Burkholderia pseudomallei

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Colonie de Burkholderia pseudomallei

Burkholderia pseudomallei, appelée aussi Bacille de Whitmore, est une bactérie Gram négatif du genre Burkholderia, responsable, chez l'être humain, de la mélioïdose.

Génétique[modifier | modifier le code]

La bactérie comprend deux chromosomes, l'un de 4.07 mégabases et l'autre de 3.17 mégabases[1]. 14 % des ses gènes sont variables d'une souche à l'autre[2]. Le taux de mutation est rapide et important, à tel point que plusieurs génotypes peuvent être retrouvés lors d'une seule infection sur la même personne[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Holden MT, Titball RW, Peacock SJ et al. Genomic plasticity of the causative agent of melioidosis, Burkholderia pseudomallei, Proc Natl Acad Sci U S A, 2004;101:14240-14245
  2. (en) Sim SH, Yu Y, Lin CH et al. The core and accessory genomes of Burkholderia pseudomallei: implications for human melioidosis, PLoS Pathog, 2008;4:e1000178-e1000178
  3. (en) Price EP, Hornstra HM, Limmathurotsakul D et al. Within-host evolution of Burkholderia pseudomallei in four cases of acute melioidosis, PLoS Pathog, 2010;6:e1000725-e1000725