.
  • D'une paroi postérieure au niveau de laquelle se trouve l'arc antérieur de l'atlas ou 1re vertèbre cervicale.

L'observation du nasopharynx par l'ORL se fait par rhinoscopie postérieure, c'est-à-dire en plaçant un miroir au fond de la gorge tourné vers le haut.

Oropharynx[modifier | modifier le code]

L'oropharynx correspond à la partie antérieure du pharynx. Il s'étend du palais mou à l'os hyoïde et est limité latéralement par les loges amygdaliennes.

Il communique :

  • en haut avec le nasopharynx au niveau de l'isthme du pharynx, en regard du voile du palais,
  • en avant avec la bouche par l'isthme du gosier limité par les arcs palato-glosses. Il répond donc à la base de la langue,
  • en bas avec le laryngopharynx.

Laryngopharynx ou hypopharynx[modifier | modifier le code]

Il se place en arrière du larynx et se rétrécit en bas pour se continuer par l'œsophage. Il est limité en avant par l'épiglotte.

Maladies[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gerard J. Tortora et Bryan Derrickson, Principes d'anatomie et de physiologie, Édition de boeck, 4e édition, 2007, ISBN 978-2-8041-5379-3, p. 919