CD-i

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
CD-i
CD-i

Fabricant Philips
Type Console de salon
Génération Quatrième

Date de sortie Drapeau : États-Unis début 1992
Drapeau : France 1er septembre 1992
Drapeau : Allemagne 17 septembre 1992
Drapeau : Italie 1er octobre 1992
Drapeau : Espagne 1er octobre 1992
Processeur Philips 68070
Média CD Interactif, CD
Contrôleurs Manette

Précédent Videopac CD-i

Le CD-i, sigle de Compact Disc Interactif, a été conçu par Philips, Sony et Matsushita pour imposer un nouveau standard « multimédia », concept très en vogue depuis le début de l'année 1991[1] . Le succès n'a pas été au rendez-vous.

Il peut contenir aussi bien des données brutes que de la vidéo ou du son. Ses spécificités sont données dans le Green book. Les CD-i ne peuvent pas être lus dans un lecteur de CD standard et ont été conçus pour être utilisés avec la télévision.

Historique[modifier | modifier le code]

Le concept prend forme en 1986. En 1988, les grands de l'électronique (Philips, Sony et Matsushita) signent un accord autour de cette norme, privilégiant les jeux, la formation et les bornes interactives. La première machine est présentée en 1989 et ce n'est qu'en 1992 que le système est diffusé largement auprès du grand public. L'année d'après, Philips propose un module MPEG, pour permettre de voir des films. Le marché domestique ne décolle pas et ce système sombre vite dans l'oubli. Il reste encore présent professionnellement pour les bornes interactives (par exemple en auto-école). Son échec est causé par un prix du lecteur élevé, par des jeux de faible qualité et chers, et par l'impossibilité de lire des vidéos plein écran dans sa version de base. Les parcours en vue subjective étaient représentés par des diaporamas.

Lecteurs CD-i[modifier | modifier le code]

Philips[modifier | modifier le code]

En plus des spécifications du format, Philips vendit également des lecteurs grand public, professionnels et pour développeurs.

  • Les lecteurs CD-i 200, comprenait les modèles 205, 210, et 220. Les modèles de la série 200 était conçu pour le grand public, et étaient disponibles dans tous les magasin d'électronique à travers le monde. Le CD-i 910 était la version américaine du CD-i 205, le modèle de base de la série.
  • Les lecteurs CD-i 300, comprenait les modèles 310, 350, 360, et 370. La série des 300 comprenait des lecteurs portables conçu pour le marché professionnel et n'était pas disponible pour le grand public. Une des utilisations principale était la présentation multimédia comme celles utilisées dans les compagnies pharmaceutiques pour donner des informations produits aux pharmaciens, le matériel pouvant être transporté facilement par les représentants.
  • Les lecteurs CD-i 400, comprenait les modèles 450, 470 et 490. La série des 400 était constituée de lecteurs plus fins, destinés à être vendus comme consoles et sur le marché de l'éducation. Le CD-i 450 par exemple, était un modèle bas de gamme destiné à concurrencer les consoles de jeux. Dans cette version une télécommande infrarouge n'était pas livrée en standard, mais optionnelle.
  • Les lecteurs CD-i 600, comprenait les modèles 601, 602, 604, 605, 615, 660, et 670. La série des 600 était conçue pour des applications professionnelles et pour le développement logiciel. Les unités de cette ligne de produit pouvaient utiliser un lecteur de disquette, un clavier d'ordinateur et d'autre périphériques. Certains modèles pouvaient également être connectés à un émulateur et possédaient des fonctions de tests logiciels et de débuggage.

Il existe également des modèles difficiles à mettre dans des catégories, comme le FW380i, un lecteur CD-i intégré dans une chaîne stéréo ; Le 21TCDi30, une télévision avec un lecteur CD-i incorporé ; Le CD-i modulaire 180/181/182, le premier système CD-i fabriqué.

Spécifications techniques[modifier | modifier le code]

Lecteur de CD-i de Philips modèle 450, avec télécommande

Processeur

  • 16-bit 68070 CISC (cœur d'un 68000)
  • Cadencé à 15,5 MHz

Affichage

  • Résolution : 384x280 à 768x560
  • Couleurs : 32768 à l'écran sur une palette de 16.7 millions.
  • Emplacement cartouche MPEG 1 pour lire les VideoCD et pour les programmes la nécessitant.

Système d'exploitation

Autre

  • 1,5 Mio de mémoire principale
  • Lecteur CD-Rom simple vitesse
  • ADCPM sur 8 canaux sonores

Accessoires CD-i

  • Souris CD-i
  • Contrôleur à roulette
  • Trackball CD-i
  • Séparateur E/S
  • Contrôleur Touchpad (Gravis Gamepad à couleurs différentes de l'originelle)
  • contrôleur de jeux
  • Télécommande infrarouge

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.1up.com/do/feature?pager.offset=2&cId=3149883