Orientia tsutsugamushi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Orientia tsutsugamushi est une bactérie qui est l'unique espèce du genre Orientia. Elle est responsable de la fièvre fluviale du Japon.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Du latin, oriens «est» et du japonais tsutsuga, «maladie» plus mushi, «insecte». La maladie est décrite pour la première fois en Chine en l'an 313 et a été une cause fréquente de maladie chez les soldats stationnés dans le Pacifique occidental. Au Viêt Nam, O. tsutsugamushi était parmi les causes les plus fréquentes de fièvre chez les soldats[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Contient une traduction d'un text du CDC, au domaine publique aux États-Unis

  1. (en) Divers, « Etymologia: Orientia tsutsugamushi », Emerg Infect Dis [Internet]., vol. 12, no 2,‎ février 2006 (DOI 10.3201/eid1202.ET1202, lire en ligne)