Tilloy-Floriville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tilloy-Floriville
Tilloy-Floriville
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Somme
Arrondissement Abbeville
Intercommunalité CC interrégionale Aumale - Blangy-sur-Bresle
Maire
Mandat
Denis Dupont
2020-2026
Code postal 80220
Code commune 80760
Démographie
Population
municipale
378 hab. (2019 en diminution de 4,79 % par rapport à 2013)
Densité 47 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 59′ 19″ nord, 1° 36′ 40″ est
Altitude Min. 33 m
Max. 127 m
Superficie 8,09 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Commune hors attraction des villes
Élections
Départementales Canton de Gamaches
Législatives 3e circonscription de la Somme
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Tilloy-Floriville
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Tilloy-Floriville
Géolocalisation sur la carte : Somme
Voir sur la carte topographique de la Somme
City locator 14.svg
Tilloy-Floriville
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Tilloy-Floriville

Tilloy-Floriville est une commune française située dans le département de la Somme, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Description[modifier | modifier le code]

Situé à un peu moins de 5 km de Gamaches par la route, le village n'est desservi par aucune route départementale. La vallée de la Bresle est à environ 4 km au sud du village.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Tilloy-Floriville est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[1],[2],[3]. La commune est en outre hors attraction des villes[4],[5].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (80,7 % en 2018), une proportion identique à celle de 1990 (80,6 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (52,9 %), prairies (27,8 %), forêts (16,2 %), zones urbanisées (3,1 %)[6].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[7].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Tilloy évoque le tilleul comme dans de nombreuses autres localités (Fresne-Tilloloy, Tilloloy, Tilloy-lès-Conty).

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1826, Tilloy-Floriville absorbe Hélicourt[8].

Lors de la Deuxième Guerre mondiale, le château est occupé par les Allemands (le général Rommel y aurait séjourné) ; en témoignent les trois souterrains (aujourd'hui partiellement écroulés) sous le bois d'Hélicourt, destinés à protéger la population en cas de bombardements anglais.

En 1944, une rampe à V1 est installée à Hélicourt par les Allemands pour bombarder Londres[9].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
avant 1988 2008 Pierre Boulnois    
mars 2008 novembre 2018[10] M. Claude Foulon   Décédé en fonction
février 2019[11],[12] En cours
(au 1er juin 2020)
Denis Dupont   Réélu pour le mandat 2020-2026[13]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[14]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[15].

En 2019, la commune comptait 378 habitants[Note 2], en diminution de 4,79 % par rapport à 2013 (Somme : −0,2 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
274251288254448437428425403
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
411407392407367337322301280
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
299312305291292300287281292
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006 2010
295293273292333324359366387
2015 2019 - - - - - - -
394378-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[16].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

En 2018, l'école publique locale a une classe fait partie du regroupement pédagogique intercommunal de la Vimeuse comprenant également les écoles de Vismes, Maisnières et Frettemeule[17].

Les écoliers poursuivent leur scolarité au collège de Gamaches.

Sports[modifier | modifier le code]

Le moto-club de Tilloy-Floriville draine les adeptes locaux des sports mécaniques[18],[19].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Jean-Baptiste de Tilloy.
  • L'église Sainte-Marie-Madeleine d'Hélicourt.
  • Le château.
    Le château d'Hélicourt a appartenu à la famille de Vallerot. Le seul héritier, M. Barthélemy, a vendu la propriété dans les années 1960 à la famille Ternisien ; propriété revendue ensuite en 1980. Des animations culturelles y sont proposées[20].
  • Trois chapelles privées, au centre du village, dont deux sur la route de Gamaches et la troisième près du château[21].


Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • « Tilloy-Floriville », Ma commune, Ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales (consulté le ).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  2. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  3. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  4. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le ).
  5. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  6. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  7. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  8. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. « Le circuit de mémoire inauguré ce week-end : À l'occasion du 75e anniversaire du premier tir de V1, est inauguré l'itinéraire de mémoire », Courrier picard, édition Picardie maritime,‎ , p. 14.
  10. « Le maire, Claude Foulon n'est plus », Le Courrier picard, édition Picardie maritime,‎ , p. 17 (lire en ligne, consulté le ).
  11. « Denis Dupont élu maire de la commune : Denis Dupont passe de premier adjoint à maire après avoir été élu avec dix voix », Le Courrier picard, édition Picardie maritime,‎ , p. 13.
  12. Blandine Thoreux, « Denis Dupont élu maire de Tilloy-Floriville ce lundi 11 février 2019 : Lundi 11 février 2019 à Tilloy-Floriville (Somme), le conseil municipal enfin au complet s'est réuni pour la première fois et a élu Denis Dupont en tant que maire », L'Éclaireur du Vimeu,‎ (lire en ligne, consulté le ) « Pour rappel, ces changements font suite au décès de Claude Foulon survenu le 16 novembre 2018. Arrivé au conseil municipal de la commune en 1977, il avait été élu maire en 2008. Après sa disparition, et comme le stipule le code des collectivités territoriales, c’est Denis Dupont, en sa qualité de premier adjoint, qui l’a provisoirement remplacé ».
  13. « Maire et adjoints réélus à Tilloy-Floriville, dans la Somme : Lundi 25 mai 2020, lors de l'installation du conseil municipal de Tilloy-Floriville, maire et adjoints du précédent mandat ont été reconduits dans leurs fonction », L'Éclaireur du Vimeu,‎ (lire en ligne, consulté le ) « Denis Dupont, élu maire le 11 février 2019 suite au décès de son prédécesseur Claude Foulon, est seul candidat à sa succession. Il est réélu au poste de maire avec dix voix pour et un bulletin blanc ».
  14. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  15. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  16. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.
  17. Courrier picard, « Ces projets scolaires qui prennent du plomb dans l'aile », édition Picardie maritime, p. 9, .
  18. « Le moto-club a brillé », Courrier picard, édition Picardie maritime,‎ , p. 12.
  19. « Le site du moto-club ».
  20. « Concert et exposition à Hélicourt », Courrier picard,‎ , p. 18.
  21. André Guerville, Chapelles et oratoires en Pays de Somme, Abbeville, Frédéric Paillart, coll. « Richesses en Somme », 4e trimestre 2003, 302 p., p. 71 (ASIN B000WR15W8).