Manshū MT-1 Hayabusa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Manshū MT-1 Hayabusa
Image illustrative de l’article Manshū MT-1 Hayabusa

Rôle Avion de ligne
Constructeur Drapeau du Mandchoukouo Compagnie aéronautique Manshū
Statut Retiré du service
Premier vol
Client principal Compagnie aérienne nationale du Mandchoukouo
Production 35 exemplaires

Le Manshū MT-1 Hayabusa (en japonais : 満州航空 MT-1 隼型, « Faucon pèlerin ») était un avion de ligne japonais de la fin des années 1930, conçu et produit en Mandchourie — alors sous contrôle japonais — par le constructeur Manshū[1],[2].

Le MT-1 était un monoplan à aile basse cantilever, doté d'un train d'atterrissage classique fixe, doté d'une roulette de queue et dont les jambes principales étaient recouvertes de carénages enveloppants sur la version Hayabusa II[3]. Le cockpit pour les pilotes était entièrement fermé et totalement séparé de la cabine des passagers, qui pouvait embarquer six personnes. L'avion équipa la Compagnie aérienne nationale du Mandchoukouo. Le Hayabusa II fut la première version à entrer en service, dès l'été 1938. En 1938 débuta la conception de la version suivante Hayabusa III, dotée de trains rétractables, d'une envergure augmentée de deux pieds et une longueur réduite de la même valeur[3], mais elle fut victime de retards dans la conception des trains, ainsi que de l'augmentation de sa masse à vide. Bien que certains rapports indiquent que le III ait volé dès 1938, de nombreux autres mentionnent un premier vol ne se déroulant pas avant l'année 1941[3].

Un total de 35 exemplaires furent produits. Ils furent utilisés par les Japonais jusqu'en 1945, puis aucune source ne put confirmer si des appareils avaient survécu au conflit. Il est probable que certains aient été repris plus tard par les Soviétiques et utilisés à leur compte[3].

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Spécifications techniques[modifier | modifier le code]

Données de Japanese Aircraft, 1910-1941[4]

Caractéristiques générales

Performances



Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Taylor 1989, p. 620.
  2. (en) The Illustrated Encyclopedia of Aircraft 1985, p. 2412.
  3. a b c et d (en) Bueschel 1961, p. 142–143.
  4. (en) Mikesh et Abe 1990, p. 159.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Articles[modifier | modifier le code]

  • (en) Richard Bueschel, « The Mansyu Hayabusa », Air Pictorial Magazine,‎ (lire en ligne). Document utilisé pour la rédaction de l’article