Bouttencourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bouttencourt
Bouttencourt
La mairie
Blason de Bouttencourt
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Somme
Arrondissement Abbeville
Intercommunalité CC interrégionale Aumale - Blangy-sur-Bresle
Maire
Mandat
André Bayart
2020-2026
Code postal 80220
Code commune 80126
Démographie
Gentilé Bouttencourtois
Population
municipale
932 hab. (2018 en diminution de 4,99 % par rapport à 2013)
Densité 121 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 56′ 10″ nord, 1° 37′ 53″ est
Altitude Min. 31 m
Max. 161 m
Superficie 7,73 km2
Type Commune rurale
Unité urbaine Blangy-sur-Bresle
(banlieue)
Aire d'attraction Blangy-sur-Bresle
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Gamaches
Législatives 3e circonscription de la Somme
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Bouttencourt
Géolocalisation sur la carte : Somme
Voir sur la carte topographique de la Somme
City locator 14.svg
Bouttencourt
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bouttencourt
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bouttencourt

Bouttencourt est une commune française située dans le département de la Somme en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Description[modifier | modifier le code]

Paysage de Bouttencourt et l'église.

Ce bourg de la basse vallée de la Bresle, jouxtant Blangy-sur-Bresle, à 25 km de son embouchure dans la Manche, est situé en Picardie, à la limite de la Haute-Normandie.

Structuré comme un village-rue le long de l'ancienne RN 28 (actuelle RD 928), il est tangenté par la RN 15bis (actuelle RD 1015), tout en étant aisément accessible par l'autoroute A28 ou la gare de Blangy-sur-Bresle.

En 2019, la localité est desservie par la ligne d'autocars no 4 (Blangy-sur-Bresle - Amiens) du réseau Trans'80, Hauts-de-France, chaque jour de la semaine sauf le dimanche et les jours fériés[1].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Bouttencourt est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[2],[3],[4]. Elle appartient à l'unité urbaine de Blangy-sur-Bresle, une agglomération inter-régionale regroupant 2 communes[5] et 3 903 habitants en 2017, dont elle est une commune de la banlieue[6],[7].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Blangy-sur-Bresle dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 8 communes, est catégorisée dans les aires de moins de 50 000 habitants[8],[9].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Entre 1790 et 1794, Bouttencourt absorbe Ansennes, Montières et Séry[10].
  • Le 17 août 1944, lors des combats de la Libération de la France, les habitants de Blangy et de Bouttencourt sont parqués dans une pâture par les occupants allemands. Deux résistants, Yves Ternisien et Maurice Delattre sont torturés à mort. Leurs corps ne seront jamais retrouvés[11]. Une stèle, sur la route départementale 1015, rappelle cet évènement.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
    Eugène Nibas    
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Jean-Pascal Sellier    
mars 2008 En cours
(au 23 juillet 2020)
André Bayart   Vice-président de la CC interrégionale Aumale - Blangy-sur-Bresle (2017 → )
Réélu pour le mandat 2020-2026[12]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[13]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[14].

En 2018, la commune comptait 932 habitants[Note 3], en diminution de 4,99 % par rapport à 2013 (Somme : −0,18 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
563492494644741750775738738
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
702679658567581556532532600
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
574542566594607669726755754
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
7777418879289411 0151 046998938
2018 - - - - - - - -
932--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[15].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

La commune compte une école maternelle et élémentaire de 71 élèves à la rentrée scolaire 2017[16].

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Château de Bouttencourt.
  • Château de Monthières.
  • Moulins.
  • Rives de la Bresle.
  • Chapelle et reconstitution de la grotte de Lourdes, route du Tréport[17].

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Bouttencourt Blason
Parti d'or et d'azur, à la croix ancrée de gueules brochante.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Marc Antoine Augustin Godde, en 1786, est seigneur de Monthières, Ansennes et autres lieux, officier d'artillerie [18].
  • Emile van Marcke, peintre animalier français du XIXe siècle, ancien propriétaire du château de Bouttencourt, acquis en 1874, correspondant aujourd'hui à la mairie.
  • Louis Watelin, peintre paysagiste et animalier français du XIXe siècle, gendre d'Emile van Marcke.
  • Katherine Quénot, écrivain, née en 1958.
  • Michel Moatti, écrivain et journaliste, né en 1958 à Bouttencourt. Son roman "Les retournants" a largement pour cadre le château d'Ansennes [19].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé, en , celle d'aire urbaine afin de permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le réseau Trans'80 en ligne ».
  2. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 4 avril 2021).
  3. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le 4 avril 2021).
  4. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 4 avril 2021).
  5. « Unité urbaine 2020 de Blangy-sur-Bresle », sur https://www.insee.fr/ (consulté le 4 avril 2021).
  6. « Base des unités urbaines 2020 », sur www.insee.fr, (consulté le 4 avril 2021).
  7. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le 4 avril 2021).
  8. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Blangy-sur-Bresle », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques (consulté le 4 avril 2021).
  9. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le 4 avril 2021).
  10. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Karine Lapostolle, Le Courrier picard, 16 août 2014, édition d'Abbeville, p. 13.
  12. « André Bayart réélu maire en toute confiance dans la Somme : Le conseil municipal de Bouttencourt a été installé lundi 25 mai 2020. André Bayart conserve son siège de maire. Les adjoints du précédent mandat sont reconduits dans leur fonction », L'Éclaireur du Vimeu,‎ (lire en ligne, consulté le 5 juin 2020) « Pour rappel, André Bayart est élu au conseil municipal de Bouttencourt depuis 48 ans, soit huit mandats, dont six en tant que conseiller municipal. Il devient maire pour la première fois en 2008 ».
  13. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  14. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  15. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  16. L'école sur le site du ministère de l'Éducation nationale.
  17. André Guerville, Chapelles et oratoires en Pays de Somme, Abbeville, Frédéric Paillart, coll. « Richesses en Somme », 4e trimestre 2003, 302 p., p. 70 (ASIN B000WR15W8).
  18. registres paroissiaux cote 4E 012266 de Rieux (76340).
  19. « Les retournants sur Babelio ».